Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grand que lui

Copa América : « Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grand que lui », tacle ce journaliste

Lionel Messi et ses coéquipiers ont remporté la coupe de la Copa América disputé ce dimanche sur le sol brésilien. Un titre capital pour Messi qui a raclé beaucoup de trophée avec son club mais pas avec son pays.  

Dans une publication postée sur sa page Facebook, le journaliste de la Radio France Internationale, Rémy Ngono revient sur la partie avec un tacle à l’endroit du capitaine argentin Lionel Messi.

« Les Barcelonais ont saturé mon téléphone avec les messages pour que je publie vite les photos de Maradona soulevant son premier trophée au ciel. Au moment où je me réveille ce dimanche, je vois Lionel Messi entrain de soulever un tronc d’arbre orné d’aluminium qui est plus grande que lui. Je demande hein, Leo Messi est devenu champion du monde d’haltérophilie après minuit dans la sorcellerie ? Merci qui? Di Maria, le messie d’Argentine qui envoie enfin Messi au paradis rejoindre Cristiano Ronaldo. Le petit devient enfin grand à 34 ans. Lire également : Euro 2020 : Kylian M’bappé traité de sale nègre, la forte réplique de Claudy Siar aux propos racistes!

 Blague à part, Lionel Messi a été connecté au wifi du Camp Nou durant toute la compétition, a été impliqué dans 9 buts sur 12 et a souffert avec ses troupes contre le Brésil où ils ont finalement remporté le combat en donnant des coups. Bravooo! »

J. Rémy NGONO

Football: « je prêterais ma maison à Messi s'il décidait de venir au real », Sergio Ramos

Football: « je prêterais ma maison à Messi s’il décidait de venir au Real », Sergio Ramos

Le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos s’est exprimé sur une éventuelle venue de Lionel Messi au Real Madrid : « En fait, les premières semaines, je lui prêterais même ma maison si nécessaire pour qu’il puisse s’installer. J’en serais ravi. Nous, Madridistas, avons eu à souffrir de Leo dans ses meilleures années. Ne pas avoir Messi contre nous serait un grand bonheur. Il t’aide à gagner et à obtenir plus de succès », a-t-il déclaré lors d’un entretien ce mercredi par la chaîne ESPN Argentina sur Twitch.

Le défenseur est cependant beaucoup moins ouvert quand on lui parle de faire le chemin inverse vers la Catalogne : « Il n’y a aucune chance. J’aime bien Laporta, je l’ai rencontré une fois, et il m’a plu. Mais il y a des choses dans la vie que l’argent ne peut pas acheter. C’est quelque chose d’impossible. Tout comme on ne verra jamais Xavi ou Piqué à Madrid. »

Rappelons que le capitaine du Réal était sur le flanc depuis quelques semaines. Victime d’une déchirure du ménisque, il est sur le chemin du retour. En effet, ce mercredi, il a repris l’entraînement collectif et pourrait figurer dans le groupe contre Elche ce samedi. Il a manqué le huitième de finale de Ligue des Champions aller contre l’Atalanta (1-0). Son retour est donc très attendu au match retour.

Lire aussi: Football: une nouvelle sentence pour le président de la CAF Ahmad Ahmad

Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

L’ex- attaquant du Fc Barcelone, Samuel Eto’o séjournait ce weekend end à Lomé la capitale togolaise. Au cours de cette visite en terre togolaise, l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone a rencontré le président de la République Faure Gnassingbé.

L’information a été donnée par la star camerounaise sur ses comptes sociaux. « Ce fut un privilège de rencontrer le Président Faure Gnassingbé du Togo et de recevoir un accueil chaleureux. Merci ! », a-t-il posté.

En effet, son séjour a été également marqué par sa présence au stade municipal de Lomé dans le cadre d’un match amical qui opposait ASKO de Kara et les Anges FC de Notsè. Et selon les informations, c’est le président du club d’ASKO, Mey Gnassingbé qui aurait invité le 4 fois ballons d’or africain.

Lire aussi: Ligue des champions : Barcelone – PSG, la remontada de l’équipe de Lionel Messi attendue

A son passage au stade, Samuel Eto’o n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux joueurs. L’ancien capitaine des Lions Indomptables a rappelé aux joueurs des deux clubs, la nécessité de viser haut, de faire beaucoup de sacrifices, d’efforts afin d’atteindre leurs objectifs. Il n’a pas oublié de préciser qu’ils doivent également avoir beaucoup de chance. « J’ai eu beaucoup de chance ! Parce que je suis arrivé dans de très belles équipes avec de très bons joueurs », débute-t-il avant de peindre les réalités du haut niveau : « … mais ces bons joueurs ne jouaient pas pour moi ; ils étaient là aussi pour jouer. Très souvent, certains d’entre eux devaient s’asseoir sur le banc de touche pour que je joue. Donc il y avait ce respect-là ». Réussir à s’imposer dans un effectif de grands joueurs nécessite beaucoup de travail, de la détermination, de la volonté.

Pour le Camerounais, l’autre facteur qui provoque la réussite, est de croire qu’on est meilleur ou le meilleur et de tout faire pour l’être. « Dans ma tête, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Je n’avais jamais pensé en priorité à l’argent. Évidemment, on me payait, mais derrière, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Dans notre petite Afrique là, avec toutes les difficultés que nous avons connues, il fallait que je sois le meilleur », rappelle l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone.

« Faites donc toujours cette réflexion. Ayez envie de gagner des championnats, ayez surtout envie d’être les meilleurs », a conseillé Eto’o à ses jeunes togolais qui aspirent à une carrière professionnelle.

Lionel Messi s'exprime à nouveau

Football/Barça : Lionel Messi s’exprime de nouveau

Lionel Messi est finalement resté au FC Barcelone. Pourtant, il y a encore quelques semaines, il prévenait son club de sa volonté de changer d’air. La direction du club catalan s’était alors opposée à un départ et avait réclamé 700 M€, montant de la clause libératoire de l’Argentin, qui, lui, se pensait libre.

La Pulga avait alors pris la parole pour annoncer qu’elle restait, bon gré mal gré. Depuis, le joueur de 33 ans a disputé le premier match du Barça en Liga, avec une victoire et un but à la clé, face à Villarreal. Et il s’est exprimé pour la première fois depuis son vrai-faux départ.

« Après tant de désaccords, je voulais y mettre un point final. Nous devons tous nous unir et espérer que le meilleur est à venir. J’assume mes erreurs, si elles existaient c’était seulement pour faire en sorte que le FC Barcelone soit meilleur et plus fort », a-t-il lancé dans un entretien accordé à Sport. Le journal espagnol publiera l’interview de l’international argentin dans son intégralité mercredi.