La DMK utilise une photo de Buhari

Togo : la DMK fait du fake, Non, BUHARI n’a pas reçu en audience Mgr KPODZRO

Les partisans de la démocratie sont-ils aussi partisans du mensonge ? En tout cas, au Togo tout est possible. Pour justifier ses mensonges, on peut se servir de fausses informations. Une façon de doubler le mensonge, comme si c’était une arme de bataille. C’est ce qui se passe depuis quelques temps, au sein des partis de l’opposition. Actuellement, c’est une photo détournée que certains utilisent pour continuer à vendre leur illusion.

L’opposition togolaise discrédite au jour le jour aux yeux de la communauté internationale, surtout la CEDEAO qui, visiblement, fait plus confiance à Faure Gnassingbé. Or, depuis quelques temps, les militants et sympathisants de la dynamique KPODZRO font croire à l’opinion que le président Nigérian, Mahammadu BAHARI, est de leur côté.

Pour prouver la véracité de leur affirmation, ces militants et sympathisants de l’opposition ont publié, sur la toile, une photo montrant le président BUHARI en train de recevoir, à son palais, des prêtres. Dans la photo en question, on voit BUHARI serrer la main à un prélat que ces internautes ont identifié comme étant Mgr KPODZRO.

BUHARI serrant la main à des personnalités regroupées les uns à côté des autres dans son palais, en cette période de Covid-19 ? La photo a suscité des réactions sur les réseaux, de part et d’autre, surtout que le prélat en question ressemble trait pour trait, ou presque, à Mgr KPODZRO.

Une photo détournée

L’homme présenté dans la photo comme étant Mgr KPODZRO n’est pas en réalité ce dernier. C’est juste une ressemblance impressionnante. En fait, la photo en question date de février 2018. A cette date, une délégation de la conférence épiscopale du Nigéria avait rendu visite au président Nigérian dans son palais à Abuja.

Nous ignorons le nom exact du prélat présenté dans la photo comme étant Mgr KPODZRO, mais des recherches sur Google permettent clairement de remonter à l’origine de l’information. Elle n’a aucun lien avec le Togo, encore moins avec la dynamique KPODZRO. C’est ce que confirme le site d’information nigérian punchng. En réalité, cette réunion s’inscrivait dans une initiative des religieux à apporter leur contribution à la résolution des problèmes du Nigéria, notamment les questions politiques, sociales et sécuritaires.

Au cours de cette réunion, les prélats, qui ont critiqué la gouvernance de BUHARI, avaient évoqué la question de la pauvreté, de la corruption, de la sécurité et tous les autres maux qui gangrènent le Nigeria. Le président BUHARI avait fait des promesses, en ce qui concerne la résolution de ces maux.

« Je suis prêt pour mener le combat et éradiquer ces maux de notre société. Nous allons renforcer notre système d’alerter pour être plus virgulant contre le terrorisme », déclarait-il avant de s’engager contre la corruption et la gabegie.

Une fausse information qui frôle la comédie

Comédie. C’est le terme que certains seraient tentés d’utiliser pour qualifier l’initiative de cette publication. En publiant cette photo, les auteurs ont cru pouvoir distraire l’opinion en faisant passer la dynamique KPODZRO pour une dynamique soutenue de part et d’autre.

C’est peine perdue. Même si certains y ont cru jusqu’à un moment. L’initiative, qui porte la marque des opposants à la dérive, vient conforter certains dans leurs idées que l’opposition togolaise ne fait que se nourrir du mensonge.

Ce n’est pas la première fois que des fausses informations sont distillées dans l’opinion, avec en ligne de mire sonner les ardents des populations. Toutes fausses informations doivent, au demeurant, être condamnées.