Togo : un jeune homme déclare sa flamme à la ministre Mila Aziablé

Togo : un jeune homme déclare sa flamme à la ministre Mila Aziablé

Depuis son entrée dans le gouvernement Tomegah Dogbé, la benjamine des ministres Mila Aziablé, fait toujours sensation sur la toile. Cette fois ci c’est la déclaration d’amour d’un togolais résident au pays d’Ali Bongo qui défraie la chronique.

Libérer son coeur

En effet, Komi Ayissou, puisse que c’est de lui qu’il s’agit ne compte pas pouvoir contenir sa flamme. Il s’est confié à nos confrères de Togo Nyigba pour se libérer. « C’est vrai que je ne suis plus au pays. Mais je suis toujours l’actualité du pays et à chaque fois que je la vois dans un journal, il y a une joie immense qui m’anime. C’est pourquoi j’ai décidé de l’avouer cette fois-ci même cela peut mettre fin à ma vie. Au moins je l’ai fait. Cette déclaration d’amour c’est juste pour me libérer de cette charge qui pèse sur mon cœur ».

Lire aussi : Togo : crise pour l’un, troubles bipolaires pour l’autre, Gogoligo et Papson n’ont pas pu échapper à la prison

Attirer par son style vestimentaire

Pour le jeune homme, c’est surtout le style vestimentaire de la jeune dame qui fait frémir son cœur.  

« J’étais à Lomé lors de la formation du gouvernement et comme je suis quelqu’un qui s’intéresse à la politique, j’ai cherché à connaître les membres du gouvernement. C’est là que je l’ai vu et j’ai commencé à l’aimer. Sa façon d’être simple et habillé à la mode africaine (togolaise) m’a beaucoup attiré », a-t-il confié.

Crédit photo de Komi Ayissou : Togo Nyigba

« Je ne sais pas par quel canal publier cette déclaration d’amour à cette ministre vu que je ne peux pas la voir aussi », a-t-il ajouté.

 Titulaire d’une licence en comptabilité contrôle et audit à l’Université de Lomé, Komi Ayissou est enseignant de profession et célibataire sans enfant. En attendant la réponse du ministre Aziablé, monsieur Ayissou s’exhibe sur la photo du ministre en la mettant sur son profil whatsapp.

Togo : cette tenue à la version du ‘’challenge qui veut être roi’’ du ministre Mila Aziablé secoue la toile

Togo : ce look à la  » Reine  » de la ministre Mila Aziablé challenge, secoue la toile

La grande centrale photovoltaïque de la sous-région dont dispose désormais le Togo, a été inauguré le mardi 22 juin 2021 par le numéro 1 togolais Faure Gnassingbé.

Ainsi, différentes festivités ont marqué la cérémonie qui s’est déroulé à Blitta en présence de plusieurs autorités venues d’ici et d’ailleurs. Une aubaine pour la jeune ministre des mines du gouvernement togolais, Mila Aziablé de séduire l’assistance par son look à la version du « challenge qui veut être roi ». Lire aussi : Musique : voici la playlist des artistes togolais les plus écoutés par le Premier ministre Victoire Dogbé

C’est un challenge lancé sur le réseau social TikTok. Un challenge dans lequel des influenceurs s’habillent en différentes tenues sous forme des rois ou reines pour illustrer la scène du roi Ragnar dans la célèbre série « Viking » dont un beat maker a repris la partie « qui veut être Roi ».   

En effet, la photo du ministre Mila fait le tour sur la toile. Pour les internautes cette une bonne manière de s’adapter à la tendance actuelle même étant une personnalité. Et pour d’autres la jeune ministre a remporté tout simplement le challenge « qui veut être roi ».

Notons que le métier politique exige beaucoup de facteurs. Et divers corps de métier existent et contribuent à son évolution. Notamment, le personal branding, le conseil en image etc, mais libre est chaque acteur de se frayer une identité hors norme protocolaires.

La centrale Cheikh Mohammed Bin Zayed

Pour rappel, la centrale solaire de Blitta baptisée « Cheikh Mohammed Bin Zayed », s’étend sur 92 hectares, pour une puissance de 50 MW. Elle devrait permettre au Togo d’économiser plus d’un million de tonnes d’émissions de CO2 sur sa durée de vie.

D’après Mila Aziable, la ministre déléguée auprès du Président de la République, en charge de l’Energie et des Mines, « la centrale Sheikh Mohamed Bin Zayed 50 mégawatts-crête de Blitta est la plus grande centrale solaire photovoltaïque de la sous-région, utilisant la technologie des traqueurs solaires, ce qui permet d’augmenter le rendement des panneaux solaires en leur faisant suivre la course du soleil ».