ces dangers dont ignorent les mères en donnant de l’eau à un bébé de moins de 6 mois

Santé : ces dangers dont ignorent les mères en donnant de l’eau à un bébé de moins de 6 mois

Le sujet mérite d’être évoqué car il crée toujours des remous entre les sages-femmes et les mamans. Donner de l’eau aux nourrissons de moins de six mois regorge plusieurs dangers dont ignorent encore les mères malgré les conseils des sages-femmes.

Les conséquences

Pour ce faire, l’Organisation mondiale de santé (OMS), a apporté des éléments de réponse sur le sujet en donnant les conséquences que peuvent courir les bébés.

Pour l’OMS, en donnant de l’eau aux nourrissons, on les expose au risque de diarrhée et de malnutrition. Il arrive que l’eau ne soit pas propre et transmette des infections à l’enfant. Cela peut aussi l’induire à boire moins de lait maternel, ou à interrompre prématurément l’allaitement, ce qui peut être une cause de malnutrition. Si les mères donnent de l’eau au lieu d’allaiter leur enfant, elles risquent d’avoir moins de lait par la suite.

L’OMS a également révélée que le lait maternel se compose d’eau à plus de 80%, en particulier au début de chaque tétée. Donc, dès qu’une mère pense que son enfant a soif, elle peut l’allaiter. Le nourrisson étanchera ainsi sa soif et continuera d’être protégé contre les infections, et sa croissance sera favorisée.

Le garant de la santé mondiale a aussi expliqué que les nourrissons n’ont pas besoin d’eau avant l’âge de 6 mois, même en climat chaud. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’OMS recommande l’allaitement exclusif au sein pendant les 6 premiers mois de la vie.

Lire également : Santé : croiser les jambes, une position d’élégance mais dangereuse

On considère qu’un enfant est exclusivement allaité au sein quand il n’absorbe que du lait maternel, en l’absence de tout autre aliment ou liquide, même de l’eau, mais à l’exception des solutions de réhydratation orale, des gouttes, des sirops, des vitamines, des minéraux ou des médicaments. En allaitant son enfant, la mère lui donne toute l’eau dont il a besoin, qui plus est une « eau salubre », et elle le protège de la diarrhée, a souligné l’institution de santé.

La semaine de l’allaitement

Fixé chaque année dans la première semaine du mois d’août, la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel est une aubaine pour des organisations, des associations, des hommes et des femmes dans le monde entier, de soutenir, d’encourager et de protéger l’allaitement maternel. L’édition de cette année a été célébré la semaine passée et est placée sous le thème « Alliance Mondiale pour l’allaitement maternel ».

Un premier cas du Coronavirus en Afrique subsaharienne

Ce vendredi 28 février 2020, dans la province de Lagos au Nigéria, un premier cas du Coronavirus a été recensé. Seulement deux cas d’infections ont été détectés ces jours en Afrique ce qui tout de même intrigue les épidémiologistes.

S’agissant du premier cas de contamination dans l’Afrique subsaharienne, il est noté que le patient est un citoyen italien qui est revenu de milan le 25 février 2020. Il a été hospitalisé après avoir été testé positif au Coronavirus dans l’Etat de Lagos.

Lire aussi : Sénégal/ Coronavirus : « la maladie est dans nos murs »,Macky Sall

L’organisation mondiale de la santé (OMS) appelle tous les pays encore épargnés à prendre leurs dispositions quant à l’arrivée du Covid-19, avertissant que se croire à l’abri de celui-ci serait une erreur fatale.