Sécurité maritime : plusieurs pirates condamnés à Lomé

Sécurité maritime : plusieurs pirates condamnés à Lomé

Dans la nuit du 11 au 12 Mai 2019, le Tanker G-DONA 1 a fait objet d’une attaque perpétrée par des pirates en mer togolaise. L’attaque a rapidement été maitrisée par la marine togolaise, qui a réussi à prendre le contrôle du bateau et à interpeller les pirates.

En effet, ce lundi 05 juin 2021, la Cour d’appel de Lomé a prononcé la sentence pour 9 pirates dont 7 nigérians et 2 togolais. Un autre dénommé Anthony de nationalité ghanéenne, en fuite, a écopé 20 ans de prison. Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre.

Selon Gnambi Garba, procureur général près la cour d’appel de Lomé, cette décision est très satisfaisante. Il a indiqué ensuite que le vol à main armée et la piraterie en mer seraient désormais punis et que la loi togolaise serait très rigoureuse. Lire aussi : Un cyber-activiste proche de Laurent Gbagbo convoqué