Togo/Drame : une pirogue transportant des passagers fait six morts sur le lac Nangbéto

Togo/Drame : une pirogue transportant des passagers fait six morts sur le lac Nangbéto

Une pirogue de pêche transportant des passagers revenant d’un marché, a été renversée à la tombée de la nuit, entraînant la mort de six (06) passagers dont un mineur. La scène s’est passée le mercredi 23 décembre 2020 sur le lac Nangbéto situé à quelques kilomètres du village d’Akparé dans la préfecture de l’Ogou.

Dans la foulée, un communiqué du gouvernement en date du 24 décembre 2020, a indiqué que la pirogue transportait neuf (09) personnes dont un mineur. Elle revenait du marché d’Akparé et se rendait au village de Lenté (dans la préfecture de l’Ogou).

Conséquence, sur les neuf (9) passagers à bord, « trois (03) ont pu être sauvés par le piroguier et sont sains et saufs ». Les six (06) autres passagers malheureusement, n’ont pas pu être sauvés et ont succombé à leurs noyades.

Selon le communiqué, parmi les victimes on y retrouve « trois (03) femmes, deux (02) hommes, et un mineur de sexe masculin », dont les corps retrouvés ont été repêchés et confiés à leurs familles respectives pour inhumation, « sur instruction du Procureur de la République près le tribunal d’Atakpamé, après les constats d’usage faits par l’assistant médical du Centre médico-social d’Akparé ».

Le gouvernement dans le communiqué, en appelle « à la prudence et à la vigilance des populations riveraines des cours et étangs d’eaux pendant les traversées de ces derniers ».

Le gouvernement a, par ailleurs, présenté ses condoléances « les plus attristées aux familles éplorées ». Du reste, une enquête a été ouverte par la brigade pluviale pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame.

Lire aussi: Drame : cette restauratrice tue sa mère et vend sa chair séchée dans une soupe pimentée

la DAM sensibilise les pêcheurs et les propriétaires de pirogues

Togo : la DAM sensibilise les pêcheurs et les propriétaires de pirogues

Le Port de Pêche de Lomé a connu, ces derniers temps, des évènements malheureux entrainant des pertes en vie humaine. Afin de limiter les dégâts, le gouvernement vient d’initier une tournée de sensibilisation à travers la Direction des Affaires Maritimes (DAM). la formation est à l’intention des pêcheurs et des propriétaires de pirogues. Il s’agit de les sensibiliser sur la nécessité de respecter les mesures de sécurité dans l’exercice de leur métier.

Cette tournée de sensibilisation est organisée par le Ministère des Infrastructures et des transports (MIT) à travers la Direction des Affaires maritimes (DAM). Couvrant la période du 16 au 30 septembre 2020, elle se fait dans le respect strict des mesures barrières édictées par le gouvernement.

700 piroguiers et pêcheurs du littoral togolais visés  

La tournée de sensibilisation va conduire les agents de la DAM dans les zones de pêche. Adisenou, Kodjoviakope, Kpogan, Kodokondji, Ablogame, Avepozo, Port de pêche de Lomé, Hounocope, Kpeme, sont les localités concernées. L’objectif est de toucher sept cent (700) piroguiers et pêcheurs.

Ainsi, ces derniers vont être informés sur la sécurité de la navigation maritime et les mesures prises par le gouvernement. Ceci, dans le but de les protéger contre les accidents de mer. Plusieurs thématiques vont meubler les rencontres dont l’utilisation des outils de sécurité en mer.

Le respect des mesures de sécurité dans les différentes zones et au port de pêche de Lomé est un sujet au programme. Aussi, la DAM va attirer l’attention des bénéficiaires sur l’importance de la formation en sauvetage et le recensement des piroguiers et leurs embarcations.

Les 16 et 18 septembre, l’équipe de la DAM, conduite par le directeur Matchonnawè BAKAI, s’est rendue respectivement dans les zones d’Adisenou et de Kodjoviakopé. La délégation était composée par les agents de la direction de la Pêche et de l’Aquaculture, de la Préfecture Maritime et de la Brigade Maritime.

Quelques communications de la DAM

Pour Matchonnawè BAKAI, il s’avère nécessaire que les pêcheurs respectent les mesures de sécurité individuelles et collectives. Cela, a-t-il précisé, contribue à la sauvegarde de leur vie et le succès de leurs activités.

Ainsi, les mesures de sécurité passent par l’utilisation des matériels de pêche adéquats. Il s’agit donc des gilets spécifiques, des casques, des gants, des bouées, des balises et un minimum d’éclairage.

Les pêcheurs et les propriétaires de pirogues ont été invités à proscrire la surcharge sur les pirogues et le port d’armes en mer. Cet appel a été lancé par la chef division sécurité maritime et protection de l’environnement marin de la DAM, Salamatou TEBIE.

Elle a aussi attiré leurs attentions sur les poses de balises et l’immatriculation des embarcations de pêche. Cela permettra de ne pas confondre les pirogues en mer aux pirates.

Il faut rappeler que l’initiative a été vivement saluée par les bénéficiaires. Au nom de ses pairs, Monsieur AZE, délégué des pêcheurs d’Adisenou, a remercié les organisateurs.

Lire sur : https://actusalade.com/blog/togo-grosse-prise-pour-la-police-nationale/