voici 5 positions chaudes à faire pour concilier plaisir et activité sportive

Rapport sexuel : voici 5 positions chaudes pour concilier plaisir et activité sportive

Le savez-vous ? le sexe peut être un véritable sport. Eh oui ! mesdames et messieurs l’activité sexuelle ne se résume pas uniquement au plaisir.

Il peut arriver que votre emploi du temps ne vous permet pas de faire un peu de jogging ou d’aller en salle de sport, plus de soucis. Une salle de sport, vous livre cinq positions à essayer au lit pour concilier le plaisir et l’activité sportive.

1. Le fauteuil

La position: tous les deux assis face à face (sur un lit, une chaise, un fauteuil ou au sol), la femme sur son partenaire, les jambes allongées sur ses épaules.

Le résultat: Cette position est un excellent exercice pour les abdominaux de la femme. Pour ce qui est de l’homme, ce dernier peut prendre une petite pause de sport et mettre ses mains ailleurs…

2. La planche

La position: La femme a les mains ou les coudes sur un lit ou un comptoir. L’homme est debout derrière et tient les jambes de sa partenaire dans ses mains. La femme a donc une position de planche, dans les airs.

Le résultat: Cette position sera bénéfique pour muscler les bras, les abdominaux et les dorsaux de la femme. Tandis que l’homme pourra lui aussi se muscler le haut du corps en tenant sa partenaire dans les airs.

3. L’arche

La position: La femme devra faire le pont, par terre ou à demi sur le lit. Alors que l’homme sera face à sa partenaire.

Le résultat: C’est la position idéale pour s’étirer les abdominaux et l’avant des cuisses en plus de demander un certain effort aux avant-bras qui soutiendront la femme complètement.

4. L’enlacement ultime

La position: debout, l’homme tient la femme dans ses bras en soulevant ses pieds du sol. Vous pouvez vous appuyer sur un mur, pour plus d’équilibre.

Le résultat: Il serait facile de croire que cette position est uniquement un entraînement pour l’homme, mais c’est faux. La femme doit stabiliser son poids en s’accrochant au cou de son partenaire et également serrer les cuisses.

5. La cow-girl

La position: l’homme sera couché sur le dos, alors que la femme sera sur lui de face (ou de dos, selon la préférence).

Le résultat: Parfaite pour muscler les ischio-jambiers, les muscles des fesses et des cuisses, cette position est également excellente pour le cardio puisque la femme fera tout le travail.

Lire aussi : Mesdames voici 9 techniques pour rendre votre homme dingue au lit

Quel plaisir ressent une femme en faisant la fellation à un homme ?

Quel plaisir ressent une femme en faisant la fellation à un homme ?

Plusieurs actes sexuels sont souvent pratiqués en matière d’amour afin de toucher le plafond ou plus encore le ciel. Parmi ces actes, la fellation est l’une la plus pratiquée tant par les hommes que les femmes. En matière de relation sexuelle, tous les coups sont bons pourvu que le besoin recherché soit atteint.

Est-ce un préliminaire ? une satisfaction génitale ? ou encore une satisfaction orale ? entre ces lignes qui suivent, allons à la découverte des mystères cachés derrière la fellation.  

Un préliminaire ?

La fellation est diversement considérée. Certains y voient un préliminaire, c’est-à-dire une pratique qui va avoir une suite. D’autres la conçoivent comme une relation sexuelle à part entière. En soi, la fellation accomplit une pénétration et se déroule dans une zone éminemment érogène : la bouche. Ainsi, elle réunit deux aires érogènes fondamentales : les sphères orale et génitale. En les satisfaisant toutes les deux, elle apporte des plaisirs aux deux partenaires. Toutefois, ils ne sont pas du même ordre.

La satisfaction génitale

La fellation le protège de l’angoisse liée au sexuel. Elle est moins inquiétante que la pénétration génitale ou anale car elle ne confronte pas à la même béance corporelle. Elle permet une satisfaction sexuelle sans dévoiler les organes génitaux féminins. Inconsciemment, l’homme pense satisfaire un des besoins les plus primitifs de sa partenaire : la pulsion orale.

La satisfaction orale

Pour autant, celle qui accomplit la fellation n’est pas sans détenir un autre pouvoir sur son partenaire. Inconsciemment, elle est en mesure d’infliger une blessure radicale sur le sexe de celui-ci. Lors d’une relation bucco-génitale le fantasme de dévoration est sous-jacent.

Une pratique ambiguë

L’imaginaire entourant la fellation est extraordinairement diversifié. Les termes qui la décrivent appartiennent au registre de l’alimentaire.

A ne pas manquer : Mesdames voici 9 techniques pour rendre votre homme dingue au lit

La fellation n’est pas un acte sexuel qui confirme suffisamment la différence de genres des deux partenaires. En sortant de la stricte satisfaction génitale, elle appartient au monde du pré-génital et du sexuellement indéterminé. La différence des sexes y est gommée puisque la bouche n’appartient à aucun genre en particulier.

Pour finir disons que la fellation est entourée de tabous. Probablement parce qu’elle est symboliquement un acte homosexuel. Elle rend floues la définition des sexualités qui reposaient jusqu’alors sur le pouvoir d’un genre (masculin) et la domination de l’autre (féminin).

Bénin : une veuve de 63 ans meurt après un excès de plaisir intense

Bénin : une veuve de 63 ans meurt après un excès de plaisir intense

L’abus de toute chose est nuisible, vous avez surement déjà entendu cette phrase. Eh bien, elle n’est pas à prendre à la légère. Dans la cité d’espérance de Lokossa au Bénin, une veuve a traversé le Jourdain suite à un excès de plaisir intense.

Quand on a 63 ans, on ne se livre plus à toutes les expériences ; notre veuve l’aura compris d’où elle est. D’après les informations recueillies auprès du site d’information l’investigateur, notre Mémé avait pour habitude de solliciter les services des jeunes garçons pour satisfaire sa libido. Seul hic, le jeune homme de 20 ans y est allé un peu trop fort cette fois-ci et Mamie n’a pas supporté.

Selon notre source, la veuve de 63 ans a fait un malaise juste après l’intense acte sexuel et a dû faire appel à ses enfants pour que ces derniers l’amènent à l’hôpital, lieu où elle rendra l’âme. Jusque-là, les enfants de la désormais défunte ignoraient de quoi est mort leur mère mais un détail viendra tout clarifier. En effet, peu avant que le corps de la dame ne soit envoyé à la morgue, les médecins ont constaté qu’une importante quantité de sperme s’échappait de sa verge, ce qui signifie qu’elle a eu récemment un rapport sexuel. Lire aussi : Il meurt en plein rapport sexuel avec l’employée de son épouse, les circonstances très étonnantes

Alertés, les enfants de la défunte ont tenu à ouvrir une enquête pour que lumière soit faite. Enquête qui révèlera que leur maman avait un jeune protégé qui lui soulevait les jambes. D’après le jeune homme, la veuve payait tellement bien qu’il faisait recours à des fortifiants pour intensifier le plaisir. Arrêté pour ses pratiques, le jeune homme serait actuellement en garde à vue et devrait passer dans les jours qui viennent devant le procureur.