« je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens », la forte réplique de Rashford après les insultes racistes dont il a été victime

Euro 2020 : « je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens », la forte réplique de Rashford après les insultes racistes dont il a été victime

Marcus Rashford et ses coéquipiers ont subis des propos racistes après leur pénalty raté lors de la finale de l’Euro 2020 face à l’Italie. Après un message laissé a tout ceux qui lui ont soutenu, Rashford n’a pas manqué d’envoyer un message à tous ses détracteurs évidemment raciste.   

‘’ Je peux accepter les critiques sur mes performances, mon penalty n’était pas assez bon, il aurait dû rentrer, mais je ne m’excuserai jamais pour ce que je suis et d’où je viens.

Lire aussi : Euro 2020 : le dessin mural de Rashford vandalisé, le geste fort de cette femme séduit la toile (Photos)

Je n’ai jamais été aussi fier qu’en portant les Three Lions sur ma poitrine et en voyant ma famille me féliciter parmi une foule de plusieurs dizaines de milliers de personnes. J’ai rêvé de jours comme ça. Les messages que j’ai reçus aujourd’hui ont été majoritairement positifs et voir la réponse à Withington m’a mis au bord des larmes. Les communautés qui m’ont toujours entouré de leurs bras continuent de me soutenir. Je suis Marcus Rashford, 23 ans, un homme noir de Withington et Wythenshawe, South Manchester. Si je n’ai rien d’autre, j’ai ça. Pour tous les gentils messages, merci. Je reviendrai plus fort. On reviendra plus fort.”

la murale de Rashford vandalisé, le geste fort de cette femme séduit la toile

Euro 2020 : le dessin mural de Rashford vandalisé, le geste fort de cette femme séduit la toile (Photos)

Rashford, l’attaquant de manchester city fait partie des joueurs qui ont raté leur tir au but hier en finale de l’Euro 2020. Un raté qui coute chère au joueur. Traité d’insulte et de propos raciste sur les réseaux sociaux, sa murale vient d’être également vandalisée à Manchester. 

Mais elle n’a pas été laissée comme ça grâce à ce geste fort de cette femme. La murale a été dessiné à l’effigie de l’artiste après qu’il ait aidé à nourrir les enfants les plus vulnérables de la Grande-Bretagne pendant la pandémie.

Ainsi, détruite par des graffitis offensifs, elle a été couverte par une femme locale qui a ajouté des cœurs et des slogans. Lire aussi : Euro 2020 : à quoi a servi finalement le genou à terre contre le racisme ?

En effet, trois joueurs notamment Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka ont raté leurs tirs causant la défaite de l’Angleterre. Ces joueurs subissent des propos racistes au sein de leurs réseaux sociaux.

Selon Gareth Southgate, le manager de l’Angleterre, les insultes racistes à l’encontre de Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka sont « impardonnables ». Une enquête policière est ouverte à cet effet.