Santé : ces 10 maladies peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Santé : maux de tête, peau éclatante (…), découvrez ces maladies qui peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Faire l’amour à de nombreuses vertus pour la santé. Les rapports sexuels permettent entre autre de s’épanouir et de réduire le risque de certaines maladies.

Découvrons alors les 10 maladies qui sont guéries par des rapports sexuels réguliers :

1. Problèmes cardiaques

L’amour diminue le risque de troubles cardiaques et renforce le fonctionnement du cœur. Les problèmes cardiaques sont considérés comme les principales maladies qui peuvent être guéris par l’amour.

2. Antidépresseur

Avoir les rapports sexuels est un antidépresseur efficace et permet de remonter sa propre estime de soi.

3. Maux de tête

Avoir la migraine est une mauvaise excuse pour éviter de passer à l’acte avec son partenaire. Pour calmer le mal de tête, vous pouvez bien faire l’amour. Pendant l’acte, il y’a libération de l’ocytocine et l’endorphine qui aident à détendre le corps.

4. Grippe

Selon les chercheurs, avoir des rapports sexuels guérirait la grippe. Pendant l’amour, la production d’anticorps est libérée à l’intérieur du corps ce qui permet de lutter contre cette infection virale.

5. Incontinence urinaire

L’intimité renforce le bassin et prévient les fuites urinaires. Vous ne souffrirez plus d’incontinence urinaire si vous faites régulièrement l’amour.

6. Insomnie

Ce n’est pas par hasard qu’après un rapport sexuel, l’homme s’endort. Après l’acte, le taux d’ocytocine élevé dans le corps est semblable à un somnifère. Cependant chez les femmes, ce n’est pas l’ocytocine qui leur permet de mieux dormir mais plutôt un soulagement des sens et le soulagement.

7. Peau éclatante

Vouloir une peau éclatante c’est avoir des rapports sexuels régulièrement. Durant les rapports sexuels, il y’ a libération des toxines qui contribue à améliorer l’aspect de la peau.

8. Prostate

Un homme qui a des éjaculations courantes diminue son risque d’attraper le cancer de la prostate. Un taux élevé en testostérone protège contre cette maladie.

9. Surcharge musculaire

L’acte sexuel aide à lutter contre les douleurs musculaires et articulaires. Les chercheurs ont prouvé que la libération de l’ocytocine ajouté à de l’endorphine permet de soulager la douleur.

10. Cancer du sein

La stimulation des mamelons lors des rapports sexuels libère de l’ocytocine. Cette hormone contribue à l’élimination des cellules cancérogènes des glandes mammaires.

Lire aussi: Santé: Vivre avec la drépanocytose sans complications, voici les 7 choses qu’il faut faire

Emplois-International.com

Emplois-International.com lance une vaste campagne de recrutement en Afrique pour répondre à la pénurie de personnels de santé en France

Face à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, les établissements de santé sont confrontés à un manque d’effectifs criant. Emplois-International.com lance une campagne de recrutement de plus de 7 500 spécialistes africains du secteur médical pour des missions dans les établissements de santé en France.

Emplois-International.com est un organisme spécialisé dans les solutions en ressources humaines pour les travailleurs africains qui recherchent des opportunités professionnelles en Europe. Un accompagnement de placement dans l’emploi à l’international, qui depuis l’année dernière et la manifestation de la pandémie mondiale de Covid-19, devient indispensable, notamment dans le secteur de la santé pour la France. Infirmiers, aide-soignants, brancardiers, médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes…, des centaines de postes disponibles sont aujourd’hui à pourvoir avec l’organisme de placement Emplois-International.com. Les candidats peuvent postuler quels que soit leurs métiers ou spécialisations. Ils doivent parler français et résider dans un pays d’Afrique Francophone.

Pour tous les professionnels de la santé diplômés d’une université africaine ou tout autre établissement d’études supérieures du continent, Emplois-International.com parvient à placer ses clients sur des postes en France avec une Validation des Acquis de l’Expérience de ses clients leur permettant sous 18 mois de faire valider pleinement leurs compétences. Elle permettra ainsi une reconnaissance de leurs diplômes partout dans le monde. L’organisme Emplois-international.com propose également un programme spécifique pour toutes les personnes motivées pour devenir aide-soignant, peu importe leur âge, peu importe leurs diplômes déjà obtenus, il suffit là aussi de parler français et d’être en bonne forme physique car les aide-soignants sont debout la plupart de la journée. Les clients pourront bénéficier d’un statut d’alternant, c’est-à-dire qu’ils seront salariés dans un établissement de santé mais pourront, en parallèle, poursuivre leur formation dans une école de santé. Il s’agit d’un contrat spécial de 2 ans, sans aucun frais de scolarité, à l’issue duquel le candidat recevra un diplôme d’Etat français d’aide-soignant. Etre payé chaque mois tout en apprenant un métier, superbe opportunité.

Par contre, il est possible de s’inscrire seulement jusqu’au vendredi 19 février 2021 fin après-midi. « Nous envoyons de nombreux futurs employés africains en Europe dans différents secteurs. Mais effectivement la pandémie de COVID-19 a bouleversé le marché de l’emploi. Les besoins dans le secteur de la santé sont apparus de manière criante, sans pouvoir être différés, par rapport à l’année dernière. Il faut recruter, et vite. Ce phénomène va certainement encore perdurer au moins jusqu’à la fin de l’année » précise Sébastien Samier, responsable de l’activité placement dans l’emploi pour emplois-international.com Outre le secteur médical, Emplois-international.com accompagne également tous les clients professionnels dans les métiers de l’ingénierie, des nouvelles technologies, du bâtiment, de l’industrie, de l’agriculture, des transports, etc.

Des secteurs d’activité en manque de personnels dans la majeure partie des pays européens. L’ensemble des démarches administratives seront intégralement prises en charge et gérées par cet organisme spécialisé dans les solutions en ressources humaines. Les conditions de prise en charge sont expliquées sur le lien suivant : www.emplois-international.com. emplois-international.com a son siège à Dakar, Sénégal, et des bureaux partenaires au Bénin, Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Mauritanie et au Togo. Leurs coordonnées sont indiquées sur www.emplois-international.com.

Lire aussi: SOS Villages d’Enfants Togo recherche une (01) aide-soignante

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Selon la déclaration de sa politique générale, le gouvernement togolais s’est engagé dans un processus de renforcement et d’extension des mesures entre autres, le programme de gratuité visant à rendre l’accès aux soins facile pour la population.

Pour ce faire, les autorités ont lancé une phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes. Ainsi, au cours de sa tournée à l’intérieur du pays, le Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé a effectué une visite surprise ce jeudi 11 février au CMS d’Adabaweré dans la préfecture de la Kozah.

Une descente du Premier ministre dans le centre pour évaluer la phase pilote de l’expérimentation du programme de gratuité pour les femmes enceintes annoncé par le Président de la République.

Ainsi, après constat, les résultats sont encourageants. 387 femmes enceintes ont été enrôlées du 20 décembre 2020 au 30 janvier 2021. L’objectif pour le Gouvernement est de voir les avancées de la phase pilote avant la mise en œuvre du programme sur toute l’étendue du territoire national.

D’après le témoignage de Mme Latta, la sage-femme du CMS d’Adabaweré, « les femmes se sentent à l’aise et elles sont contentes du fait que les soins sont gratuits ».

« Depuis que je suis arrivée pour la consultation prénatale, les produits sont gratuits. C’est bon pour certains de nous qui n’avons pas des moyens pour subvenir à cela. L’État nous aide beaucoup », a renchéri une bénéficiaire du programme pilote.

Lire aussi: Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

Covid-19 : le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Covid-19: le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Le Togo poursuit ses efforts dans sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19. Ainsi, plusieurs initiatives voient le jour pour renforcer la lutte.

Dans ce sens, un nouveau groupe de surveillance dénommé, Groupe Mixte de Surveillance anti COVID-19 (« GMS anti COVID-19 ») est créé. Une information portée à l’endroit du public d’après un communiqué interministériel. Selon le communiqué, le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est chargé de veiller à la sensibilisation et à l’application, sur toute l’étendue du territoire national, des différentes mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi: Bonne gestion de la Covid-19: le Togo occupe le 15ème rang du classement au plan mondial

À ce titre, poursuit ledit communiqué, il déploie en cas de besoin ses personnels en tout point du territoire et prend toutes les mesures pour y maintenir l’ordre public et veiller à l’application des lois, règlements et mesures en vigueur. Le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est placé sous la supervision de la coordination nationale de gestion de la riposte contre la COVID-19.

Pour finir, le communiqué indique que le groupe mixte de surveillance anti COVID-19 est composé des personnels de forces de défense et de sécurité et des personnes issues de la population civile notamment des volontaires.

Pour rappel, le Togo a été classé 15ème au plan mondial parmi les pays qui gère mieux la pandémie selon Lowy Institute.

Togo : le CHR d’Atakpamé doté des appareils respiratoires et des équipements médicaux

Togo : le CHR d’Atakpamé doté des appareils respiratoires et équipements médicaux

Le gouvernement togolais poursuit sa lutte contre la pandémie de la Covid-19 sur le territoire. Une lutte dont les acteurs impliqués ne ménagent aucun effort pour endiguer les risques de contamination ou protégé les populations.

Dans ce sillage, le Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Atakpamé situé à 160 km de Lomé, a reçu un lot de matériel de protection contre la pandémie de la Covid-19. Il s’agit des appareils respiratoires et des équipements médicaux notamment des masques, des combinaisons et gants.

Ce don a été fait par l’Agence israélienne de coopération internationale au CHR d’Atakpamé, à travers le ministère de la Santé.

Selon les donateurs, le lot permettra de mieux protéger le personnel soignant et aussi, prendre en charge les patients atteints par le virus.

Il est à noter que cette action, faite au travers de l’Ambassade d’Israël, basée en Côte d’Ivoire, s’inscrit dans le prolongement de celle antérieure qui, on se rappelle, il y a de cela 3 ans, a permis d’installer dans ce CHR, la première unité de traumatologie du pays.

D’après le dernier rapport, le pays passe à : 388 cas actifs à la Covid-19, 3704 cas guéris, 73 décès. Le nombre total de cas positifs confirmés depuis le début de la crise est passé à 4 165.

A lire : Coronavirus : elle attrape le virus, après avoir reçu un vaccin