Une arête de poisson coincée dans la gorge ? Voici 5 choses pour le supprimer tranquillement

Astuces : Une arête de poisson coincée dans la gorge ? Voici 5 choses pour le supprimer tranquillement

Il vous arrive aussi des blocages des arêtes de poissons dans la gorge ? Le mal de ça surtout quand vous dégustez votre plat préféré. Tout le monde peut être victime du blocage des arêtes dans la gorge et ceci sans distinction d’âges. Alors, nous avons recueilli cinq astuces afin de vous aider à enlever une arête clouée dans votre gorge.

La banane

C’est un fruit très sucré qui peut aider à dégager les crêtes de la gorge. Ils sont très lisses. Manger une banane tout de suite peut aider à pousser doucement la crête de la gorge dans l’estomac.

Toux

Certaines arêtes de poisson coincées dans la gorge peuvent être expulsées par une toux violente ou assez puissante. Si vous constatez que votre gorge est coincée, envisagez de tousser vigoureusement pendant quelques secondes pour voir si la bosse va tomber. Si ça ne va pas vous pouvez utiliser. Ceci pourrait vous intéresser : Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

Boire de l’huile d’olive

C’est un lubrifiant très approprié pour enlever les crêtes de la gorge de n’importe qui. Prenez simplement deux à trois tasses d’huile d’olive et buvez-la pour lubrifier complètement votre gorge. Surtout pour les enfants ce remède pourrait être mieux adapté.

Le vinaigre

Faites un mélange du vinaigre et de l’eau et secouer un peu avant de boire.

Mélangez le vinaigre avec de l’eau et gargarisez quelques fois avant d’avaler. Cela peut prendre un peu prendre un peu de temps, soyez patient. Le vinaigre peut aider à dissoudre l’arête du poisson.

Du pain dans de l’eau tiède

Trempez un morceau de pain dans de l’eau. Ensuite, faites-en une petite boule et avaler en entier. L’arête disparaitra certainement.

Si le mal persiste dans votre gorge consultez votre médecin le plus vite possible.

Vous avez d’autres remèdes ? N’hésitez pas de partager ça avec nous en commentaires.