Campagne Campus France 2021 : des documents frauduleux détectés dans de nombreux dossiers

Campagne Campus France 2021 : des documents frauduleux détectés dans de nombreux dossiers

Selon l’équipe de Campus France Côte d’Ivoire, de nombreux documents frauduleux ont été détectés dans les dossiers ivoiriens pour la campagne de cette année.

Des fraudes détectées dans les dossiers autant des élèves de Terminale que des étudiants du supérieur, autant des mineurs que des majeurs.

« La fraude documentaire nuit gravement à la réputation des étudiants et établissements ivoiriens ! Certains candidats ont avoué obtenir ces faux documents auprès d’agence ou cabinet de coaching. D’autres candidats ont pointé du doigt une tierce personne fournissant, contre rémunération, des documents litigieux », a indiqué l’institution.

Lire aussi: Bénin : Moïse Kérékou ne partage pas l’avis de Patrice Talon sur la réforme du système éducatif béninois

L’équipe Côte d’Ivoire est formée à la détection de la fraude documentaire. Il faut noter que la présentation d’un faux document (faux relevé de notes, faux diplôme, fausse inscription, etc.) entraîne l’inéligibilité à toute procédure et conduit le consulat général à apposer un refus de visa pour une durée de 5 ans. Tout cas de fraude documentaire enfreint le code pénal ivoirien et est passible de poursuites judiciaires.

« Aucun intermédiaire n’est reconnu par Campus France Côte d’Ivoire. Le recours à un intermédiaire (agence, cabinet, structure de coaching) contre rémunération pour élaborer un dossier Campus France et pour être accompagné dans la procédure Campus France ne facilite ni l’obtention d’une pré-inscription ni l’obtention d’un visa pour études. Aucune structure n’est reconnue par l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire », a souligné l’institution.

Drame : un professeur se suicide dans l’enceinte de l’IAEC à Lomé

Drame : un professeur d’anglais se suicide dans l’enceinte de l’IAEC à Lomé

C’est une triste nouvelle que nous avons appris l’après-midi de ce mercredi 17 février 2021 concernant l’université privée IAEC (Institut africain d’administration et d’études commerciales). Un professeur se serait donné la mort dans l’enceinte de l’établissement. Un fait qui a sans aucun doute choqué les étudiants de cette université et la population.

Un drame enregistré à l’IAEC

Selon les informations reçues, il s’agirait d’un ancien professeur d’anglais de ladite université. Ce dernier serait monté au 5 ème étage de l’école, ensuite écrit une lettre, et aurait bu un mélange d’acide et de ciment du haut de l’étage.

Les policiers sont venus pour un constat. Pour l’instant les causes de ce suicide restent inconnues. Nous vous tiendrons informé dès qu’il y’a une nouvelle information.

Une université internationale

Créé en 1986, IAEC s’est forgé une réputation dans l’enseignement supérieur au niveau national et international. Enrichi de plus de 30 ans d’expériences fructueuses, il s’est implanté dans plusieurs pays africains au sein du Groupe BK pour proposer des formations qualifiantes adaptées aux besoins de l’environnement professionnel.

Sept pays sont déjà conquis : le Bénin, le Mali, le Niger, le Burkina-Faso, le Gabon, la République Centrafricaine et bien sûr le Togo. L’IAEC offre une intégration professionnelle dans des domaines prometteurs des secteurs tertiaire et technologique.

Lire aussi : Drame: un policier s’est donné la mort au domicile de Gilchrist Olympio

Togo: 20 nouveaux diplômés pour apporter leur plus-value au PND

Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND

Le Plan national de développement (PND 2018-2022) connaîtra un nouvel élan dans les prochains jours. Ceci, grâce aux nouveaux diplômés du Programme présidentiel d’excellence (PPE).  Au total 20 diplômés en Master 2 de la première promotion ont reçu leur diplôme de fin d’année ce mercredi 27 janvier.

C’est au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé au nom du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Après dix-huit mois de formation professionnelle, ces premiers bénéficiaires, disposent désormais de véritables compétences en leadership, communication et gestion de projet, pour apporter leur plus-value à l’administration en vue de l’implémentation des projets structurants du PND.

Encadré par SHARE, un organisme international spécialisé dans la formation de nouvelles générations de talents, les diplômés désormais pluridisciplinaires ont pu développer d’autres compétences en résolution de problèmes (pensée analytique, esprit critique, collecte de données primaires).

Au cours de la cérémonie de remise de diplôme, Madame le Premier ministre a remercié le Chef de l’Etat pour la confiance renouvelée en la jeunesse du Togo. Elle a ensuite exhorté les bénéficiaires à faire montre des valeurs notamment le patriotisme, l’entrepreneuriat et les compétences qu’ils ont acquises au cours de leur formation.

Rappelons que ces étudiants ont été pris après une sélection rigoureuse parmi  800 candidats étudiants  les plus méritants en Master 1 dans les Universités de Lomé et Kara et de l‘Université catholique de l’Afrique de l’ouest (UCAO).

La formation a été dispensée parallèlement à leur cursus universitaire avec l’appui des partenaires notamment le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et Ecobank Transnational Incorporated (ETI).

Lire aussi: Togo: le Policier qui a tué le jeune Mohamed est viré et mis à la disposition de la justice