Actualités, Politique

Togo/Conseil des Ministres : vers la mise en place d’un dispositif innovant en matière d’identification

vers la mise en place d’un dispositif innovant en matière d’identification

Les ministres étaient en conseil ce jeudi 05 novembre conduit par le Président de la République, Son Excellence Faure Gnassingbé. Plusieurs sujets ont fait objet d’échanges au cours de la séance notamment le projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale d’Identification (ANID).

L’objectif de ce décret pour les autorités est de faciliter la fourniture des services publics et sociaux par l’immatriculation biométrique des populations.

La création de l’Agence nationale d’identification

Ainsi, pour les autorités togolaises, la mise en place du dispositif innovant en matière d’identification est issue du constat selon lequel les mécanismes existant d’identification notamment dans les domaines financiers, sociaux et sécuritaires restent perfectibles.

Dans ce sens, le gouvernement s’est orienté vers la numérisation de l’identité des personnes physiques. Ce qui concoure à la dématérialisation des services publics.

L’Agence nationale d’identification est, à cet effet, créée et placée sous l’autorité de la Présidence de la République avec la tutelle technique des ministères chargés de l’économie numérique et de la sécurité. Il participera de manière significative à la définition de la politique et des orientations stratégiques de l’Etat en matière d’identification biométrique et est en charge de leur mise en œuvre.

Servir de base

Estimé à environ 24 milliards de francs CFA, le projet d’identification biométrique a reçu l’onction de l’Assemblée Nationale en août dernier.

En effet, le projet servira de base à la fourniture ciblée de services publics, privés et sociaux. En outre, il deviendra une composante essentielle des systèmes d’identification existants, notamment l’Etat civil, la nationalité, la carte nationale d’identité et le passeport.

Une fois installé, le système devrait, selon les autorités, se révéler fondamental pour la vérification de l’identité au Togo. Il permettra, à terme, de fournir un service de numéro d’identification unique (NIU) et une gestion du cycle de vie de l’ID à tous les citoyens et résidents du Togo, y compris les nouveau-nés et les enfants.

Lire aussi : Togo : l’exploitation du gisement d’argile de Lédjoblibo abordera un nouveau tournant grâce à Togo Invest

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *