Agriculture, Culture

Togo/Education : le concours d’entrée à l’Infa de Tové a pris fin ce mercredi

le concours d’entrée à l’Infa de Tové a pris fin ce mercredi

L’examen d’entrée à l’Institut national de formation agricole de Tové (INFA de Tové) a lieu ces 3 et 4 novembre. Sur toute l’étendue du territoire, ils sont au total 97 candidates et 393 candidats à composer.

Les épreuves écrites ont été lancées au centre d’écrit du Lycée technique d’Adidogomé avec la présence des hautes personnalités de l’éducation.

Une implication notée du gouvernement

Le français, mathématiques, sciences physiques et sciences de la vie et de la terre sont les épreuves au programme. On note donc la présence du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural, Antoine Lékpa Gbégbéni et du ministre délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké Hodin. Leur collègue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Majesté Nazoba Ihou WATEBA, a assisté aussi au démarrage des épreuves dans le centre de Lomé. Elles ont donc débuté dans la région des Plateaux, de Sokodé pour la région Centrale, de Kara pour la Région de la Kara et de Dapaong pour la région des Savanes.

Les autorités ont, en effet, constaté le démarrage effectif des épreuves en présence du Directeur général de l’INFA de Tové, Dr Kokouvi Soedji. « Au niveau du cycle de formation professionnel, nous avons des options. Il ne s’agit plus d’une formation à l’aveuglette. Les étudiants qui y rentrent doivent déjà prendre leurs options. Ce qui veut dire qu’en Licence Professionnelle, nous avons maintenant six options et ceci dans le cadre d’être en phase avec l’axe 2 du Plan National de Développement (PND) 2018-2022 », a déclaré le Directeur général.

Les reformes visibles

Les réformes entamées par le Togo pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement à l’Infa vont bon train, d’après le Directeur de l’institution universitaire. « Le gouvernement sous le leadership du Chef de l’État a doté l’INFA de Tové d’un nouveau décret axé sur un certain nombre de réformes. Parmi ces réformes, nous avons l’instauration des cycles de formation. Il s’agit du cycle de licence professionnelle agricole et du cycle de baccalauréat professionnel agricole », a indiqué Dr Kokouvi Soedji.

« Nous vivons dans un contexte de pandémie où les mesures barrières doivent être respectées. C’est pourquoi, le gouvernement a décentralisé les centres d’écrit du concours d’entrée à l’INFA de Tové. Chaque région du pays a un centre d’écrit », a-t-il évoqué. « Donc les épreuves écrites se déroulent simultanément dans le centre d’écrit de Lomé, le centre d’écrit de l’INFA de Tové pour la région des Plateaux, le centre d’écrit de Sokodé, le centre d’écrit de Kara et le centre d’écrit de Dapaong », a-t-il expliqué.

Il faut noter que le concours d’entrée à l’INFA de Tové prend fin ce mercredi 4 novembre dans les différents centres d’écrit.

Lire aussi : Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *