Politique

Togo : le Président auto-proclamé, Agbéyomé Kodjo, poursuit ses drôles nominations

Agbéyomé nomme des ambassadeurs

Agbéyomé Kodjo vient encore de nommer un nouvel Ambassadeur. Il s’ajoute à la liste des autres déjà nommés pour l’exercice du pouvoir d’Etat dont il dit être le seul garant. C’est à tout le moins hilarant.

En début de cette semaine, le porte-flambeau de la dynamique KPODZRO a nommé deux Ambassadeurs extraordinaires plénipotentiaires. Il s’agit de Anani Nestor Kounaké nommé, par « décret présidentiel », Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Togo près du Nigéria et de la CEDEAO. Un autre Ambassadeur du même titre a également été nommé près des USA.

Ces nominations viennent s’ajouter aux nominations, début mars dernier, d’un Premier ministre et d’un Ministre des Affaires Etrangères. Ces derniers, qui sont des membres influents de la diaspora, ont pour mission d’obtenir la reconnaissance internationale du Président auto-proclamé. Depuis-là, ses ministres fantômes de Kodjo peinent à exister.

Nomination d’un nouvel Ambassadeur ce jeudi

Visiblement, Agbéyomé Kodjo compte poursuivre ses manœuvres que les avisés n’arrivent pas à comprendre. Après la nomination de deux Ministres et deux Ambassadeurs plénipotentiaires, un troisième vient compléter la liste des personnalités nommées jusqu’ici. Il s’agit de Nicolas Awumé, que Kodjo vient de nommer Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Togo en France. 

Ces Ambassadeurs iront présenter leur lettre de créance à qui et où ? Seront-ils reconnus par les Etats où ils ont été nommés ? Des questions se posent. Mais une chose est sûre : Agbéyomé Kodjo ne compte pas s’arrêter là vu qu’il a les réseaux sociaux comme territoire. Il bénéficierait du soutien de certains d’hommes d’affaires européens et américains, dont le milliardaire Herman COHEN, ancien Secrétaire d’Etat américain chargé des affaires africaines. Ce dernier n’a jamais caché son soutien pour le candidat Agbéyomé Kodjo. 

Agbéyomé Kodjo, toujours en fuite

Placé sous contrôle judiciaire, Agbéyomé Kodjo n’a pourtant plus le droit de réclamer une quelconque victoire à la présidentielle passée, selon les injonctions de son contrôle judiciaire. Mais, le candidat de la dynamique KPODZRO a refusé de se plier à cette injonction et continue de réclamer le pouvoir. 

Convoqué fin juillet dernier par le doyen des juges d’instruction, il a refusé de se présenter. A la suite de ce refus, l’ex-Premier ministre, arguant que sa vie était en danger, a pris la fuite. Depuis lors, on ne sait pas où il se trouve. Certaines sources disent qu’il n’est pas hors du pays, alors que d’autres disent qu’il se serait réfugié à l’ambassade des USA au Togo. Tout au moins, sait-on qu’il se cache quelque part et c’est depuis sa cachette qu’il active ses réseaux et procède à ses nominations fantaisistes.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *