Economie

TOGO : L’Etat pourrait concéder la totalité de ses parts dans la NSCT

TOGO : L’Etat pourrait concéder la totalité de ses parts dans la NSCT

Le gouvernement va céder ses parts sociales dans la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) au secteur privé. Ceci en raison du projet de loi portant autorisation sur l’ouverture du capital de NSCT qui permet à l’Etat de céder au secteur privé, tout ou une partie de ses actions.

Le gouvernement va céder ses parts sociales dans la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) au secteur privé. Ceci en raison du projet de loi portant autorisation sur l’ouverture du capital de NSCT qui permet à l’Etat de céder au secteur privé, tout ou une partie de ses actions.

Aussi, la Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton (FNGPC) détient 60% dans la société. Cette fédération a contribué à la relance de la filière cotonnière en portant la production du coton-graine de 27 000 tonnes en 2009 (son niveau le plus faible) à 137 000 tonnes sur la campagne 2018-2019.

Une remarquable avancée qui s’est sentie sur les recettes des cotonculteurs. Plus de 24 milliards FCFA de revenus nets distribués en termes d’achats à ces cotonculteurs en 2019.

Vous pourriez aussi lire:

TOGO/AGRICULTURE : RECHERCHE DE 25 TRACTORISTES AFIN DE MÉCANISER LA PRODUCTION COTONNIÈRE

TOGO: UNE NOUVELLE PLATEFORME DE FORMATION E-LEARNING POUR LE SECTEUR AGRICOLE

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *