Actualités, Economie

Togo : on en sait un peu plus sur la privatisation de la BTCI

on en sait un peu plus sur la privatisation de la BTCI

Le gouvernement togolais a annoncé depuis quelques mois déjà, la privatisation de la banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI). Réuni en conseil des conseils des ministres ce mercredi 11 août 2021, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et son gouvernement se sont de nouveau penchés sur le sujet.

Au cours des travaux de ce premier Conseil du second semestre de l’année, le gouvernement a adopté un projet de décret fixant les modalités et le prix de cession d’une partie des actions de l’Etat dans le capital social de la BTCI.

Ceci, dans la perspective de nouer des partenariats avec le secteur privé pour accélérer la croissance économique, clarifie le communiqué sanctionnant le Conseil.

Une commission d’évaluation des privatisations (COMEP) a été mise en place afin de procéder à l’évaluation de ladite société. Il s’agira également pour la COMEP de donner son avis sur le projet de cession et de proposer le juste prix. Ceci conformément aux dispositions légales.

Le communiqué précise également que le décret permet la poursuite du processus de cession d’une partie des actions détenues par l’Etat à la société de droit togolais IB Holding.

Lire également : Togo : KDA-PRO en partenariat avec Sigma Corporation lance officiellement la deuxième édition du concours NANAGAN

IB Holding a été retenu, explique le Conseil, sur les 5 soumissionnaires à l’issue de l’appel d’offres ouvert à cet effet dont une centaine d’investisseurs avaient postulé pour privatisation de la BTCI.

Dans la conduite de ce processus de privatisation qui devra assurément favoriser la contribution du système bancaire au financement de l’économie nationale, le gouvernement, qui conserve 10% du capital, veillera à la préservation des intérêts des employés ainsi qu’à la consolidation du système financier, a rappelé le gouvernement. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *