Agriculture

Togo/PPAAO : des résultats significatifs après huit ans de mise en œuvre

PPAAO

Renforcer l’efficacité, la performance et la pérennité des services de vulgarisation agricole pour les rendre opérationnels. C’est l’un des objectifs majeurs du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) mis en œuvre au Togo depuis 2011. Arrivé à terme en décembre 2019, après 08 ans d’exécution, ce projet a affiché un bilan positif.

Le PPAAO est une initiative de la Banque Mondiale (BM) et les Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Au Togo, le projet a été piloté par le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA).

Le PPAAO, une réponse aux problèmes de la sous-production agricole

En effet, la conception du PPAAO a été motivée par la volonté des gouvernants de palier aux difficultés qui freinent l’essor du secteur agricole. Elles entrainent la fragilité des institutions de recherche et de vulgarisation et la non maitrise des techniques modernes de production végétale et animale de la majorité des producteurs.

Ce programme a, ainsi, favorisé le renforcement de la coopération sous régionale et l’accroissement de la productivité des exploitations agricoles. Le Togo a, donc, connu une meilleure amélioration de l’efficience et la performance de la recherche agricole.

Ceci, par le renforcement des capacités des institutions de recherche agricole dans les domaines techniques, administratifs, financiers et de la planification. Aussi, un panel de technologies améliorées de production durable a été diffusé dans le cadre dudit projet. Il s’agit des principaux produits végétaux (maïs et riz) et des produits animaux (volailles et petits ruminants).

Des résultats palpables enregistrés

Le programme a touché au total, 613.610 bénéficiaires (dont 250.199 femmes, soit 40,8%). Aujourd’hui, 87% des producteurs ont connaissance des technologies diffusées par le PPAAO-Togo. 364.547 hectares de superficies sont couverts par ces nouvelles technologies.

En définitive, 422.971 bénéficiaires (transformateurs et producteurs) ont adopté au moins une technologie rendue disponible par le programme. Les interventions du PPAAO-Togo ont, par la même occasion, faciliter l’accès des producteurs aux semences certifiées.

Au moins 3521 tonnes de semences certifiées (maïs, riz, soja, riz hybride, fonio, sésame, palmier à huile, etc.) ont été mis à la disposition de 422.971 transformateurs et producteurs. Ainsi, la production de semences certifiées est passée de 1260 tonnes en 2012 à 2400 tonnes en 2019.

Par ailleurs, les statistiques révèlent que les rendements du maïs, céréale la plus utilisée au Togo, ont été améliorés de 39% et ceux du riz de 9%. Aussi, les paysans se sont basé des technologies apprises pour la création de 650 champs écoles.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *