Santé

Togo : retour en force du Covid-19 en milieu scolaire

retour en force du Covid-19 en milieu scolaire

Malgré les mesures prises par le gouvernement togolais pour garantir une reprise sécurisée des cours pour les classes d’examen, de nouveaux cas de contamination viennent d’être détectés.

Avec ce revirement de la situation, on peut affirmer que les dispositions prises par l’Etat pour que les mesures barrières soient respectées et éviter une vague de contamination au coronavirus n’ont pas connu de succès à certains endroits. Doit-on craindre une nouvelle vague de propagation du virus ? L’avenir nous le fera savoir.

Une recrudescence observée

Le Togo peut, aujourd’hui se prévaloir contrairement à certains pays, d’avoir su gérer au mieux la crise du Covid-19 avec sérieux et professionnalisme. Un avantage considérable qui lui a permis d’ordonner la réouverture partielle des écoles et établissements afin d’éviter assurément une année blanche.

Cependant, ces dernières semaines, la pandémie du Covid-19 ne cesse de prendre de l’ampleur au Togo. On dénombre déjà 896 cas confirmés et son évolution dans le secteur de l’éducation est inquiétante avec de nouveaux cas détectés parmi les élèves et enseignants.  

Dans la préfecture de l’Assoli, une localité située au nord du pays, 13 élèves ont été testés positifs au nouveau coronavirus le 23 juillet 2020. Une information recueillie auprès des sources sanitaires.

Outre les élèves, certains enseignants ont également été déclarés porteurs de ce virus. On en dénombre au total 11 parmi lesquels un a perdu la vie. D’autres cas pourraient être également enregistrés sur l’étendue du territoire togolais.

Un appel à plus grande vigilance

Bien que ces dernières semaines, les activités ont considérablement repris lentement et progressivement, les populations ne doivent pas perdre de vue les mesures barrières pour limiter la propagation de la maladie.  

Face à cette situation, les autorités sanitaires invitent donc les populations au respect rigoureux des mesures barrières (notamment le fait de se laver régulièrement les mains au savon, de recourir au gel ou solution hydro-alcoolique, d’éviter de se serrer les mains, les accolades, les embrassades  et autres) afin d’endiguer la maladie sur le territoire national. .

Il faut rappeler que selon les autorités sanitaires, ces contaminations ne sont pas directement liées à la réouverture des établissements scolaires car, avant la reprise, plusieurs élèves voyageurs se sont avérés positifs parmi lesquels des cas contacts et suspects ont été recensés. Par précaution, si un cas positif est détecté dans une classe, elle est aussitôt confinée. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *