Economie

Togo : toute la procédure de création d’entreprises assouplie grâce aux réformes opérées

Togo : toute la procédure de création d’entreprises assouplie grâce aux réformes opérées

Le gouvernement togolais à travers la Cellule Climat des Affaires (CCA) a opéré des réformes dans plusieurs domaines ces dernières années. Le secteur de l’entrepreneuriat, notamment la création d’entreprises est l’un des axes ayant connu des améliorations.

Le Togo, en réalisant les différentes réformes a, d’une part, voulu rendre plus simple et facile le processus de création d’entreprise. D’autre part, il s’agit de séduire les opérateurs économiques étrangers afin qu’ils puissent venir investir sur le sol togolais.

Aperçu des différentes réformes en matière de création d’entreprises

Les améliorations apportées dans le processus de la création des entreprises au Togo se résument en (06) points. Il s’agit, entre autres, de la réduction du coût de création d’entreprise, de la possibilité de créer son entreprise en ligne ainsi que la suppression des frais de publication d’annonce légale.

Depuis septembre 2019, les frais de création d’entreprise au Togo s’élèvent à 25 400 FCFA pour les entreprises individuelles et à 28 250 FCFA pour les autres formes d’entreprises. Ceci, suite à la suppression des frais de timbre (1000 CFA) relatifs à la déclaration d’existence.

Aussi, le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) a renoncé, le 26 février 2020, aux frais d’annonce (1000 FCFA) destinés à la publication d’annonce légale sur son site web.

L’assouplissement des procédures de création d’entreprises

Etre son propre chef au Togo n’est plus un parcours de combattant. Les reformes réalisées allègent désormais la tâche aux entrepreneurs.

La création des entreprises se fait maintenant en ligne via le site du CFE (www.cfe.tg). Le payement des frais est, depuis quelques mois, possible par mobile et voies électroniques notamment via les services T-Money, Flooz et Master Card.

Egalement, le choix des noms commerciaux n’est plus un problème pour les entrepreneurs. La procédure relative à la recherche d’antériorité a été supprimée depuis décembre 2019.

Désormais, une nouvelle rubrique sur le site vérifie automatiquement le nom au cours de la soumission du dossier. Ce qui fait gagner du temps puisque le processus est instantané, sans délai et sans frais.

Il faut rappeler qu’avant les réformes, il fallait faire recours à un notaire et disposer au moins d’une somme de 100 000 FCFA pour pouvoir créer son entreprise, en plus d’attendre plusieurs semaines pour obtenir gain de cause.

Par ailleurs, 6 063 entreprises ont été créées au premier semestre (janvier à juin) de cette année 2020.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *