Faits divers

Togo : un jeune homme déclare sa flamme à la ministre Mila Aziablé

Togo : un jeune homme déclare sa flamme à la ministre Mila Aziablé

Depuis son entrée dans le gouvernement Tomegah Dogbé, la benjamine des ministres Mila Aziablé, fait toujours sensation sur la toile. Cette fois ci c’est la déclaration d’amour d’un togolais résident au pays d’Ali Bongo qui défraie la chronique.

Libérer son coeur

En effet, Komi Ayissou, puisse que c’est de lui qu’il s’agit ne compte pas pouvoir contenir sa flamme. Il s’est confié à nos confrères de Togo Nyigba pour se libérer. « C’est vrai que je ne suis plus au pays. Mais je suis toujours l’actualité du pays et à chaque fois que je la vois dans un journal, il y a une joie immense qui m’anime. C’est pourquoi j’ai décidé de l’avouer cette fois-ci même cela peut mettre fin à ma vie. Au moins je l’ai fait. Cette déclaration d’amour c’est juste pour me libérer de cette charge qui pèse sur mon cœur ».

Lire aussi : Togo : crise pour l’un, troubles bipolaires pour l’autre, Gogoligo et Papson n’ont pas pu échapper à la prison

Attirer par son style vestimentaire

Pour le jeune homme, c’est surtout le style vestimentaire de la jeune dame qui fait frémir son cœur.  

« J’étais à Lomé lors de la formation du gouvernement et comme je suis quelqu’un qui s’intéresse à la politique, j’ai cherché à connaître les membres du gouvernement. C’est là que je l’ai vu et j’ai commencé à l’aimer. Sa façon d’être simple et habillé à la mode africaine (togolaise) m’a beaucoup attiré », a-t-il confié.

Crédit photo de Komi Ayissou : Togo Nyigba

« Je ne sais pas par quel canal publier cette déclaration d’amour à cette ministre vu que je ne peux pas la voir aussi », a-t-il ajouté.

 Titulaire d’une licence en comptabilité contrôle et audit à l’Université de Lomé, Komi Ayissou est enseignant de profession et célibataire sans enfant. En attendant la réponse du ministre Aziablé, monsieur Ayissou s’exhibe sur la photo du ministre en la mettant sur son profil whatsapp.

Article précédentArticle suivant

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *