Education

Togo : une sensibilisation contre les grossesses précoces en milieu scolaire tourne au vinaigre

une sensibilisation contre les grossesses précoces en milieu scolaire tourne au vinaigre

Un directeur et son adjoint sont passés de classe en classe pour sensibiliser les élèves sur les grossesses précoces. Une belle initiative qui a tournée au vinaigre et coutera plus tard au deux responsables.

En effet, suite à un constat fait sur les grossesses précoces dans l’établissement, les dirigeants de l’école ont décidé de mener une campagne de sensibilisation auprès des élèves. L’objectif étant de réduire ces cas de grossesse.

Selon les raisons évoquées par le Directeur de l’établissement, l’idée est de primer les élèves toujours vierges afin qu’elles puissent maintenir leur état.  Malheureusement le procédé a provoqué des tollés causant des sanctions aux deux enseignants.

Ainsi, par une décision, le directeur régional de l’éducation, Yawo Dosseh, a procédé à la suspension de des 2 responsables de l’établissement des activités administratives et pédagogiques dudit CEG.

Lire aussi : Bénin: les élèves filles interdites d’accès à la salle des professeurs

Il s’agit, de Kokou Komlan Gnanou, directeur et de Kokou Agbemado. Les 2 sont provisoirement mis à la disposition de l’IESG Atakpamé.

La scène se passe au collège Doulassamé à Atakpamé (167 km au nord de Lomé).

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *