Actualités, Economie

Transparence budgétaire : le Togo parmi les bons élèves

Transparence budgétaire : le Togo parmi les bons élèves

Les progrès significatifs du Togo en matière de transparence de la gestion des finances publiques ont porté leurs fruits. Selon un rapport publié fin juin par le département d’État américain, le pays se classe au premier rang en matière de transparence fiscale.

La transparence fiscale (FTF) est un outil développé et autorisé par le Congrès pour identifier les insuffisances et soutenir les changements nécessaires.

Le Togo a obtenu de bons résultats parmi les 141 pays qui ont passé la phase de test. Le rapport publié à cet effet indique que le pays de Faure Gnassingbé a rempli les exigences minimales de transparence fiscale en 2021.

Lire aussi : Covid-19 : après la liste jaune de la Grande Bretagne, le Togo de nouveau honoré par les États-Unis

L’enquête a été menée sur le niveau de transparence fiscale entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020. L’enquête a été menée après consultation des gouvernements, des organisations de la société civile et des organisations non gouvernementales (ONG) internationales.

Ce record du Togo est le fruit des multiples réformes institutionnelles et de la politique d’assainissement des finances publiques.

Selon le rapport plusieurs pays d’Afrique à l’instar du Tchad, de l’Algérie, du Gabon, de la Guinée, de l’Angola, du Niger, du Zimbabwe font partie des mauvais élèves.

Notons que le Togo par le biais de son ministère des finances a adopté en juin 2014 une loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *