Faits divers, Société

Un pasteur meurt après avoir demandé à ses fidèles de l’enterrer vivant pour ressusciter le 3e jour

Un pasteur meurt après avoir demandé à ses fidèles de l’enterrer vivant pour ressusciter le 3e jour

Si d’autres pasteurs ont testé leur foi sur plusieurs aspects, celui qu’on vous présente dans cet article est sans doute les plus osés de la planète. Une démonstration de foi à l’image de celle de Jésus Christ sauf qu’ici la résurrection n’était pas au rendez-vous.  Qu’est ce qui n’a pas marcher ?

En effet, il s’agit d’un homme de Dieu qui a demandé à ses fidèles de l’enterrer pour ressusciter le troisième jour. Nous sommes en Zambie, le nommé James Sakala, pasteur de l’église Zion a rencontré son créateur d’une façon inattendue.

Il retrouve plutôt la mort à la place de la résurrection attendue pour avoir osé cette démonstration de foi. Il s’est basé selon les rapports sur un verset biblique qui stipule qu’à la veille de son assassinat par des soldats romains, les paroles de Jésus à ses disciples qui dit « faites » ceci en ma mémoire » faisaient référence à la résurrection et non seulement à boire du vin et à manger du pain.

Lire aussi : « Dieu aime les femmes aux grosses fesses », a déclaré cet artiste de gospel et approuve le sexe avant le mariage

Réticents dans un premier temps, les fidèles ont finalement obéi aux ordres de leur pasteur en le mettant dans une tombe.

Ainsi, tous les exercices spirituels et les efforts déployés pour le ressusciter se sont avérés vains alors que les fidèles perturbés ont creusé la tombe et à leur grande surprise sa robe blanche était souillée de mucus, de sang et il semblait avoir lutté pour rester en vie, ont rapporté les témoins.

Article précédentArticle suivant

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *