Actualités

Burkina Faso : Ibrahim Traoré officiellement désigné président

Burkina Faso : Ibrahim Traoré officiellement désigné président

Auteur du putsch du vendredi 30 septembre 2022 au Burkina Faso, le Cpt Ibrahim Traoré a été officiellement porté à la tête du pays, ce 5 octobre. Ceci dans l’attente de la désignation d’un Président de transition à l’issue des assises nationales qui auront lieu en fin d’année.

Deux coups d’États en seulement huit mois au Burkina Faso. Le nouveau putschiste en la personne du jeune Capitaine Ibrahim Traoré été désigné nouveau président.

« Le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration assure les fonctions de chef de l’État, chef suprême des forces armées nationales », ont fait savoir les autorités dans une déclaration intitulée Acte fondamental, lu par le capitaine Kiswendsida Farouk Azaria Sorgho, porte-parole du MPSR, lors d’une émission spéciale diffusée à la télévision nationale.

Lire aussi : Qui est Ibrahim Traoré, le nouveau putschiste du Faso?

Sur les antennes de la RFI, le capitaine Traoré avait assuré, le 3 octobre, qu’il ne ferait qu’expédier « les affaires courantes » jusqu’à la désignation d’un nouveau président de transition, civil ou militaire, par des « assises nationales », qui devront se réunir « bien avant la fin de l’année ». La Constitution, suspendue après le putsch, a été rétablie et « s’applique à l’exception de ses dispositions contraires » à l’Acte fondamental.

Rappelons que mardi dernier, Ibrahim Traoré a reçu une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Venue évaluer la situation quelques jours après le putsch, elle est repartie « confiante », selon l’ancien président nigérien Mahamadou Issoufou, médiateur de la CEDEAO pour le Burkina Faso.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.