• NW TV 23 2
Société

Burkina Faso : la culture des produits vivriers interdite pour des raisons de sécurité

la culture des produits de hauteur interdite pour des raisons de sécurité

La culture du mil, sorgho, maïs etc. est interdite dans certaines localités du Burkina Faso. C’est ce qui ressort d’un communiqué du gouverneur de la région du Sahel.

En effet, le gouverneur de la région du Sahel dans un communiqué adressé aux hauts commissaires des provinces a interdit la culture des spéculations de hauteur.

« (…) Je vous instruis de bien vouloir saisir les maires des collectivités et vos ressorts territoriaux pour la prise de mesures idoines interdisant la culture des spéculations de hauteur (mil, sorgho, maïs…) dans les chefs-lieux de communes », a écrit le gouverneur.

Lire aussi : RDC: plusieurs Eglises catholiques saccagées avec des objets sacrés volés

L’interdiction concerne les chefs-lieux des communes de la région du Sahel, précise la note. Le gouverneur justifie que la décision ait été prise « au regard du contexte sécuritaire précaire dans notre région et avec l’installation de la saison hivernale, il est opportun que des initiatives soient prises pour ne pas compromettre des efforts déjà consentis par nos vaillants forces de défense et de sécurité (FDS) dans leur perpétuel combat de sécurisation des personnes et des biens ».

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.