Actualités

Burkina Faso : « non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie », la société civile bouillonne

Burkina Faso : « non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie », la société civile bouillonne

Une coalition interpelle la junte militaire au pouvoir les demandant de stopper la coopération militaire avec la France en faveur des forces russes.

En effet, ce dimanche, s’est tenu un rassemblement d’une coalition d’organisations de la société civile burkinabé. L’objectif de la rencontre s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui continue de sévir dans le pays.

Plus de confiance

D’après les diverses interventions, le regroupement conteste « l’installation de bases de forces étrangères » qui, d’après eux, ne méritent plus leur confiance.

“Non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie”, “Armée française dégage!”, pouvait-on lire sur certaines pancartes.

“Nous sommes là aujourd’hui pour réclamer notre liberté. Ce meeting est une occasion pour nous de démontrer notre soutien aux forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. C’est pour également rappeler aux autorités que la jeunesse ne tolèrera aucun échec”, a déclaré aux journalistes, Ismaël Nana, Secrétaire général de la Coalition.

Lire aussi : Crise au Ghana : réduction de 30% des salaires du Président Nana Akufo-Addo et ses ministres

“Les autorités doivent diversifier leurs partenaires dans cette lutte contre le terrorisme en allant vers les pays comme la Russie, la Chine, la Corée du nord qui sont des puissances militaires”, a-t-il ajouté.

“Nous demandons l’annulation des accords coloniaux en matière de défense”, a martelé le Secrétaire général de “Faso Lagam Taaba Zaka”, une coalition créée au lendemain du coup d’État du 24 janvier contre le président Roch Marc Christian Kaboré.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *