Actualités

Burkina : le Togo aurait renvoyer 3 officiers de Damiba aux nouveaux putschistes

Burkina : le Togo aurait renvoyer 3 officiers de Damiba aux nouveaux putschistes

Rebondissement dans le putsch contre le pouvoir de Damiba les 29, 30 septembre et 1er octobre derniers. A en croire les informations, les officiers réfugiés avec l’ex président Paul-Henri Damiba à Lomé mènent des actions de déstabilisation du nouveau pouvoir burkinabé depuis leur exil. 

Ainsi, soupçonnés par le pouvoir togolais, ces derniers auraient été remis au nouveau gouvernement burkinabé. Il s’agit des capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo, Hassan Salem Diallo et Didas Charles Ouédraogo, tous des pilotes d’hélicoptères de l’armée de l’air burkinabè.

 » Selon nos sources, les autorités togolaises soupçonnent ces officiers de comploter depuis Lomé pour la déstabilisation du nouveau pouvoir burkinabé. Des messages interceptés par les hommes du Président Ibrahim Traoré auraient trahi les trois capitaines sur leurs intentions d’en découdre avec le MPSR II. Ce qui aurait poussé Lomé à les renvoyer dans leur pays. 

Lire aussi : Burkina Faso : En prison, le Général Diendéré reconnu coupable d’un autre assassinat

Aussitôt arrivés à Ouagadougou il y a trois jours, les trois jeunes officiers auraient été placés en résidence surveillée. Réputés très proches de Damiba, ils avaient été très actifs dans la prise de pouvoir de ce dernier en janvier 2022. D’ailleurs, c’est le capitaine Sidsoré qui avait lu à la télévision nationale, la première déclaration de proclamation du MPSR », écrit les echosdufaso.net.

 » Ayant choisi le camp de Damiba contre le Capitaine Traoré, ce sont eux qui avaient piloté l’hélicoptère MI 171 de l’armée burkinabé ayant permis à l’ancien Président de se réfugier au Togo.
L’appareil MI 171, avait rejoint sa base le lendemain à l’aide d’autres pilotes  », ajoute le média. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.