Burkina : Blaise Compaoré et 2 de ses complices condamnés à la prison à vie

Procès Sankara : Blaise Compaoré et 2 de ses complices condamnés à la prison à vie

Le verdict final est tombé ce mercredi par le tribunal militaire de Ouagadougou. L’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré condamné par contumace à la prison à perpétuité.

Le tribunal militaire de Ouagadougou a également condamné à la perpétuité le commandant de sa garde Hyacinthe Kafando et le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

Lire aussi : Burkina Faso : « non à la coopération militaire avec la France, Oui à la Russie », la société civile bouillonne

Blaise Compaoré, en exil depuis 2014 en Côte d’Ivoire, et Hyacinthe Kafando, en fuite depuis 2016, étaient absents de ce procès qui avait débuté il y a six mois.

Michel Platini porte plainte contre le président de la FIFA

Michel Platini porte plainte contre le président de la FIFA (communiqué)

Une autre bataille judiciaire s’annonce entre le trois fois ballon d’or, Michel Platini et Gianni Infantino. Après avoir été accusé de corruption, c’est le tour de Michel Platini de réagir.

Dans un communiqué de presse publié sur les réseaux sociaux, l’ancien international français, a déposé une plainte contre le président de la FIFA. En effet, l’ancien président de la FIFA accuse l’actuel président de « trafic d’influence actif ».

La plainte, selon les informations, daterait de novembre dernier et aurait été adressé au procureur de la République de Paris.

Lire aussi : CAN 2022: cette photo de Grand P et le président de la FIFA fait jaser

Un autre de l’instance internationale de football dans le viseur pour « complicité de trafic d’influence actif ». Il s’agit de Marco Villiger, l’ancien directeur des services juridiques de la FIFA.

CENCO : les prêtres catholiques ayant des enfants appelés à démissionner

CENCO : les prêtres catholiques ayant des enfants appelés à démissionner

Les évêques veulent combattre le phénomène prêtre et « parent clandestin ». Au cours de leur Congrès général, la conférence épiscopale de la République démocratique du Congo (Cenco) a interpellé tous les prêtres catholiques.

La Cenco, les invites à déposer leur soutane et à « aller s’occuper » de leur progéniture.  

« Considérant d’une part les droits et obligations des parents à l’égard » de leur famille, « d’autre part l’incompatibilité de la charge de père de famille avec le ministère et la vie sacerdotale en régime catholique romain, nous demandons à tout prêtre (…) ayant un enfant d’aller s’en occuper complètement et pour ce faire de solliciter la dispense des obligations sacerdotales auprès du Saint-père », écrivent les évêques de la Cenco.

La Cenco, a l’école de Jésus-Christ

« Dans le cas où le prêtre avec descendance résisterait et ne voudrait pas demander la dispense des obligations cléricales », il reviendrait à l’évêque de « présenter le cas au Saint-siège pour la peine maximale de renvoi de l’état clérical », ajoute ce document de 19 pages, signé par les évêques des 47 diocèses de la RDC.

Intitulée « A l’école de Jésus-Christ. Pour une vie sacerdotale authentique », cette exhortation « aux prêtres sur la chasteté sacerdotale et sur les droits des enfants et des personnes vulnérables » est datée du 3 mars.

Il s’agit de « briser le silence » par rapport à une expérience douloureuse que vivent les enfants nés de ces unions, écrit la Cenco, en rappelant qu’au sein de la société congolaise, les personnes nées d’une relation entre une femme et un prêtre « sont stigmatisées comme ‘fruits du péché' ». « Nous avons l’obligation morale de reconnaître que ces personnes existent et souffrent dans le silence », ajoute-t-elle.

Lire aussi : RDC: plusieurs Eglises catholiques saccagées avec des objets sacrés volés

Parmi les difficultés liées à la pratique de la chasteté, les évêques évoquent entre autres « le mouvement de la liberté sexuelle qui se mondialise », « les pesanteurs culturelles dans certains milieux qui ne connaissent pas d’interdit sur le plan sexuel ». Les évêques disent par ailleurs leur « joie » de constater que de « nombreux » prêtres vivent « fidèlement [leurs] engagements sacerdotaux ».

Cette exhortation épiscopale intervient à quelques semaines de la visite (du 2 au 5 juillet) du pape François en RDC, pays laïc où l’Église catholique revendique 40% de la population.

Avec AFP

Mali : décès de Diango Cissoko, ancien Premier ministre

Mali : décès d’un autre ancien Premier ministre

Le Mali perd de nouveau, un ancien Premier ministre. Il s’agit de Diango Cissoko, ex Premier ministre de la transition du 11 décembre 2012 au 5 septembre 2013. Figure politique du Mali, Diango Cissoko a rendu l’âme ce lundi 4 avril 2022 à l’âge de 74 ans.  

Il a autrefois, occupé plusieurs postes dans la fonction publique. Il fut ministre de la Justice de 1984 à 1999. Ensuite Secrétaire général de la présidence de la République de 1988 à 1991 ; puis Médiateur de la République.

Lire aussi : Tensions Mali-France : un ancien ministre sous Chirac dézingue Macron et Yves Le Drian

Administrateur civil diplômé de l’École nationale de l’administration du Mali. Diango Cissoko est titulaire d’un doctorat d’État en droit de l’université de Rouen. Pour l’instant, les causes de son décès ne sont pas encore révélées.

Une douloureuse disparition que vient de connaitre l’Etat malien, après celle de l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga décédé le 21 mars dernier.

Coupe du monde 2022 : voici à quoi ressemble la mascotte officielle (photo)

Coupe du monde 2022 : la mascotte officielle dévoilée (photo)

La mascotte de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar a été dévoilée ce vendredi. Elle représente un keffieh, la coiffe traditionnelle arabe, appelé « La’eeb », ce qui signifie « joueur super doué » en arabe, selon les organisateurs du Mondial.

La mascotte de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar est un keffieh, la coiffe traditionnelle arabe, appelé La’eeb​, ce qui signifie » joueur super doué » en arabe, ont annoncé les organisateurs du Mondial vendredi. La’eeb, qui a été dévoilé en ouverture du tirage au sort de la phase finale à Doha, vient d’un univers parallèle de mascottes ​et » chacun est invité à interpréter ce à quoi il ressemble », précisent-ils dans un communiqué

Lire aussi : Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

Cette annonce a été précédée de la diffusion de la première chanson officielle du Mondial, Hayya Hayya (Better Together)​, quelques heures plus tôt. Ce morceau aux influences R & B et reggae est interprété par la jeune star américaine Trinidad Cardona, le phénomène de l’afrobeat Davido et la sensation qatarienne Aisha, indique la Fifa.

Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

Les préparatifs vont bon train pour le démarrage effectif de la Coupe du Monde Qatar 2022 en Novembre prochain. En effet, la FIFA vient d’effectuer le tirage au sort en direct depuis le Qatar pour les rencontres des phases de groupe. Il s’est déroulé au Palais des congrès de Doha ce vendredi 1er avril 2022.

Les rencontres s’annoncent choc avec de gros duel. Ci dessous, la liste complète des groupes.

Groupe A : Qatar – Equateur – Senégal – Pays Bas

Groupe B : Angleterre – Iran – USA – (GAL-Ukraine-ECO)

Groupe C : Argentine – Arabie Saoudite – Mexique – Pologne

Groupe D : France – Danemark – Tunisie – ( Pérou-EAU-AUS)

Groupe E : Espagne – (Costa Rica – New Zélande) – Allemagne – Japon

Groupe F : Belgique – Canada – Maroc – Croatie

Groupe G : Brésil – Serbie – Suisse – Cameroun

Groupe H : Portugal – Ghana – Uruguay – Corée du sud

Certains matches de barrages ne sont pas encore joués à savoir les Pays de Galle, l’Ukraine, l’Ecosse. Costa Rica – New Zélande.

Notons que le coup d’envoi débutera le 21 novembre et la grande finale sera jouer le 18 décembre 2022 au Qatar.

Lire aussi : Coupe du Monde 2022 : le Qatar érige un musée géant du sport

Assimi Goïta rend obligatoire le service militaire au Mali pour les admis à la fonction publique

Assimi Goïta rend obligatoire le service militaire au Mali pour les admis à la fonction publique

Désormais, le service militaire au Mali devient obligatoire pour toutes les nouvelles recrues à la fonction publique. La décision vient du président de la transition, le colonel Assimi Goïta lors d’une cérémonie du service national des jeunes.

Au total, 700 jeunes admises à la fonction public ont été formé sur des services militaires notamment les tactiques, la photographie et d’armement.

En effet, Assimi Goïta a présidé la cérémonie de présentation au drapeau, des jeunes admis à la fonction publique et bénéficiaire de la formation du service militaire. Elle s’est tenue à la Place d’armes du Génie militaire de Bamako ce jeudi 31 mars 2022.

« Cette formation s’inscrit dans la droite ligne de la refondation de notre système de gouvernance en général et plus particulièrement celle relative à la Défense et à la Sécurité », a déclaré le président de la transition.

Lire aussi : Tensions Mali-France : un ancien ministre sous Chirac dézingue Macron et Yves Le Drian

Et de poursuivre : « nous entendons inculquer l’esprit de patriotisme, l’esprit de civisme, le sens de nos valeurs et surtout la défense de la patrie. Ces désormais ex-recrues du Service National des Jeunes (SNJ) pourraient servir de courroie de transmission entre la population et l’État dans le cadre de la collaboration entre les Forces Armées de Défense et de Sécurité ».

Désormais, tous ceux qui sont retenus dans la fonction publique passeront par ce processus avant de rejoindre leurs lieux de déploiement dans le cadre de l’administration, selon le chef de l’État qui travaille à la création de la Réserve opérationnelle concernant la Défense opérationnelle du territoire. Cette « Réserve » sera rattachée au ministère de la Défense pour des besoins de déploiement sur le théâtre des opérations en cas de nécessité.

La Russie livre des hélicoptères de combat, des radars dernière génération à l'armée malienne

La Russie livre des hélicoptères de combat, des radars dernière génération à l’armée malienne

Ce mercredi 30 mars 2022, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a réceptionné plusieurs lots de matériels militaire. Ceci, en renforcement de l’armée malienne.

D’après la FAMa, qui relaie l’information sur ses comptes sociaux, ces nouveaux matériels joueront un rôle très essentiel dans le renforcement de capacités opérationnelles des FAMa dans leur mission de sécurisation des personnes et de leurs biens.

« Fruits d’un partenariat sincère et très ancien (Russie-Mali), ces matériels composés, entre autres, des hélicoptères de combat, des radars dernière génération et beaucoup d’autres matériels nécessaires dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violant qui sévit dans notre pays », déclare la FAMa.

Lire aussi : Mali : la junte suspend la diffusion de RFI et France 24 jusqu’à nouvel ordre

A l’entame de ses propos, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a salué l’engagement du peuple Malien qui a abandonné d’autres priorités pour doter les Forces Armée Maliennes. Il a aussi exprimé sa gratitude envers les autorités de la transition d’avoir fait de la sécurité leur priorité. ‘’Aujourd’hui nous pouvons dire avec fierté que notre Armée Nationale est capable d’opérer en toute autonomie sans demander de l’aide à qui que ce soit’’, a martelé le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants.

L’arrivée de ces équipements purement militaire contribuera à la réussite des opérations FAMa à travers le ‘’plan Maliko’’, ‘’l’opération Kêlêtigui’’ et beaucoup d’autres.

Coupe du Monde 2022 : le Qatar érige un musée géant du sport

Coupe du Monde 2022 : le Qatar érige un musée géant du sport

Le Qatar met les bouchées doubles pour une parfaite réussite de la grande fête mondiale du football. Dans ce sens, le pays organisateur vient d’ouvrir un grand musée du sport pour l’année de la Coupe du Monde.  

Il s’agit d’un musée olympique et sportif qui présente l’évolution, l’histoire du sport et le mouvement olympique que le pays vient d’ériger.

D’après Victoria Cosgrove, l’une des conservatrices du musée, les 17 000 objets de la collection sont présentés de manière « respectueuse, honorante et inspirante ».

Aussi, le joyau sert à partager l’histoire des athlètes qataris et leurs réalisations, ce qui manquait au pays, selon l’ancien coureur de bateaux Sheikh Hassan bin Jabor al-Thani.

Le directeur du musée, Abdulla Al Mulla, ajoute : « nous n’avons peut-être pas une histoire ancienne, mais nous sommes très fiers de ce que notre peuple a accompli ».

Lire aussi : « C’est ridicule de jouer la Coupe du monde au Qatar », Van Gaal dézingue la FIFA

D’une superficie de 19.000 mètres carrés et situé près de l’un des stades du Mondial 2022, le musée dispose d’un maillot porté par la légende du football Pelé.

Un gant porté par le géant de la boxe Mohamed Ali quand il a remporté l’or aux Jeux olympiques de Rome en 1960 et une Ferrari du champion de Formule 1 Michael Schumacher y figurent.

27 avril au Togo : le Grand Lomé s’active pour une bonne célébration

27 avril au Togo : le Grand Lomé s’active pour une bonne célébration

Le 27 avril prochain, le Togo célébrera le 62e anniversaire de son accession à l’indépendance. En prélude, les autorités du Grand Lomé s’activent pour une bonne célébration.

Ce mardi 29 mars, a eu lieu, une rencontre d’échanges entre le District, les communes du Grand Lomé et les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé.

L’objectif est de passer en revue la stratégie à déployer pour une bonne réussite de la célébration de cette 62e anniversaire d’indépendance du Togo.

Concrètement, les échanges ont essentiellement porté sur le pavoisement des places publiques et stratégiques sur les ressorts territoriaux des municipalités à l’occasion de cette fête.

Lire aussi : Togo / Covid-19 : le secteur du tourisme à l’heure de la relance

L’occasion pour le Secrétaire Général du DAGL, Tagba Ataféyinam Tchalim d’exhorté les maires à s’engager plus pour rendre propre leurs communes. Ceci, pour que la commémoration soit remarquable dans toutes les artères du Grand Lomé.

Les travaux ont été présidés par M. Tagba Ataféyinam Tchalim, accompagné des deux préfets du Golfe et d´Agoè-Nyivé respectivement, Kossi Atabuh et Hodabalo Awaté.