Sénégal : viol sur la miss 2020 et tombée enceinte, retrait d’un sponsor, le comité miss dans le gouffre

Sénégal : la miss 2020 violée et enceinte, retrait d’un sponsor de taille, le comité dans le gouffre

Une affaire secoue actuellement sénégalaise. Il s’agit du viol sur la miss 2020 et la sortie fracassante du comité d’organisation. En effet, selon les presses locales, la nommée Ndèye Fatima Dione, la miss en titre aurait été violée.

« L’un d’eux m’a tenue par la main et a commencé à me caresser… » « J’ai refusé de danser sur la table », a rapporté la miss dans les faits. « Tu ne sers à rien, tu ne tiens compagnie à personne », aurait répondu la présidente du comité. Une scène qui s’est passée dans un hôtel lors d’une soirée en présence des invités.

Ndèye Fatima Dione affirme ensuite être tombée enceinte et avoir été écartée. « Nous ne connaissons pas l’auteur de cette grossesse, nous savons juste que ma fille de 20 ans a été abusée », a déclaré la mère de la miss. En réplique, le comité fait une sortie avec des propos qui n’ont pas fait pas dans la dentelle.

Lire aussi : Alerte : un concours dénommé Miss ECOWAS International traité de faux et usage de faux

« Si on te viole, c’est que tu es consentante », a déclaré la présidente du comité miss Sénégal. Ces propos n’ont pas été digérés par la toile sénégalaise. D’ailleurs la sortie de la plate-forme « Ladies Club Sénégal » ne va pas tarder. Elle a dans ce sens, lancer une pétition pour la dissolution du comité. « Apologie du viol ! », a dénoncé Ladies Club Sénégal.

Du côté des sponsors, la réaction a été également radicale. Le groupe automobile CFAO, critiquant la sortie du comité, a rompu son partenariat avec le Comité Miss Sénégal. « Ces propos vont à l’encontre de nos valeurs », a indiqué le partenaire de longue date qui retire tous ses automobiles. 

Bénin : création d’une école pour former en sorcellerie

Bénin : création d’une école pour former en sorcellerie

Une école de sorcellerie sera bientôt ouverte au pays de Patrice de Talon. Il s’agit d’un projet de Florent Eustache Hessou, journaliste et écrivain béninois. La création de cette école de sorcellerie fait suite à l’obtention du doctorat en sociologie anthropologie de développement de l’UAC.

« A la fin du mois, je crée mon école de sorcellerie. Cette école va enseigner les sciences que je viens de découvrir dans ma thèse afin que personne ne soit ni bourreau ni victime », a confié Dr Florent Eustache Hessou après sa soutenance la semaine passée.

Dr Florent Eustache Hessou lors de sa soutenance

« Moi j’ai démontré dans ma thèse qu’on peut utiliser les côtés positifs de la sorcellerie. J’ai découvert dans ma recherche qu’en réalité une sorcière est une personne qui a des connaissances, c’est quelqu’un qui connaît beaucoup de choses », a précisé le docteur Eustache Hessou.

Lire aussi : Bénin : restitution des 26 trésors pillés, les béninois se prononcent

Il s’agira de la « représentation sociale de la sorcellerie (AZE) chez les fon du Sud-Bénin ». Selon le docteur, l’école formera sur les connaissances permettant à se protéger de la sorcellerie. Elle montrera les aspects positifs de la sorcellerie afin d’aider à éviter des attaques de la magie.

Miss Univers : l’Afrique du Sud ne soutiendra pas sa représentante

Miss Univers : l’Afrique du Sud ne soutiendra pas sa représentante, la raison

Le gouvernement sud-africain a retiré son soutien à Miss Afrique du Sud dans le cadre du concours Miss Univers qui se tiendra en Israël.

Il y a eu des appels pour que Lalela Mswane boycotte le concours malgré les organisateurs disant qu’il ne devrait pas être politisé.

Ceux qui s’opposent à la participation de l’Afrique du Sud au concours protestent contre les allégations d’atrocités commises par Israël contre les Palestiniens.

Les Sud-Africains disent qu’ils connaissent trop bien la politique de l’apartheid et ne soutiennent donc pas ce qui se passe en Israël.

Dans un communiqué, le ministère sud-africain des Arts et de la Culture a déclaré que « les atrocités commises par Israël contre les Palestiniens sont bien documentées » et ne pouvaient « en toute bonne conscience s’y associer ».

Israël nie avoir commis des atrocités et rejette les accusations selon lesquelles son traitement des Palestiniens équivaut à un apartheid.

La ministre Nathi Mthethwa a expliqué que le retrait de Mme Mswane aurait pu être bon pour la position mondiale de l’Afrique du Sud « par rapport à un événement ponctuel qui peut s’avérer désastreux pour son avenir et sa position publique en tant que jeune femme noire ».

Lire aussi : Miss Togo : Aïda Yombo rendra ‘enfin’ la couronne !

« Cela a malheureusement échoué, d’où la décision maintenant de distancier publiquement le gouvernement et le peuple sud-africain de la position de l’organisateur du concours Miss SA sur cette question », a-t-il déclaré.

Le concours Miss Univers aura lieu le 12 décembre.

Avec mondeactuel

Salon International de textile : le Togo récompensé pour sa créativité

Djibouti / Salon International de textile : le Togo récompensé pour sa créativité

Le Togo a participé à la 7ème édition du Salon International de textile africain (SITA) à Djibouti. L’édition de cette année est placée sous le thème : « TIC (technologies de l’information et de la communication), Industrie et Artisanat : quelles passerelles pour l’essor inclusif du textile africain face à la pandémie de COVID-19 ? ».

 L’événement dont le Djibouti a abrité pour la première fois, a été marqué par diverses activités. Il s’agit entre autres de la parade, de l’exposition-vente, le défilé de mode grand public, de conférence internationale, de la formation.

Lire aussi : FESPACO 2021 : un togolais apporte son expertise en tant que membre de jury

Ainsi, pour la part du Togo, les représentants du 228 ont remporté un prix pour leur créativité. Sur les 34 pays participants, le pays a remporté le meilleur prix du stand de la créativité.

Cette 7ème édition tenu du 10 au 13 novembre 2021, a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs de la filière textile pour promouvoir et valoriser le textile fabriqué sur le continent africain.

Togo : Emorej, un artiste à inscrire dans sa playlist

Togo : Emorej, un artiste à inscrire dans sa playlist

Emorej, c’est à coup sûr l’un des noms que le public togolais chantera sur ses lèvres dans les prochains jours. L’artiste se révèle peu à peu à travers ses œuvres.

« Jeune artiste de la musique togolaise faisant dans tout genre musical avec une voix à couper le souffle », peut-on lire en intro sur sa page Facebook.

Si des noms comme Ali Jezz, Wedy ou encore Small Popy se font de moins en moins écoutés, cela ne veut pas pour autant dire que les pages de la Musique Togolaise se referment. L’on assiste ces dernières années à des sorties musicales qui réveillent les papilles gustatives des mélomanes Togolais.

Parmi ces talents qui émergent figure Emorej. S’il s’est révélé au public Togolais grâce à sa collaboration avec le Husler Boy Juliano, c’est avec son single Godoo qu’Emorej met d’accord les férus de la musique depuis quelques semaines.

Avec le Hustler Juliano, dans « prayer », prière en français, l’artiste montre sa reconnaissance à Dieu et dans Godoo, le jeune artiste a trouvé des mots juste pour booster son quotidien et de ses mélomanes.

Lire aussi : Musique : voici la playlist des artistes togolais les plus écoutés par le Premier ministre Victoire Dogbé

L’artiste a décidément percé le secret des messages de motivation dans les singles et c’est d’ailleurs son leitmotiv dans sa dernière sortie. Il appartient désormais au public Togolais d’aider le jeune talent à se faire une place sous le soleil musical Togolais.

Pour vos spectacles, évènements, showcases… écrivez à son staff sur le 91 77 67 90 ou par mail : Emorejvic@gmail.com

Sa dernière sortie c’est par ici.

Côte d’Ivoire : « c’est un syndicat de yougoss », Hamond Chic clash sévèrement Suspect 95 et son mouvement

Côte d’Ivoire : « c’est un syndicat de yougoss », Hamond Chic clash sévèrement Suspect 95 et son mouvement

Le coach Hamond Chic a accordé une interview à une chaine de télé ivoirienne. Au cours de l’émission, la célèbre coach des relations amoureuses et vies de couple n’a pas fait dans la dentelle.

La go caviar a dans un style rocambolesque digne d’une interview télé, clashé sèchement le syndicat du rappeur Suspect 95. « Tous ceux qui adhèrent au syndicat de Suspect 95 ne devraient pas avoir de petite amie », a-t-elle martelé avant de poursuivre « S’il y a un syndicat que je déteste, c’est celui de Suspect 95. C’est un syndicat de Yougoss ! ».

Lire aussi : Miss Togo : Aïda Yombo rendra ‘enfin’ la couronne !

Suspect 95 avec son mouvement « Syndicat » milite principalement pour la fin de la dépendance financière des filles vis-à-vis des garçons.

En effet, dans le syndicat du rappeur ivoirien, le passe pour le déplacement des filles ou des petites amies est de 2000F. Une consigne imposée à tous les adhérents du mouvement. Une façon pour le président d’inciter les filles de travailler.

Bénin : restitution des 26 trésors pillés, les béninois se prononcent

Bénin : restitution des 26 trésors pillés, les béninois se prononcent

Le Bénin célébrera dans les prochains jours un évènement historique. Pour raison le retour au bercail des 26 trésors pillés au XIXe siècle et gardé en France. En effet, ce mardi 09 novembre, Emmanuel Macron recevra le président béninois Patrice Talon pour une cérémonie solennelle de restitution des trésors royaux d’Abomey.

26 trésors restitués, une fierté nationale

Ces trésors pillés par les troupes coloniales et gardés au musée parisien du Quai Branly fouleront le sol béninois demain mercredi 10 novembre. Un moment historique qui réjouit la population béninoise. 

« C’est un moment historique de fierté nationale », a déclaré Michel Abimbola, le ministre de la culture à la télévision béninoise en prélude de la rencontre avec l’Elysée. « Certes, ce ne sont que 26 œuvres sur des milliers, mais nous démarrons quelque chose qui ne peut plus s’arrêter », a-t-il ajouté.

« Je frissonne à l’idée d’observer de plus près ces trésors royaux, notamment les trônes de nos ancêtres. C’est inimaginable », a ainsi confié à l’AFP à Cotonou un dignitaire et chef de collectivité Dah Adohouannon. « Du haut de mes 72 ans, je peux mourir en paix, une fois que je les aurais vus », a-t-il ajouté.

Un nouveau départ avec l’Afrique

Ce cap considérable franchi est salué par Emmanuel Macron qui ajoute que c’est un nouveau départ pour les relations entre l’Elysée et l’Afrique. 

« Nous avons amorcé la pompe et ne désespérons pas de récupérer d’autres œuvres » en Allemagne, en Grande-Bretagne, aux États-Unis… Cette initiative est « un marqueur important pour la construction d’une nouvelle relation et d’un nouveau regard entre la France et le continent africain », a indiqué Emmanuel Macron.

Crédit Photo AFP

Lire aussi : Expo Dubaï 2020 : au Pavillon du Togo, un américain célèbre la langue Ewé

« C’est évident qu’il y aura de la bousculade parce que tout le monde voudra les voir très vite et assez tôt », prévoit, Henriette Béhanzin, une étudiante qui espère que les visites ne seront pas réservées aux privilégiés, « car ce sont des trésors à nous tous ».

Rappelons que parmi ces trésors qui seront restitués après près de 130 ans d’absence, se trouvent des statues totem de l’ancien royaume d’Abomey ainsi que le trône du roi Béhanzin.

"Si tu savais", le nouveau recueil de poèmes du prof Kouméalo Anaté à lire à tout prix

Togo : « Si tu savais », le nouveau recueil de poèmes du prof Kouméalo Anaté à lire à tout prix

Si tu savais, le 4è recueil du professeur Kouméalo Anaté était à l’honneur au café littéraire de l’Institut Goethe. Un campus des arts et des lettres, composé de 26 poèmes qui est un cantique à la vie humaine sous ses différentes formes.

Le café littéraire est une soirée dédiée à la littérature, sur initiative du ministère de la Culture et du tourisme, consacrée à la présentation des œuvres togolaise.

« Si tu savais », dénonce la violence faite aux femmes

Dans cet envolé poétique, l’écrivain togolais, traite des différentes thématiques avec chacune explorant la souffrance, les cris et les dérèglements de nos sociétés humaines. Pour l’ancienne ministre, au-delà de ces dénonciations, il y’a une autre perception, celle d’un monde meilleur.

Ainsi, à travers les mots, la poétesse rêve d’un monde avec moins de barbarisme, d’extrémisme et de fanatisme. En sommes, « Si tu savais » prône un monde de paix, d’amour, de solidarité et de fraternité.

Avec quelques titres de ce recueil de 26 poèmes, entre autres, Si tu savais, l’inconnu, un parfum de paix ou encore Brise légère, Anaté Kouméalo célèbre la vie.

Pour l’auteure, la poésie est une « déchirure du mot, sinon une castration de l’ethos en vue de l’épiphanie et la résilience ».

Où trouver le recueil « Si tu savais »

Prof Anaté Kouméalo est une universitaire et femme de lettres. Elle est spécialiste des sciences de l’information et de la communication. Présidente de l’Association des écrivains du Togo (AET). Ancienne ministre de la communication, Anaté Kouméalo est actuellement députée à l’Assemblée nationale togolaise.  

Son recueil Si tu savais est disponible dans les bacs au prix de 3000 FCFA. Pour en procurer écrivez à l’éditeur, SEPROH, 24 BP 16 Lomé-Amadahomé (Togo). Mail :  seproh@yahoo.com ou sur le 00 (228) 90 36 44 61.

Lire aussi : Togo: quand Kossi Apeson donne l’ambiance dans un célèbre film de Netflix

Miss Togo : Yombo Aïda rendra 'enfin' la couronne !

Miss Togo : Aïda Yombo rendra ‘enfin’ la couronne !

Le comité miss Togo, a annoncé la tenue de l’édition cette année après plusieurs reports dus à la Covid-19. Le concours de la beauté togolaise aura lieu le 11 décembre prochain au Palais des congrès.

Lire aussi : Alerte : un concours dénommé Miss ECOWAS International traité de faux et usage de faux

Par ailleurs, le comité informe qu’un casting dont le lieu sera confirmé ultérieurement est prévu pour le samedi 20 novembre 2021 à Lomé.

Mademoiselle Yombo Aïda, la Miss Togo 2019 – 2020 rendra la couronne à sa successeur dans la nuit du 11 décembre. Ceci après deux ans de détention du précieux barrette.

Nous n'élevons que de futures stars du porno », la sortie de ce comédien fait jaser

« Nous n’élevons que de futures stars du porno », la sortie de ce comédien fait jaser

Le phénomène de sextape et de nudité devient de plus en plus récurrent dans le monde du showbiz. Une façon de rehausser sa cote d’influence ? Une erreur de manipulation ? Les avis sont partagés sur la question. Dans ce débat, le comédien nigérien Francis Agoda s’est également prononcé.

Selon la célébrité, lui et ses frères et sœurs vivaient avec ses parents dans un appartement d’une pièce, mais aucun d’entre eux n’a jamais été nu pour une fois et il a exprimé sa crainte que la société ne produise de futures stars du porno.

Sur son compte Instagram, le célèbre comédien a déploré la façon dont les gens montrent expressément leur nudité et leurs sextapes comme une erreur.

Francis Agoda a fait valoir que certaines célébrités ont publié leur sextape et leurs photos nues intentionnellement, notant que ce n’est pas une erreur courante que l’on trouve dans l’ADN d’un parent africain.

Lire aussi : Showbiz : l’artiste nigériane Tiwa Savage se lance dans un nouveau business

« La façon dont nous montrons expressément notre nudité et nos sex tapes comme une erreur, est intentionnelle car ce n’est pas une erreur courante que vous ne pouvez pas trouver dans l’ADN des parents africains, nous suivons notre papa rester pour une pièce, avec 10 enfants, non d’entre nous le voient un jour, j’ai peur parce que nous ne faisons qu’élever de futures stars du porno », a publié Francis Agoda.

La sortie du comédien fait suite à la sextape virale de la chanteuse nigériane, Tiwa Savage sur la toile et la photo nue de la star de Big Brother Naija, Cross diffusée sur Internet.