Togo : les démarches de demande du titre foncier désormais en ligne 

Togo : la demande du titre foncier digitalisée

La demande du titre foncier peut désormais se faire en ligne ainsi que les mutations. Une réforme entamée par l’Office togolais des recettes (OTR) pour simplifier les paperasses pour l’obtention du document. 

S’inscrivant dans la droite ligne de l’ambition du gouvernement, celle de digitaliser 75% des démarches administratives d’ ici 2025, l’innovation vise à faciliter la vie des populations. Elle permettra également de collecter des taxes foncières et des taxes d’habitation facilement, pour soutenir l’Etat et les communes.

« Les procédures ont été simplifiées au maximum et l’OTR s’est rapidement adapté », a indiqué Philippe Kokou Tchodie, le garant de la chose fiscale au Togo

Lire aussi : Togo : faites désormais la demande de votre casier judiciaire en ligne

Togo : "Foire Miadé" s'ouvre du 20 déc au 08 jan 2023 à Tsévié

Togo : « Foire Miadé » s’ouvre du 20 déc au 08 Janv 2023 à Tsévié

Le comité d’organisation de la « Foire Miadé » était face à la presse ce mercredi 5 octobre 2022 à l’hôtel St Georges de Tsévié. Pour raison, le lancement officiel de la première édition de la Foire Miadé. Elle a connu la présence des autorités locales notamment les représentants du Préfet de Zio, du maire de la commune de Zio 1 et d’autres invités.

Prévue pour se tenir du 20 décembre au 08 janvier 2023 à Tsévié, la Foire Miadé a pour thème « faire de la consommation locale, une priorité ». Ainsi, selon les organisateurs, la foire s’inscrit dans la dynamique du gouvernement togolais celle de promouvoir la consommation locale.

La Foire Miadé se veut être une vitrine d’affaires dans la commune de Zio et d’apporteur de solutions pour la jeunesse. D’après le coordonnateur, Eric Laté, cette foire créera un espace de formation dont les thèmes vont répondre aux besoins de la communauté.  

Lire aussi : Kpéssôssô 2022 : La pierre de la 359e édition est de couleur blanche

« La particularité de cette première édition est qu’elle ne vient pas avec une solution mais va créer une solution », s’est confié le coordonnateur. Elle travaillera en collaboration avec les acteurs de la base.

La « Foire Miadé » n’est pas seulement pour la ville de Tsévié, ainsi, le comité d’organisation invite tous les acteurs socio-économiques, les opérateurs à mettre la main dans la pâte. Car, la « Foire Miadé » n’est qu’une graine et grâce à leur contribution, elle germera et portera des fruits sur le long terme.

Au menu de la « Foire Miadé » qui veut dire notre terroir, il y’aura de l’exposition, de la vente, de la restauration avec les mets du terroir et surtout de la formation pour les jeunes, a souligné.

Vie chère au Togo : du transfert d’argent direct aux parents d’élèves

Vie chère au Togo : du transfert d’argent direct aux parents d’élèves

C’est une bonne nouvelle pour la majorité de la population togolaise dans cette vie chère, et dans le lot, les parents d’élèves pour cette rentrée scolaire 2022 – 2023.

En effet, le président de la République Faure Gnassingbé vient de prouver encore une fois son engagement, de ne laisser aucun citoyen de côté dans ce contexte de vie chère. Dans un communiqué lu par le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures socio-économiques afin de protéger les couches vulnérables.

De nouvelles mesures contre la vie chère

Après plusieurs mesures déjà prises par les autorités, la grogne ne cesse de se faire ressentir au sein de la population togolaise. Ce 16 septembre, le président à travers un communiqué, a pris d’importantes décisions. Il est annoncé pour les fonctionnaires, une augmentation de 10 % de la valeur indiciaires des salaires et pensions. La pension retraite se voit également revaloriser d’une addition de 5 %.

Les nouvelles mesures ne s’arrêtent pas là. Le gouvernement annonce une gratification de l’avance sur salaire sur les 8 mois.

À l’approche de la rentrée académique, les parents d’élèves ne sont pas oubliés. Faure Gnassingbé a décidé d’une gratification spéciale de 3 milliards Fcfa par transfert monétaire direct aux parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires. Tout cela, sans oublier la dotation additionnelle de 7 milliards en faveur du gaz butane.

« J’exhorte nos concitoyens à plus d’ardeur au travail par solidarité et au renforcement de la cohésion sociale par ces temps de crise afin de relever ensemble le défi du développement inclusif de notre pays, a indiqué dans le communiqué, Faure Gnassingbé.

Il faut également noter que le Togo tend vers une valorisation du SMIG dans tous les secteurs. Dans le communique, le chef de l’Etat assure qu’il a instruit le gouvernement à veiller à l’accélération et à l’aboutissement rapide des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de sa revalorisation.

Ci-dessous, l’intégralité des nouvelles mesures :

1- Augmentation de 10 % de la valeur indiciaire des salaires et pensions de retraite pour les fonctionnaires civils et militaires et les retraités du secteur public, soit un montant annuel de 22,5 milliards de francs CFA

2- Revalorisation additionnelle de 5 % de la pension de retraite pour tous les retraités du secteur public (civil et militaire) et du secteur privé

Lire aussi : Vie chère au Togo : voici les produits exonérés de la TVA

3- Indemnité mensuelle de transport de 10.000 francs CFA à titre exceptionnelle pour chaque fonctionnaire de l’Etat, payable hors bulletin pour faire face à la hausse des frais de déplacement par ces temps difficiles, soit un coût annuel budgétaire de 8,8 milliards de francs CFA

4- Gratification du reliquat de l’avance sur salaire consentie en janvier 2022 aux fonctionnaires et retraités sur les 8 mois restants à rembourser, soit 7,1 milliards de francs CFA afin de leur permettre de faire face à la rentrée scolaire et à la cherté de la vie

5- Gratification spéciale de 3 milliards francs CFA par transfert monétaire direct au profit des parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires

6- Subvention de 2,5 milliards de francs CFA pour l’acquisition des manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire

7- Augmentation de la subvention pour les engrais de 6 milliards de francs CFA pour la porter à 7,5 milliards de francs CFA afin de permettre de stabiliser les prix tout au long de la campagne 2021-2022 au profit des agriculteurs

8- Dotation additionnelle de la subvention aux produits pétroliers d 30 milliards d francs CFA pour la porter à 37,8 milliards de francs CFA afin de poursuivre le soutien de l’Etat à la flambée des prix des produits pétroliers induits par la situation géopolitique au plan internationale et la hausse du coût du dollar

9- Dotation additionnelle de la subvention au gaz domestique de 7,7 milliards de francs CFA pour la porter à 9,3 milliards de francs CFA afin de continuer à soutenir les ménages

10- poursuite de l’application des mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Togo : Top 10 des banques qui ont le plus de clients

Togo : Top 10 des banques qui ont le plus de clients

Au Togo, les désireux de sécuriser leurs fortunes dans une banque sont partagés entre une vingtaine d’institutions bancaires. Chacune de ces banques offre des services variés à presque toutes les catégories socioprofessionnelles. Les clients font alors leurs choix en fonction des avantages qu’ils y trouvent.

Selon le média TogoFirst, Orabank est la banque qui dispose le plus de client au Togo. Avec plus 300 milles comptes ouverts, la filiale du groupe Oragroup devance Ecobank qui totalise près de 260 milles de compte actifs. UTB qui termine le podium, est la seule banque encore entièrement détenue par l’État togolais qui gère quant à elle près de 230 milles comptes.

Voici le top 10 des banques ayant le plus de clients au Togo :

1. Orabank 327, 230

2. Ecobank 257, 274

3. UTB 227, 702

4. Sunu Bank 136, 949

5. Banque Atlantique 100, 956

Lire aussi : Togo : La foire Adjafi est de retour avec des innovations

6. IB Bank (ex BTCI) 74, 832

7. BOA 63, 885

8. NSIA Banque 51, 701

9. BIA 30, 888

10. BSIC 26, 045

Nigéria :  le gouvernement interdit l'utilisation des mannequins étrangers dans les publicités

Nigéria :  le gouvernement interdit des mannequins étrangers dans les publicités

Au Nigéria, les mannequins étrangers et des voix off aux accents britanniques ne poseront plus dans les publicités nationales. Une décision prise par les autorités nigérianes notamment le Conseil de réglementation de la publicité du Nigéria (l’équivalent de l’ARPP en France).

L’objectif selon les autorités du pays, est d’encourager la promotion par des marques de la population locale et agir par conséquent sur la croissance économique.

« Toutes les publicités, tous les supports de communication marketing ciblés ou exposés sur l’espace publicitaire nigérian doivent utiliser uniquement des mannequins et des artistes de doublage nigérians », a déclaré Steve Babaeko, président du Conseil de réglementation de la publicité du Nigéria (ARCON).

Lire aussi : Bénin : l’Eglise catholique lance « ICTUS BANK », son institution financière

Une première dans le monde et saluée par les publicitaires du Nigéria. Ainsi, à part les campagnes déjà existantes, les entreprises qui n’obéiront pas à cette nouvelle règle tomberont sous le coup de la loi. Elles paieront une taxe de 100 000 nairas, soit approximativement 240 euros par modèle étranger employé dans une publicité.

Soulignons que l’initiative s’inscrit dans la continuité des lois déjà en vigueur qui imposaient aux entreprises de payer des taxes et des charges supplémentaires pour tous les employés étrangers qu’elles embauchaient.

Togo : La 10e foire Adjafi est de retour avec des innovations

Togo : La foire Adjafi est de retour avec des innovations

C’est parti pour deux semaines d’exposition et d’animation. Après son ouverture la semaine dernière, la foire Adjafi a été lancée officiellement ce 29 août. Le lancement s’est déroulé sur la houlette de madame le ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou et de certaines autorités locales.

La foire Adjafi en présentielle et en ligne

Sous un caractère hybride digitalisé, cette 10e édition nommée « la double dose » va promouvoir surtout l’entrepreneuriat, la promotion du « consommons local » l’innovation et la créativité des jeunes. « Contribution des jeunes entrepreneurs à l’économie nationale : renforcer l’accès des jeunes entrepreneurs aux marchés nationaux et internationaux » est le thème choisi pour cette année.

« C’est une grande satisfaction, de l’émotion parce que nous revenons sur un site après deux ans d’absences (…), l’attente a été longue et ça se remarque par l’affluence au niveau des stands. C’est tout une joie pour nous, a déclaré Maxime Minasseh le promoteur de la foire Adjafi ».

 Maxime Minasseh le promoteur de la foire Adjafi
Maxime Minasseh, promoteur de la foire Adjafi lors de son allocution d’ouverture

« C’est un retour très attendu que nous célébrons ce jour à Agoè-Nyivé 1. Cette édition propose des activités accessibles à la Foire en ligne et en présentiel. Héritage de la crise sanitaire, l’infrastructure digitale de la Foire se développe mieux avec une application androïde, un site web spécialisé d’exposition en ligne et un dispositif radio télévision web. La Foire Adjafi nous invite à une nouvelle expérience », a-t-il ajouté.

La Foire Adjafi renoue donc avec le grand public dans la commune d’Agoè-Nyivé 1. Selon les organisateurs, 246 exposants venus du Togo et des pays voisins notamment la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Burkina, le Mali et le Benin attendent plus de 200 milles visiteurs.

Lire aussi : Mode : un défilé de lingerie fait jaser (photos)

Rappelons que la foire Adjafi continue jusqu’au 11 septembre. L’entrée est libre et gratuite les journées de lundi à jeudi, et payante toutes les soirées et les week-ends.

Togo : L'OTR met plus de 1000 voitures en ventes aux enchères

Togo : L’OTR met plus de 1000 voitures en ventes au port

Le mardi prochain, l’Office Togolaise des Recettes (OTR) va procéder à la vente aux enchères de 1021 voitures au Port Autonome de Lomé. L’annonce datant de l’ordonnance N°2627/2022 du 2022, a été faite par le Commissaire Général, Philippe Kokou Tchodie.

La participation à l’événement est subordonnée d’un paiement d’une somme de 25 000 f non remboursable contre une quittance sécurisée. Comme stipulent les règles des ventes aux enchères, les biens seront remis au plus offrant, dernier enchérisseur, paiement au comptant et sur place majoré de 12 % avec enlèvement immédiat.

Lire Aussi : Togo : Le prix du gaz revu à la baisse par le gouvernement

Selon le communiqué du Commissaire Général, les adjudicataires qui n’auront pas acquitté, avant 17 h 30 le jour de leur achat, la somme des effets qui leur sont adjugés, verront leurs adjudications annulées.

La participation de toute personne à cette vente implique l’acceptation des conditions citées ci-dessus. Pour plus d’informations, contactez l’Étude du Maître Koamivi Atta Lithor, Commissaire-priseur, sis à Totsi Gblinkomé, 46 von à droite en allant vers la salle des Témoins de Jéhovah. Tél 90 02 35 73/97 23 39 57, Lomé (TOGO).

Togo : Le prix du gaz revu à la baisse par le gouvernement

Togo : Le prix du gaz revu à la baisse par le gouvernement

Le prix du gaz a été revu à la baisse par le gouvernement togolais. Après sa hausse brutale de 80% qui a suscité la grogne de la population, les dirigeants ont multiplié les réunions avec les distributeurs pour trouver une solution. C’est désormais chose faite.

D’après le communiqué publié ce 18 août, le prix du gaz a été de revu à 790 fcfa le kg avec la subvention de l’État, soit 102f de moins sur le prix précédent. La bouteille de 6kg sera donc, dorénavant, vendue à 4740f et celle de 12kg a 9875f.

Lire aussi : Togo / augmentation des prix du gaz : Cri de détresse de la population

Le gouvernement indique, en outre, dans son communiqué que la surveillance sera renforcée dans les points de ventes afin de s’assurer que les vendeurs respectent les nouveaux prix fixés.

Lire le communiqué ci-dessous :

augmentation des prix du gaz : Cri de la population

Togo / augmentation des prix du gaz : Cri de détresse de la population

C’est l’une des mauvaises nouvelles qui a laissé sans voix plusieurs utilisateurs de gaz à Lomé et sur l’étendue du territoire national. Les prix du gaz ont augmenté subitement de plus de 80 % d’un jour à l’autre, de quoi frustré la population.

Ce n’est pas la joie actuellement au Togo. Indignation, inquiétude, détresse et colère, sont les émotions qui se lisent sur le visage de la population. Après la hausse des prix des denrées alimentaires, du carburant, c’est au tour du prix du gaz.

Une augmentation drastique justifiée par la hausse des cours mondiaux, des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement et la fin des subventions de l’État.

« J’ai été très surpris et en même temps vraiment énervé parce qu’on nous parle de déforestation et on essaie de changer le charbon en utilisation de gaz. Maintenant, voilà le prix qui a augmenté. On va finalement aller au déboisement et tant pis à la nature, à l’environnement », affirme un père de famille qui a préféré l’anonymat. Sur la toile, même vague de réactions des internautes suite à cette augmentation drastique.

La pilule est très amère pour le Togolais lambda. En conséquence, certaines familles retournent aux charbons de bois. Le spago (spaghetti) de 500f qui sauve les célibataires est passé à 1000.

Lire aussi : Togo-Produits pétroliers : les prix ont grimpé de nouveau

À certains endroits, c’est la quantité qui a diminué. Les femmes commerçantes crient au ras bol et font appel à l’aide à l’État. Les conducteurs de taxi moto et chauffeurs n’ont pas assez de clients pour la simple raison que leur tarif a augmenté. Même le biscuit Parle G n’est plus à 50 f. Jusqu’à quand ?

Afrique du Sud : baisse du prix des produits pétroliers

Afrique du Sud : baisse du prix des produits pétroliers

Les populations sud-africaines ont reçu la bonne nouvelle mercredi 02 août 2022 par le gouvernement. Les prix des produits pétroliers ont baissé sur toute l’étendue du territoire.

En effet, le prix des produits pétroliers a connu une baisse en Afrique du Sud en raison de la chute du pétrole brut Brent sur le marché mondial.

Ainsi, le ministère sud-africain en charge de l’Energie a opéré des changements sur ses prix suite à ce changement mondial.

La baisse a touché toutes les qualités d’essence, de diesel et de paraffine, mais une légère augmentation du prix du gaz de cuisine, a précisé les autorités.

Lire aussi : Togo : l’essence à la pompe monte à 700 F CFA

Le diesel à 0,05% de soufre coûte désormais 88 cents de moins, tandis que le prix du diesel à 0,005 % de soufre a diminué de 91 cents. Le prix de gros de la paraffine d’éclairage a baissé de 1,44 R1, et le prix de détail d’au moins 1,92 R1. Cependant, le prix de détail maximum du gaz a augmenté de 57 cents ce mois-ci.