WhatsApp : Cette nouvelle fonctionnalité que beaucoup d’utilisateurs n’apprécieront pas

WhatsApp : Cette nouvelle fonctionnalité que beaucoup d’utilisateurs n’apprécieront pas

La fonctionnalité déjà présente sur Facebook Messenger a débarqué sur l’application de chat instantané WhatsApp. Elle arrange si on peut le dire ceux qui n’aiment pas trop parler et suscite des grincements de dent pour certains car elle réduit les conversations.

Si vous ne l’avez pas encore remarqué sur votre application, faites juste une mise à jour et vous aurez la nouvelle fonctionnalité.

Quelle est donc cette nouvelle fonctionnalité sur WhatsApp ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’application, la nouvelle fonctionnalité a pour fonction de répondre à tous les messages avec un émoticône qui se place à la fin du message reçu.

Techniquement, cette innovation est pratique car elle raccourci les échanges. Cependant, elle est déplorée par certains utilisateurs parce qu’elle ne donne une réponse texte. Parfois même certaines réponses via les émoticônes prêtent à confusion et on ne comprend pas vraiment ce que veut dire exactement celui avec qui on échange.

Lire aussi : Whatsapp : ces téléphones n’auront plus accès à l’application

Également dans les conversations groupées, chacun pourra exprimer son avis sur le message d’une autre personne simplement en mettant un « smiley » en bas de la bulle qui contient le texte envoyé (et non l’intégralité du chat).

Les émoticônes ou smileys qui peuvent être utilisés sont les pouces vers le haut (ok ou « j’aime »), le cœur, le visage qui rit, le visage qui pleure et l’émoji qui prie.

Pour les utilisés, il suffit d’appuyer simplement lentement sur la bulle contenant un message dans une conversation WhatsApp et attendez que l’option apparaisse.

Téléphonie : nouvelle mise en demeure de Moov Africa Togo

Téléphonie : nouvelle mise en demeure de Moov Africa Togo

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), dans un communiqué annonce de nouveau la mise en demeure de la société de téléphonie Moov Africa Togo.

Selon l’ARCEP, la société de téléphonie mobile a observé des manquements graves. Il s’agit de l’obligation de Moov Africa Togo, de mettre à disposition permanente, continue et régulière des services de communications électroniques mobiles.

En rappelant que l’opérateur avait fait objet de la mise en demeure pour les mêmes raisons le 18 mai 2021, Moov Africa Togo n’a pas obéit aux demandes de l’ARCEP.

Lire aussi : Togo : Moov Africa écope d’une amende de près de 600 millions de francs CFA

« En conséquence, l’ARCEP a, conformément aux dispositions réglementaires, mis en demeure Moov Africa Togo afin qu’il se conforme au respect de son obligation de disponibilité de services dans un délai ferme de trois (03) mois sous peine de sanction au titre de la récidive. Cette décision lui a été notifiée le 02 juin 2022 et rendue publique ce jour », a indiqué l’ARCEP.

Métavers de Facebook : Une nouvelle agression sexuelle sur la plateforme

Métavers de Facebook : Une nouvelle agression sexuelle sur la plateforme

A peine lancée en décembre 2021, la plateforme de Facebook Métavers est sujette de polémiques. Après de nombreux scandales ayant fait jaser la toile, une nouvelle plainte pour agression sexuelle “virtuelle” vient d’éclater. Il s’agit d’une chercheuse Anglaise de 21 ans qui a été victime de l’incident via son avatar.

Alors qu’elle menait des recherches sur le comportement des utilisateurs du métavers de Meta, l’avatar de la chercheuse de SumOfUs a été victime d’une agression sexuelle. La chercheuse a décrit en détail l’agression dont elle a été victime dans un rapport intitulé “ Metaverse: another cesspool of toxic content” qui a été publié mardi 31 mai 2022 par l’association SumOfUs .

D’après les images de l’agression, deux avatars masculins se trouvaient dans la même pièce de cette dernière. Tandis qu’ils faisaient des commentaires obscènes, l’un des deux avatars inconnus s’est rapproché de celui de la chercheuse. Aussi virtuelle soit cette agression, “ça compte quand même, ça a un réel impact sur les utilisateurs”, a déclaré Vicky Wyatt, directrice des campagnes de SumOfUs, au micro de la BBC.

Lire aussi : Les algorithmes de Facebook mettent plutôt en avant les « Fakenews », révèle un rapport interne

Par ailleurs les équipes de Mark Zuckerberg ont tenté de mettre en place des dispositifs de sécurité afin protéger les utilisateurs notamment l’option “safe zone”, qui permet de téléporter son avatar dans un espace sécurisé si l’utilisateur se sent menacé.

Rappelons que le 26 novembre 2021, quelques jours avant l’ouverture du monde virtuel au grand public, une testeuse du jeu révélait avoir été “ tripotée “ par un autre utilisateur.

Enfin pour les entreprises BigTech, les faits de violences et d’agressions sexuelles rapportés par des utilisateurs laissent à penser que la réalisation du Métavers de Facebook reste préoccupante sur la protection des utilisateurs.

Perside Katanga (Stagiaire)

Whatsapp : ces téléphones n’auront plus accès à l'application

Whatsapp : ces téléphones n’auront plus accès à l’application

L’application WhatsApp change avec une nouvelle version qui ne sera plus compatible avec les versions antérieures d’Android et iOS de plusieurs téléphones.

Certains utilisateurs de smartphones ont dû constater un dysfonctionnement du réseau social. Pour d’autres, WhatsApp ne fonctionne carrément plus. D’ici le 31 mai, les choses pourraient se compliquer pour de nombreux utilisateurs de certains téléphones. La nouvelle version de Whatsapp n’est pas compatible avec leur système d’exploitation.

Ainsi pour savoir que son téléphone possède la bonne version pour continuer à utiliser WhatsApp Messenger, les spécialistes conseillent de faire une petite manipulation, dans les paramètres de son smartphone Android ou sous iOS. « Pour les iPhones, il faudra aller dans le menu, puis dans les réglages, puis dans « Informations ». La version de votre logiciel s’affiche sur l’écran. Pour les utilisateurs d’Android, il faudra se rendre dans les paramètres de votre Samsung et appuyer sur « Système », puis « Mise à jour du système », recommande des spécialistes cités par Cnews.

Après cette manipulation, ils assurent que la nouvelle version d’Android apparaîtra sur votre écran de smartphone. Qui vous permettra d’utiliser Whatsapp aisément. Une liste des smartphones dont le système d’exploitation avec une version antérieure d’iOS ou d’Android ne sera plus prise en charge par WhatsApp.

Lire aussi : Technologie : WhatsApp donne à tous ses utilisateurs un ultimatum

Lеnоvо А820, ZТЕ V956 – UМі Х2, Нuаwеі Аѕсеnd D2, Аѕсеnd G740, Ascend Mate, Fаеа F1, Аrсhоѕ 53 Рlаtіnum, НТС Dеѕіrе 500, Ѕаmѕung Gаlахy Тrеnd Lіtе, Galaxy Trend II, Galaxy S3 mini, Galaxy Xcover 2, Gаlахy Асе 2, Gаlахy Соrе, Саtеrріllаr, Саt В15, Ѕоny Хреrіа М, Wіkо, Сіnk Fіvе, Darknight, ТНL W8, ZТЕ Grаnd Х, Quаd v987, Grand Memo, Grand S Flex, LG Luсіd 2, Optimus F7, Optimus L3 II Dual, Optimus F5, Optimus L5 II Dual, Optimus L3 II, Optimus L7 II Dual, Optimus L7II, Optimus F6, Optimus L4 II Dual, Optimus F3, Optimus L4 II, Optimus L2 II, Optimus F3Q, Apple iPhone 6S, iPhone 6S Plus.

WhatsApp : désormais il est possible d’envoyer des fichiers jusqu’à 2Go

WhatsApp : désormais il est possible d’envoyer des fichiers jusqu’à 2Go

Utiliser WhatsApp dans une stratégie marketing n’est pas toujours chose aisée et pratique puisque la limite de 256 participants est l’un des critères les plus frustrants de la plateforme. WhatsApp a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités via son blog.

L’une des nouvelles fonctionnalités de WhatsApp est l’augmentation de la taille des discussions de groupe jusqu’à 512 personnes, ce qui est le double dans sa capacité avant la mise à jour.

WhatsApp travaille également sur un autre moyen de gérer efficacement plusieurs discussions de groupe : Les communautés

Comme Statut et Appels, une communauté apparaît sous la forme d’un nouvel onglet dans l’application. WhatsApp Communities contiendra de nombreux groupes, permettant aux administrateurs d’envoyer des mises à jour et des annonces à tous les participants en une seule fois.

Les réactions aux messages sont désormais disponibles en direct. Ainsi, en appuyant longuement sur un message reçu, la fonctionnalité permet aux utilisateurs de réagir avec l’un des six émojis : pouce levé, cœur, pleurs, rire, visage choqué ou mains jointes.

Lire aussi : Technologie : WhatsApp donne à tous ses utilisateurs un ultimatum

Enfin, il est désormais possible d’envoyer et de partager des fichiers y compris les PDF jusqu’à 2 Go qui était fixé à 100 Mo. Cette limite de taille de fichier concerne les documents et non les fichiers multimédias. L’application recommande aux utilisateurs d’utiliser le Wi-Fi pour les fichiers plus volumineux.

Par ailleurs, WhatsApp indique que ces fonctionnalités sont déployées lentement, alors ne vous inquiétez pas si vous ne l’avez pas encore.

Importance du digital et de la veille automatisée dans une stratégie d’influence  le sujet décortiqué par des experts de Sigma Corporation

Stratégie d’influence : Importance du digital et de la veille automatisée

Sur un marché de plus en plus concurrentiel, une bonne stratégie d’influence devient le gage de prospérité d’une marque ou d’une entreprise. Le sujet était, ce vendredi 13 mai au cœur de la rubrique « Café discussion » de l’évènement Ma Team, organisée par l’agence togolaise de communication 360°, Sigma Corporation.

La stratégie d’influence est définie par les panelistes comme l’ensemble des techniques utilisées par une entreprise, marque, pour rallier l’opinion à sa cause. Sur le plateau de Ma Team M. Boris TENYOH, Responsable Digital à Sigma Corporation et M. Aimé TONOU, Responsable du département Veille et Pige, ont exposé les implications de la veille et du digital dans une bonne stratégie d’influence. Mlle Christelle HOUNTOTON-HONVO, Responsable commercial de l’agence assurait la modération.

Rôle de la veille automatisée dans la stratégie d’influence

Selon les explications de M. TONOU, la veille est le « processus informationnel mis en place par une entreprise pour recueillir tout ce qui se dit sur elle ». Ceci s’applique aussi bien sur les réseaux sociaux, les médias, la presse en ligne, et les blogs. Par le biais de la veille automatisée, on récolte, trie et analyse les commentaires qu’une action de communication d’une marque génère.

Ces informations mises à la disposition d’une agence de communication, permettent l’élaboration d’une bonne stratégie de communication au profit de l’entreprise, de la marque ou de l’individu. Ce qui accroit son influence et évite les bad buzz. Il permet par ailleurs de les exploiter utilement à certains moments. Pour ce faire, le veilleur utilise différents outils (feedly, mention, etc).

Le responsable veille de Sigma Corporation a aussi précisé qu’il existe différents types de veille. A savoir la veille réputationnelle, veille sectorielle, concurrentielle, évènementielle ou thématique.

Le digital, une place prépondérante

Conformément à la définition de l’influence, M. TENYOH a expliqué au cours du panel que les entreprises font beaucoup recours à cette stratégie pour attirer de façon nouvelle, les consommateurs. Outre les moyens traditionnels (télévision, radio, etc) utilisés pour persuader les cibles, de nouvelles pratiques sont nées avec l’essor du digital.

Lire aussi : Sigma Corporation : Personal et Institutional Branding, des experts en parlent

De nos jours, selon le responsable Digital de Sigma Corporation, l’avènement d’internet et des réseaux sociaux a donné une place prépondérante au digital dans la stratégie d’influence. Les entreprises préfèrent utiliser les personnes influentes sur les réseaux sociaux pour faire passer leurs messages. Car une plus grande confiance et crédibilité leurs sont dédiées.

Aussi en fonction de l’objectif, du message et de la cible de l’entreprise, un service digital doté des bons outils oriente davantage l’entreprise sur le choix de l’influenceur utile pour vulgariser ses produits. Pour conclure M. TENYOH invite les entreprises à faire confiance aux professionnels du digital pour leur proposer des stratégies d’influence efficaces, gages de meilleurs retours sur investissement. Et cela s’observe surtout dans le choix des influenceurs.

Essodong A.

Togo : Faure Gnassingbé lance depuis Lomé, le câble sous-marin Equiano de Google

Togo : Faure Gnassingbé lance depuis Lomé, le câble sous-marin Equiano de Google

Ce vendredi 18 mars 2022, le président togolais Faure Gnassingbé a présidé la cérémonie de lancement du câble sous marin Equiano de Google. Ce projet d’envergure mondiale, quitte le Portugal et permettra de connecter l’Afrique du Sud, en longeant toute la côte ouest de l’Afrique.

Pour le pays, ce sera le deuxième câble sous-marin qui alimentera le Togo en internet, après celui inauguré en 2012. « J’ai procédé ce jour à l’inauguration du câble sous-marin Equiano de Google sis au port autonome de Lomé », a déclaré c vendredi, le président Faure Gnassingbé soulignant que cette « infrastructure du géant de l’internet Google a pour but de connecter l’Europe à l’Afrique et va transformer durablement le paysage numérique de notre pays ».

Lire aussi : Atelier MIGA à Lomé : un dialogue de haut niveau pour promouvoir les investissements directs étrangers

« Equiano est le second câble sous-marin, après WACS inauguré en 2012, qui va alimenter notre pays afin de satisfaire notre ambition qui consiste à moderniser et digitaliser notre administration en améliorant l’efficacité de l’action publique et la productivité des acteurs privés », a précisé le président togolais. Depuis quelques années, le Togo s’est résolument engagé dans le développement numérique. Le pays se veut être une référence en Afrique de l’Ouest et multiplie les efforts favorables à l’atteinte de ses objectifs.

Truth Social de Donald Trump opérationnel ce lundi

Etats – Unis : Truth Social, le réseau social de Donald Trump opérationnel ce lundi

Truth Social, le réseau social de l’ancien président des Etats Unis, Donald Trump sera fonctionnel au public ce lundi 21 février 2022.  Un projet annoncé après que l’ex patron de la maison blanche a été banni des réseaux sociaux notamment Twitter, Facebook et YouTube.

Pour ce premier lancement, Truth Social sera disponible sur les stores Android et iOS. Il s’agit d’une mise en ligne progressive et la plateforme sera totalement opérationnelle en fin mars.

La première version du réseau va permettre de publier des posts. Les messages directs et la modification des publications seront mis en œuvre dans les prochaines versions.

Lire aussi : USA : Donald Trump défie Twitter, Facebook et YouTube

Ce projet de Trump piloté par Devin Nunes, ancien représentant républicain des États-Unis, a pour objectif d’offrir aux utilisateurs un plus grand espace de « liberté d’expression ».

invention d’un écran pour tester des plats à distance

Japon : invention d’un écran pour tester des plats à distance

Un écran pour tester des plats, c’est l’invention qui fait choux gras actuellement au Japon.

Que ce soit pour l’achat des repas en ligne ou l’organisation des concours d’art culinaire à distance, Homei Miyashita, un inventeur japonais apporte une bonne nouvelle.

En effet, le professeur chercheur de l’Université Meiji, a inventé un écran léchable. Il a pour rôle de gouter des menus à distance via un écran tactile.

Lire aussi : Insolite : 1 jet privé, des filles sexy pour ses services, voici la vie du chien le plus riche du monde

L’appareil dénommé Taste the TV (TTTV) reconstitue le gout des aliments qui peuvent être léchés sur l’écran. L’appareil est constitué de dix réservoirs contenant différents arômes.

Ces arômes sont agencés pour reconstituer le gout recherché et envoyé sous forme de spray sur le film plastique en dessous. Ensuite, les rouleaux déplacent le film sur l’écran pour que l’utilisateur puisse le lécher.

Homei Miyashita explique que ce n’est pas l’écran lui-même qui est léchable, mais un film plastique qui est déroulé sur l’écran.

Lors de l’invention, l’auteur a mixé différents aliments qu’il a analysés avec un capteur de goût électronique. Ensuite, déterminé leurs compositions afin de les reconstituer avec les dix réservoirs d’arômes.

Selon lui, la machine peut être utilisée pour gouter les menus pour ceux qui commandent des repas en ligne. Aussi, pour partager le gout de la nourriture lors d’un appel vidéo.

Pass sanitaire : une micro-puce implantée dans l’organisme

Pass sanitaire : une micro-puce implantée dans l’organisme humain

La covid-19 continue de susciter des innovations tant dans le domaine médical que technologique. Si pour trimbaler son pass sanitaire ou de l’avoir dans son smartphone est encombrant, des techniciens ont trouvé une nouvelle méthode.

En effet, des développeurs suédois ont inventé une micro-puce qui est implantée dans l’organisme humain. Ils ont démontré comment une micro-puce implantée peut stocker une version numérique du pass sanitaire ou le test Covid.

Lire aussi : Togo : les fêtes de fin d’année menacées par de nouvelles mesures anti covid

L’initiative est de la société Sjoblad qui a pour spécialité l’implant de puces électroniques. Selon les explications, la micro-puce peut être scannée avec n’importe quel smartphone NFC. Ceci, sans avoir besoin d’utiliser une application dédiée.

« L’avantage de l’implant, c’est qu’on peut le poser, mais aussi le retirer. C’est une procédure complètement réversible », a déclaré Hannes Sjoblad d’Epicenter.

Il faut dire que cette pratique n’est pas une première en suède. La population s’est déjà fait implanter d’autres puces électroniques pour remplacer les clés, les cartes de visite, les billets de train etc.

« L’implant est lisible par n’importe quel smartphone doté de la fonction NFC. Je peux donc aller au restaurant ou au cinéma, je leur montre simplement mon bras et ils me font glisser avec un smartphone, ce qui fait apparaître le passeport Covid que j’ai sur ma puce. Donc vous n’avez pas besoin d’une application spéciale pour cela ».