Togo : l’armée renforce ses liens avec la population au nord du pays

Togo : l’armée renforce ses liens avec la population au nord du pays

Le gouvernement poursuit sa lutte de rapprochement et de renforcement de lien entre les civils et l’armée. Ce lundi 22 novembre, des actions ont été effectuées dans ce sens à Cinkasse et Oti-Sud au nord du pays.

Les populations ont bénéficier des consultations gratuites, de la distribution de masques et autres kits de protection. L’opération est conduite par le Service de Santé des Armées.

Lire aussi : Togo : une attaque terroriste signalée dans le nord du pays

L’objectif visé par le gouvernement et ses partenaires notamment le Pnud, est d’apporter des services de base au plus proche des populations et de couvrir ainsi tout le territoire.

L’opération qui durera deux semaines, s’inscrit dans le cadre de la loi de programmation militaire et la nouvelle feuille de route gouvernementale.

Soulignons que les parlementaires ont adopté en décembre 2020, la loi de programmation militaire. Elle couvre la période 2021-2025 et a pour mission à outiller l’armée de meilleurs capacités. Ceci, pour une bonne protection du Togo et ses institutions.

Election en Lybie : la fille de Mouammar Kadhafi s’adresse au peuple

Election en Lybie : la fille de Mouammar Kadhafi s’adresse au peuple

En Lybie, le scrutin tant entendu aura lieu le 24 décembre prochain. Reporté à plusieurs reprises après la chute du colonel Mouammar Kadhafi en 2011, tout s’active dans le pays pour l’effectivité des élections présidentielles.

Ainsi, Aisha, la fille de l’ancien président Kadhafi, a adressé un message au peuple libyen. Un geste pour apporter un soutien à son frère Saif al-Islam Muammar al-Qathafi, qui est également dans la course présidentielle.

« Peuple libre et honorable de Libye, l’heure de vérité a sonné », a ainsi lancé Aisha qui a prêché pour la paroisse de son frère.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : « en 2025, qu’ils le veuillent ou pas, le pouvoir sera au PPA-CI », lance un proche de Gbagbo sans détour

« Un cri avec lequel votre frère, Dr. Saif al-Islam Muammar al-Qathafi, vous est apparu. Saif, que vous avez très bien connu dans la prospérité et l’adversité. Saif al-Islam, qui pensait à la Libye et refusait de la quitter malgré les offres et les tentations qui lui étaient offertes.

Durant ces années de vaches maigres, poursuit-elle, il a favorisé la Libye, même si la mort le menaçait. Des complots se tramaient contre lui par ceux qui ne voulaient pas le meilleur pour la Libye ».

voici les chefs d’accusation retenus contre Jean-Paul Oumolou, le proche d’Agbeyome kodjo

Togo : voici les chefs d’accusation retenus contre Jean-Paul Oumolou, le proche d’Agbeyome kodjo

Arrêté le 4 novembre dernier, l’opposant Jean-Paul Oumolou a été présenté au procureur de la République accompagné de ses avocats.

Ainsi, après examen de son dossier, le procureur a retenu 4 chefs d’accusation contre le proche d’Agbeyome Kodjo.  

Il s’agit de l’appel du peuple et de l’armée à l’insurrection ; diffusion de fausses nouvelles ; apologie du crime ; outrage à l’autorité publique. Il est reproché également d’avoir proféré des insultes contre des ministres du gouvernement de Victoire Tomegah-Dogbé et contre le président togolais, Faure Gnassingbé.

Lire aussi : Cour de justice de la CEDEAO : Faure Gnassingbé doit verser 30 millions à une victime

Rentré de la suisse pour des vacances à Lomé, Jean-Paul Oumolou, a arrêté dans le quartier de Hedzranawoé. Il a été interrogé plusieurs fois au Service Central de renseignement et d’investigations criminelles (SCRIC) avant d’être présenté au procureur de la République.

Togo : une attaque terroriste signalée dans le nord du pays

Togo : une attaque terroriste signalée dans le nord du pays

Des terroristes ont attaqué un poste de l’armée dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021. L’attaque a eu lieu à Kpendjal précisément dans la localité de Sanloaga au nord du pays.

En effet, d’après les informations confirmées par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Damehame Yark, des assaillants ont attaqué les soldats togolais.

Très vite la contre-attaque de l’armée togolaise a pu repousser les terroristes qui d’après le ministre sont venus du Burkina Faso. Si un bilan n’a pas encore annoncé, Yark informe qu’aucun blessé n’a été signalé du côté du Togo.  

Lire aussi : Sécurité : que faisait le général américain Stephen Townsend à Lomé ?

Le ministre indique qu’un renfort est envoyé dans la région pour soutenir les positions. « Un renfort est envoyé dans la région. Nous avons renforcé les contrôles et les éléments sont sur le qui-vive. Nous n’allons pas laisser faire », a-t-il déclaré à nos confrères de Togobreakingnews.

"en 2025, qu'ils le veuillent ou pas, le pouvoir sera au PPA-CI", lance un proche de Gbagbo sans détour

Côte d’Ivoire : « en 2025, qu’ils le veuillent ou pas, le pouvoir sera au PPA-CI », lance un proche de Gbagbo sans détour

La présidentielle de 2025 approche à grand pas et les partis politiques sont en branle. L’opposition s’active. Et des actions sont posées en ce sens.

Quelques semaines après sa création, un proche du président du PPA-CI, Laurent Gbagbo annonce que le PPA-CI sera au pouvoir en 2025.

Il s’agit du président exécutif du PPA-CI.

Il s’exprimait ce mardi à l’occasion d’une rencontre avec une délégation des populations de Toulepleu.

Ces derniers sont venus lui présenter leurs sincères condoléances suite au rappel à Dieu de son époux.

Hubert Oulaye a traduit sa gratitude à la délégation pour cet élan de solidarité.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : présidentielles 2025 dans le viseur ? cette sortie de Gbagbo suscite des interrogations

Abordant la question des élections présidentielles de 2025, Hubert Oulaye a déclaré que le pouvoir reviendra au Pdci-Rda ou au PPA-CI en 2025.

« En 2025, qu’ils le veuillent ou pas, le pouvoir sera au PPA-CI ou au Pdci-Rda », a-t-il affirmé.

Cette délégation était conduite par le maire Dénis Kah Zion, cadre du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire.

France : Emmanuel Macron va reprendre la construction de réacteurs nucléaires

France : Emmanuel Macron va reprendre la construction de réacteurs nucléaires

Stoppé depuis des décennies, la France va relancer de nouveau ces constructions nucléaires. L’information émane du président de la République Emmanuel Macron.

Cette nouvelle décision annoncée depuis l’Elysée ce mardi 10 novembre, a pour ambition de garantir l’indépendance énergétique du pays.

Lire aussi : Bénin : restitution des 26 trésors pillés, les béninois se prononcent

 « Pour garantir l’indépendance énergétique de la France, nous allons pour la première fois depuis des décennies relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays », a déclaré Macron, cité par la chaîne d’information BFMTV.

L’Union africaine suspend le Soudan avec effet immédiat

L’Union africaine suspend le Soudan avec effet immédiat

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine, dans un communiqué a suspendu avec effet immédiat le Soudan et ses instances. Ceci, suite au « changement inconstitutionnel de gouvernement » intervenu dans le pays.

Selon l’UA, ce changement est qualifié d’affront aux valeurs partagées et à ses normes démocratiques.

Ainsi, cette suspension sera de rigueur jusqu’à la restauration effective des autorités de transition co-dirigées par des civils.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : présidentielles 2025 dans le viseur ? cette sortie de Gbagbo suscite des interrogations

Ce lundi 25 octobre, le général Abdel Fattah al-Bourhane, chef d’état-major de l’armée soudanaise, annonçait l’état d’urgence. Il a dissous le Conseil souverain de transition et le gouvernement. Le général a également limogé les gouverneurs régionaux.

Depuis, les manifestants sont descendus dans les rues de Khartoum, la capitale, dénonçant les mesures du général Bourhane et réclamant un gouvernement civil.

Coup d’Etat au Soudan: les Etats-Unis prennent une décision drastique contre le pays

Coup d’Etat au Soudan: les Etats-Unis prennent une décision drastique contre le pays

Le putsch survenu le lundi, continue de faire tomber des conséquences sur le pays. Dans le rang des conséquences, les Etats-Unis, qui condamnent ce coup d’Etat ont pris une décision.

Il s’agit de la suspension d’une aide d’urgence économique de 700 millions de dollars. « Les Etats-Unis condamnent les actions prises pendant la nuit par les forces militaires soudanaises », a déclaré le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price.

« L’arrestation de responsables gouvernementaux civils et d’autres dirigeants politiques, dont le Premier ministre (Abdalla) Hamdok, met en péril la transition du pays vers le régime civil démocratique. »

« A la lumière de ces événements, les Etats-Unis suspendent l’aide d’urgence de 700 millions de dollars en tant que fonds de soutien économique au Soudan », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Soudan : Coup d’Etat en cours dans le pays

Ned Price a exhorté l’armée soudanaise à libérer immédiatement tous les acteurs politiques détenus. Restaurer complètement le gouvernement de transition dirigé par des civils. Et pour finir, s’abstenir de recourir à la violence contre les manifestants.

Le président du Conseil de souveraineté du Soudan, Abdel Fattah Al-Burhan, a déclaré l’état d’urgence dans l’ensemble du pays. Ainsi que la dissolution du Conseil de souveraineté et du gouvernement de transition.

Soro K. révèle le visage caché derrière l’avatar Chris Yapi

Côte d’Ivoire : Soro K. révèle le visage caché derrière l’avatar Chris Yapi

Des rumeurs circulant sur la toile concernant le visage caché derrière l’avatar CHRIS YAPI viennent d’être confirmées. En effet, un ex-bras droit du président de la Génération et Peuples Solidaires (GPS) a fait des révélations étonnantes. Révélations dans lesquelles, il affirme savoir connaitre le vrai visage caché derrière le compte CHRIS YAPI. 

Selon Soro Kanigui, l’ex-bras droit de Soro Guillaume, « ce n’est pas une question d’avis. Moi, je confirme que c’est Guillaume Soro qui est Chris Yapi ! ». Ce dernier confirme sans l’ombre d’un doute que l’homme caché derrière l’avatar Chris Yapi est bel et bien Guillaume Soro.

Il déclare « être plus que déçu » de son ex-mentor. Il qualifie Soro Guillaume d’être « un peu comme un mirage. Quand vous le voyez de loin, vous pensez qu’il existe réellement. Approchez-vous et vous vous rendrez compte que c’est une illusion. »

Lire aussi : Côte d’Ivoire : présidentielles 2025 dans le viseur ? cette sortie de Gbagbo suscite des interrogations

L’ex-bras droit s’est également prononcé sur le troisième mandat du président Alassane Ouattara. « Je pense que le président lui-même n’avait pas l’intention de faire un mandat de plus. On l’a bien vu. Il avait porté son choix sur un candidat qui, malheureusement, a été rappelé à Dieu, paix à son âme. Le RHDP choisit alors le président Ouattara, sur la base de la nouvelle Constitution qui a été votée. », a-t-il déclaré.

Alors, poursuit-il, « il y a eu polémique. Mais dès lors que le Conseil constitutionnel fait la lecture de cette nouvelle Constitution et estime que le président est éligible, le débat est clos. ».

Soudan : Coup d’Etat en cours dans le pays

Soudan : Coup d’Etat en cours dans le pays

Un coup d’Etat est en cours au Soudan. Tôt ce lundi 25 octobre au matin, plusieurs dirigeants soudanais à leur domicile après des semaines de tensions entre les autorités militaires et civiles de transition dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Lire aussi : Diplomatie : « Est- ce à vous de faire la leçon à la Turquie ? », Erdogan hausse le ton et menace

La plupart des ministres ont été arrêtés et internet a été coupé dans tout le pays. Le Premier ministre, Abdallah Hamdok, se trouve entre les mains de « forces militaires ».