Mondial 2006 : Zidane explique enfin son coup de tête à Materazzi

Mondial 2006 : Zidane explique enfin son coup de tête sur Materazzi

Nous sommes en Allemagne à Berlin en 2006, la France de Zinedine Zidane disputait la finale de la Coupe du monde avec l’Italie. Les deux équipes étaient à égalité (1-1) avec un pénalty à la Panenka marqué par le capitaine de l’équipe d’antan Zidane et le but égalisatrice marqué par le défenseur Marco Materazzi.

Alors que tous les regards sont rivés sur le match très serré, un évènement tout à fait inattendu va se produire. Sur les écrans on voit le dossard 10 des Bleus donne un coup de tête dans le torse de Materazzi et sera exclu par l’arbitre. Qu’est ce qui s’est passé, s’interrogent journalistes, supporters et autres.

Les commentaires sortent de tout bord. Chacun raconte ses théories. Materazzi aurait insulté sa mère, l’aurait traitée de terroriste etc. 16 ans après, Zidane donne la vraie version des faits.

Zidane explique son coup de tête

En effet, l’ex entraineur du Réal de Madrid lors de ses 50 ans d’anniversaire, a accordé une interview au média l’Equipe. Dans ses propos celui qui est appelé ZZ a raconté la vraie histoire derrière son coup de tête à Materazzi.

Lire aussi : Kylian Mbappé : « Je suis français et il y a ce côté sentimental de quitter mon pays qui aurait été difficile »

“Ce jour-là, ma maman est très fatiguée. J’ai plusieurs fois eu ma sœur au téléphone dans la journée. Je sais que maman n’est pas bien mais ce n’est pas très grave non plus. Ça m’interpelle néanmoins. Je reste quand même concentré. Mais ce sont des choses qui se bousculent.

La pression ceci, cela. Lui (Materazzi, nldr), il ne me parle de ma mère. Il a souvent dit qu’il n’avait pas insulté ma mère. C’est vrai. Mais il a insulté ma sœur, qui était auprès de ma maman à ce moment-là. Sur un terrain, il y a déjà eu des insultes.

Tout le monde se parle, parfois mal, tu ne fais rien. Là, ce jour, il s’est passé ce qui s’est passé. Il a déclenché quelque chose en parlant de ma sœur Lula. L’espace d’une seconde. Et c’est parti. Mais après, il faut accepter.”, a expliqué Zidane lors de l’entretien.

Mondiaux de natation 2022 : cette nageuse perd connaissance en pleine compétition

Mondiaux de natation 2022 :  cette nageuse perd connaissance en pleine compétition

Alors qu’elle était en pleine phase finale pour le compte des Mondiaux de natation 2022 de Budapest, la nageuse professionnelle Anita Alvarez s’est évanouie et a sombré au fond du bassin.

L’américaine de 25 démontrait sa performance individuelle le mercredi 22 juin 2022. Ainsi, prise de panique, Andrea Fuentes coach de la jeune américaine a plongé dans l’eau et l’a sauvée de la noyade. Elle affirme avoir sauté parce que les secouristes n’ont pas réagi.

Tout porte à croire que la scène aurait pu être dramatique si la coach n’avait pas plongé. Elle a ensuite été évacuée par l’équipe médicale de l’organisation.

Lire aussi : Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

En effet, dans un communiqué publié sur Instagram par USA Artistic Swimming, Andrea Fuentez précise qu’Alvarez allait bien mais qu’elle allait prendre la journée de jeudi pour se reposer avant de choisir si elle participera aux finales par équipes.

Ce n’est pas la première fois que la nageuse Anita Alvarez est victime de pareille mésaventure. Elle avait déjà perdu connaissance plusieurs fois lors des épreuves qualificatives pour les Jeux Olympiques, l’année passée à Barcelone.

Ballon d’Or Africain : La CAF dévoile les 30 joueurs nominés

Ballon d’Or Africain 2022 : Top 10 des favoris

Le super joueur qui remportera le ballon d’or africain édition 2022 sera connu le 21 juillet prochain d’après la Confédération africaine de football (CAF).

Les performances des joueurs seront comptabilisées entre septembre 2021 à Juin 2022, d’après la CAF. En effet, d’après un classement effectué par AfriqueSports, Sadio Mané est favori pour le trophée devant l’Egyptien Mohamed Salah. Découvrir le classement ci-dessous :

1 – Sadio Mané (Sénégal)

2 – Mohamed Salah (Egypte)

3 – Riyad Mahrez (Algérie)

4 – Sébastien Haller (Côte d’Ivoire)

5 – Franck Kessié (Côte d’Ivoire)

6 – Karl Toko Ekambi (Cameroun)

Lire aussi : Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

7 – Seko Fofana (Côte d’Ivoire)

8 – Vincent Aboubakar (Cameroun)

9 – Achraf Hakimi (Maroc)

10 – Moses Simon (Nigéria)

Tout compte fait rendez-vous le 21 juillet pour connaitre le meilleur joueur 2022 de l’Afrique.

Urgent : Samuel Eto’o condamné à 1an 10 mois de prison

Urgent : Samuel Eto’o condamné à 1an 10 mois de prison

Annoncé il y’a quelques semaines, la décision vient de tomber pour Samuel Eto’o, le président de la FECAFOOT. L’ancien attaquant du FC Barcelone est condamné à 22 mois de prison avec surcis.

Il est accusé de fraude fiscale entre 2006 et 2009. Il a reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol quand il était au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison, également avec sursis.

« Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire », s’est défendu Eto’o, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. L’ancien international camerounais qui se dit dribbler par son ancien agent financier compte porter plainte pour escroquerie et détournement dans la gestion de ses biens.

Lire aussi : Violence sur son chat : Kurt Zouma et son frère condamnés à des travaux d’intérêt général

Samuel versera selon la sentence 1,8 million d’euros au Trésor espagnol et son ancien agent quant à lui versera 900 000 euros d’amende.

Mercato : c’est fait, Sadio Mané au Bayern Munich

Mercato : c’est fait, Sadio Mané au Bayern Munich

La spéculation depuis quelques jours sur le transfert de Sadio Mané au Bayern Munich est enfin officielle. Sadio Mané, l’international sénégalais évoluera prochainement dans le Bundesliga, le championnat allemand.

Le club allemand a trouvé un accord avec Liverpool sur le transfert du numéro 10 des Lions de la Teranga.

Après plusieurs négociations entre les deux clubs, les bavarois ont enfin trouvé un accord sur la base d’un montant près de 40 millions d’euros.

Lire aussi : Dossier Mbappé : le président du Fc Barcelone tacle sèchement le PSG

Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Coupe du monde 2026 : les villes qui accueillent dévoilées

Les villes qui vont abriter la 23è édition de la Coupe du monde 2026 vient d’être dévoilées. C’est au cours d’une rencontre tenue à New York ce jeudi 16 juin 2022.  

En effet, la CDM 2026 sera organisé dans trois pays notamment le Canada, les Etats-Unis et la Mexique. Ainsi, ces trois pays ont fait connaitre les villes qui vont accueillir la grande messe mondiale du football.

Au total, 11 pays sont retenus aux USA. Il s’agit de New York, San Francisco, Los Angeles, Houston, Dallas, Philadelphie, Kansas City, Atlanta, Boston, Miami et Seattle. Deux pour le Canada à savoir Vancouver et Toronto. Pour finir deux également au Mexique notamment, Guadalajara et Monterrey.

Lire aussi : Tirage au sort CDM : voici le calendrier complet des poules

D’après le président de la FIFA, Gianni Infantino, certaines villes ont été recalé à cause du choix très difficile. Il s’agit de Cincinnati, Denver, Nashville, Orlando, et une candidature Washington DC/Baltimore pour les États-Unis, ainsi qu’Edmonton au Canada.

A propos de la ville qui abritera la finale, « nous devons encore en discuter, avoir une analyse et nous prendrons une décision le moment venu », a ajouté Infantino.

Eliminatoires CAN 2023 : le Nigeria écrase cette équipe par 10 buts à Zéro

Eliminatoires CAN 2023 : le Nigeria écrase cette équipe par 10 buts à Zéro

Les phases éliminatoires CAN 2023 se poursuivent en sa deuxième journée avec la rencontre Sao Tomé et Principe et le Nigéria.

En effet, ce lundi 13 juin 2022, l’équipe de Sao Tomé et Principe a reçu à domicile les super Eagles du Nigéria. Une rencontre où les nigérians n’ont pas fait grâce au Sao Tomé et Principe. L’attaquant Victor Osimhen et ses collègues ont laminé leur adversaire par 10 buts à 0.

Lire aussi : CAN 2023 : les supporters des Eperviers expriment leur colère après le nul

L’attaquant de Naples a inscrit 4 buts dans la rencontre (9è, 48è, 65è, 84è), Moses Simon un but à la (28è), Terem Moffi (43è, 60è), Lookman (63è) et Emmanuel Dennis sur penalty à la fin de la rencontre.

Le Nigeria empoche donc six (06) points dans le groupe A, après sa première victoire face à la Sierra Leone (2-1).

CAN 2023 : les supporters des Eperviers expriment leur colère après le nul

CAN 2023 : les supporters des Eperviers expriment leur colère après le nul

Ce vendredi, s’est déroulée au Stade de Kégué, la rencontre Eperviers du Togo-Eswatini comptant pour les phases éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire. Un match soldé par un nul (2-2).

Un partage de point qui a provoqué une grosse colère chez les supporters togolais notamment ceux qui ont répondu présent au stade. Au micro de l’animateur Dj Mac, les supporters ont exprimé leurs mécontentements. « Si c’est comme ça le Togo va jouer je doute fort que nous seront qualifier dans notre poule », s’est exprimé un supporter. Ils ont surtout manifesté leur colère car pour le Togo qui menait et surtout à domicile a manqué de conserver son but.

Pour eux, après avoir raté deux participations à la CAN, les Eperviers auraient pu faire mieux et donner du sourire au public togolais.

Lire aussi : CAN 2023 : ces pays disqualifiés définitivement de la compétition

En effet, les hommes de Paulo Duarté menaient avec un but marqué à la 20e minute par Placca Fessou. Il sera égalisé par Ndzinisa à la 85e minutes. Deux minutes plus tard, Do- Laba va redonner la joie au togolais en inscrivant un deuxième but à la 87e minutes. Une joie qui va s’estomper par l’égalisation dans le temps additionnel 90+5e par Ngwenya.

Pour les supporters ce nul enregistré par le capitaine Djene Dakonan et ses coéquipiers est considéré comme une défaite. Pour l’instant rien est encore joué et le Togo a un point dans le groupe. Vivement les prochaines rencontres, nous arrachons la victoire pour être pour espérer la qualification.

Notons que le prochain rendez-vous est prévu sur le 07 juin avec la rencontre Cap Vert – Togo à 16 heure. Dans le poule le Burkina Faso a battu le Cap Vert (2-0) et arrache 3 points.  

Violence sur son chat : Kurt Zouma et son frère condamnés à des travaux d’intérêt général

Violence sur son chat : Kurt Zouma et son frère condamnés à des travaux d’intérêt général

La sentence est tombée mercredi pour Kurt Zouma, le joueur anglais qui a frappé son chat filmé par son frère puis diffusé sur les réseaux sociaux.

D’après le journal britannique The Sun, le défenseur de West Ham a été condamné à 180 heures de travaux d’intérêt général. Il est également interdit de posséder un chat pendant cinq ans. Également, son frère Yoan Zouma, qui a filmé la scène a été condamné à 140 heures de travaux d’intérêt général. Il risquait jusqu’à 5 ans de prison.

Avant la sentence, l’international français avait subi des sanctions de tout bords. Son club lui avait infligé une amende de 300 000 euros et a perdu également son contrat avec la société de vêtement sportif Adidas.  

Lire aussi : Kurt Zouma reconnait avoir maltraité son chat devant la justice

En effet, dans une vidéo devenue virale sur la toile, l’on voyait Kurt Zouma donner un coup de pied et une claque à son chat. La scène est filmée par son chat. Ainsi, il a été poursuivi par la justice anglaise pour souffrance inutile à un animal et d’allégation de manquement à une obligation de protection des animaux.

Décès de Kofi Comlan, le football togolais en deuil

Carnet noir : le football togolais en deuil

Le football togolais vient de perdre l’un de ses anciens. L’entraîneur Kofi Comlan a tiré sa révérence le mardi 24 mai 2022 suite à des difficultés respiratoires.

En effet, le meilleur entraîneur d’octobre 2019 désigné par Befoot et 229 Sport aurait souffert du diabète et été hospitalisé dans une clinique où il aurait reçu des dons pour assistance. D’ailleurs, il en ressort que c’est un président du club qui aurait pris en charge son hospitalisation. Hélas, l’international togolais Koffi Comlan s’en est allé marquant son histoire.

Lire aussi : Carnet noir : décès d’une légende du football africain (photo)

Après avoir promené ses crampons un peu en Afrique, il a entamé son parcours d’entraîneur de 1996-2020 dans plusieurs clubs au Togo dont Togo Telecom, Étoile Filante, Espoir FC de Zio et l’Union Sportive de Kraké du Bénin.