CAN 2022 : le Sénégal sacré champion de la 33e édition

CAN 2022 : le Sénégal sacré champion de la 33e édition

C’est désormais entré dans l’histoire du football africain, le Sénégal sacré champion de la CAN Cameroun 2022. Le Sénégal de Sadio Mané et l’Égypte de Mo Salah s’affrontaient pour la grande finale de la 33e édition de la CAN ce dimanche 06 février au stade Olembé.

Un match dominé dans l’ensemble par les Lions de la teranga mais ont eu du mal a concrétisé des occasions. Déjà à la 7e minute le Sénégal va obtenir un penalty sur Ciss le dossard 2 des lions. Pénalty tiré par Sadio Mané qui sera arrêté par Gabaski, le gardien de but égyptien.

Plusieurs tentatives ont eu lieu dans le jeu mais qui n’ont rien donné. Une frappe bien allumé de Dieng va secouer le gardien de but égyptien mais qui sera finalement dévier en corner.

Lire aussi : CAN 2022 : la menace de Macky Sall aux lions de la teranga !

Les deux équipes font finalement arriver au tir au but. Et c’est finalement le Sénégal qui va remporter le sacre avec 4 tirs contre 2. Le Sénégal arrache enfin pour la première fois son trophée de Coupe d’Afrique des Nations. Les pharaons jouaient leur dixième finale où ils ont raté trois et remporté sept.

Cap ainsi sur la 34 e édition qui se jouera en Côte d’Ivoire dans le mois de juin en 2023.

Match amical : France – Côte d'Ivoire le 25 mars prochain

Match amical : France – Côte d’Ivoire le 25 mars prochain

France-Côte d’Ivoire, un duel que régalera le monde footballistique le mois prochain. En effet, deux matchs amicaux sont en vues pour l’Equipe de France. Ils s’inscrivent dans le cadre des préparatifs des bleus.

Les hommes de Didier Deschamps affronteront respectivement la Côte d’Ivoire le 25 mars puis l’Afrique du Sud le 29 mars. Sortis fraichement de la Coupe d’Afrique des Nations, les ivoiriens font confirmer leurs talents face aux bleus qui également se préparent pour la coupe du monde Qatar 2022.

Lire aussi : CAN 2021 : Sadio Mané et Mo Salah en duel à la finale

Les matchs se joueront à Marseille sur les stades Vélodrome pour France- Côte d’Ivoire et à Lile au stade Pierre-Mauroy pour France-Afrique du Sud.

CAN 2021 : Sadio Mané et Mo Salah en duel à la finale

CAN 2021 : Sadio Mané et Mo Salah en duel à la finale

Les deux attaquants de Liverpool, Sadio Mané et Mo Salah s’affronteront en finale pour la Coupe d’Afrique des Nations.

En effet, l’Egypte a mis fin au rêve du Cameroun le pays organisateur, ce jeudi 03 février en demi-finale. La rencontre est soldée par une victoire des pharaons après 120 minutes (0-0) et une séance de tirs au but (3-1).

Ainsi, les pharaons décrochent leur billet pour la finale et seront en duel avec le Sénégal. Sadio Mané et ses coéquipiers étaient qualifiés pour la finale en battant le Burkina Faso (3-1).

Lire aussi : CAN 2022 : un marabout prédit l’équipe qui remportera la coupe

Une finale qui sera un duel entre les deux attaquants de Liverpool dont chacun vise la coupe. Soulignons que l’Egypte n’a plus remporté le trophée depuis 2010 et le Sénégal a été perdant en finale de l’édition passée.

la revanche est donc sur ce dimanche 06 février, date fixée par la Confédération Africaine de Football pour la finale.

Par ailleurs, l’Egypte pour mieux se reposer après ses matches enchainés, demande sur le lundi 07 février.

CAN 2021 : le calendrier de la CAF de nouveau bouleversé

CAN 2021 : le calendrier de la CAF de nouveau bouleversé

Le calendrier de la CAF connait de nouveau un changement. En effet, prévu sur le dimanche 06 février, le match de classement pour la troisième place est ramené au samedi 05 février à 20heures. Il se déroulera au stade Ahmadou Ahidjo et opposera le Burkina Faso éliminé par le Sénégal, à l’équipe qui sera perdante entre le Cameroun et l’Egypte qui s’affrontent ce jeudi à 19heures.

Lire aussi : CAN 2021 / Tunisie-Mali : « c’était une situation étrange », l’arbitre Janny Sikazwe explique ce qui lui était arrivé

 « La Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations CAF TotalEnergies 2021, après concertations avec le Gouvernement du Cameroun et le Comité d’Organisation Local (COL), a décidé de déplacer au samedi 05 février 2022, le match de classement (troisième et quatrième places) de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021, initialement prévu le dimanche 06 février 2022 », peut-on lire dans le communiqué de la CAF.

C’est un énième bouleversement que connait le calendrier de la CAN depuis le lancement de la compétition le 06 janvier dernier.

CAN 2021 : « c’était une situation étrange », l’arbitre qui a sifflé la fin du match Tunisie-Mali à la 89e minute explique ce qui lui était arrivé

CAN 2021 / Tunisie-Mali : « c’était une situation étrange », l’arbitre Janny Sikazwe explique ce qui lui était arrivé

Janny Sikazwe était à deux doigts de la mort, mais Dieu l’a sauvé.

L’arbitre qui a sifflé la fin du match Tunisie-Mali à la 89e minute lors de la phase de groupes de la CAN 2021 affirme qu’il aurait pu mourir d’un coup de chaleur.

Le Zambien Janny Sikazwe a sifflé la fin du match à la 89e minute.

« J’ai vu plusieurs personnes partir en mission à l’extérieur du pays et revenir dans un cercueil. J’étais très proche de revenir ainsi », a-t-il déclaré.

« J’ai eu de la chance de ne pas tomber dans le coma. L’histoire aurait été très différente. Les médecins m’ont dit que mon corps ne se refroidissait pas. Il n’aurait fallu qu’un peu de temps avant que je ne tombe dans le coma, et cela aurait été la fin. Je pense que Dieu m’a dit de siffler la fin du match. Il m’a sauvé », a-t-il ajouté.

Le match du Groupe F à Limbe, mercredi 12 janvier, s’est terminé dans la controverse lorsque l’équipe d’entraîneurs de la Tunisie, qui était menée 1-0 et jouait contre 10 hommes, a couru sur le terrain pour confronter Sikazwe et ses assistants pour contester cette décision.

Cependant, Sikazwe a maintenu sa décision et a dû être escorté par le personnel de sécurité pour quitter le terrain.

Vingt minutes plus tard, les organisateurs du tournoi ont ordonné que le match se poursuive, mais les joueurs tunisiens ne sont pas revenus sur le terrain et le Mali a été déclaré vainqueur.

CAN 2021, les explications de l’arbitre Sikazwe

S’adressant aux médias zambiens à son retour au pays, Sikazwe a déclaré que l’impact du temps à Limbe était la raison de sa performance erratique en seconde période.

« Il faisait très chaud et le degré d’humidité était d’environ 85 % », a-t-il déclaré.

« Après l’échauffement, j’ai senti que le climat était hostile. Nous essayions de boire de l’eau, mais nous ne pouvions pas sentir l’eau nous désaltérer. Mais nous [les arbitres de match] pensons que nous sommes des soldats et que nous allons nous battre. Tout ce que je portais était chaud. Même l’équipement de communication, j’avais envie de le jeter. Il faisait si chaud. »

La deuxième mi-temps a connu plusieurs arrêts, dont deux révisions de l’arbitre assistant vidéo (VAR), une pause boisson et plusieurs remplacements, et on aurait pu s’attendre à ce qu’au moins cinq minutes de temps additionnel soient ajoutées.

Cependant, Sikazwe a déclaré qu’il n’était pas en mesure de communiquer avec le reste de son équipe d’arbitres.

« J’ai commencé à être confus. Je ne pouvais entendre personne. J’ai atteint le point où je pouvais commencer à entendre du bruit et j’ai pensé que quelqu’un communiquait avec moi et les gens me disaient ‘non vous avez terminé le match’. C’était une situation très étrange.

Lire aussi : CAN 2021 / Tunisie-Mali : la CAF rejette la plainte déposée par le staff tunisien

Je me suis demandé qui m’avait dit de mettre fin au match. Peut-être que je me parlais à moi-même, je ne sais pas. Voilà à quel point la situation était grave », a-t-il expliqué.

Le lendemain du match Tunisie-Mali, Sikazwe s’est rendu à l’hôpital pour des examens cardiaques, sanguins et physiques – mais tous ses résultats étaient négatifs.

Il a également reçu la visite à son hôtel du président de la, Patrice Motsepe, et d’Andrew Kamanga, le président de la fédération zambienne.

Avec Afrikmag

CAN 2022 : la FTF vire son sélectionneur

CAN 2022 : la FTF a viré son sélectionneur

Sortie troisième de son groupe (F) avec 3 points, la Tunisie a croisé les crampons avec le Nigéria en huitièmes de finale. Ainsi, les hommes de M. Mondher Kebaier ont remporté le duel par (1-0) mais seront battus samedi dernier en quart de finale par le Burkina Faso.

Malgré leur parcours lors de cette 33e édition au Cameroun jusqu’au quarts de finale, la Fédération Tunisienne de Football (FTF) annonce la fin de son contrat avec son sélectionneur. 

Le résultat obtenu a été jugé insuffisant par la FTF qui décide de virer le sélectionneur Mondher en remplacement avec son successeur M. Jalel Kadri.

Lire aussi : CAN 2022 : pour un impayé de 35000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

 « Il a été décidé de mettre fin à la relation contractuelle avec M. Mondher Kebaier et de nommer M. Jalel Kadri comme son successeur. En passant, nous remercions M. Mondher Kebaier pour ses efforts pendant la période qu’il a passée à la tête de l’équipe nationale, en lui souhaitant beaucoup de succès dans la suite de sa carrière d’entraîneur. Nous souhaitons également plein succès à M. Jalel Kadri dans ses nouvelles fonctions », indique le communiqué de la FTF.

CAN 2022 : pour un impayé de 35.000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

CAN 2022 : pour un impayé de 35000F, il débarque et ramasse son matériel en pleine conférence de presse

Les imperfections de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) au Cameroun s’enchainent. Après la polémique du stade Japoma, la bousculade mortelle au stade Olembé (Etc.), un autre fait tout de même insolite amuse la toile.  

D’après les journalistes présents pour la conférence de presse à la veille de la rencontre Burkina Faso-Tunisie, un fait inhabituel s’est produit.

En effet, quelques secondes avant la conférence de presse du match Tunisie-Burkina Faso, un homme est monté sur la scène et a pris les micros et les câbles avant de s’enfuir. Après enquête, on a appris que cet homme était la propriétaire du matériel et qu’il avait décidé de tout récupérer car le comité d’organisation de la CAN lui avait loué son matériel mais ne l’avait toujours pas payé.

Lire aussi : CAF : des sanctions infligées aux Comores après leur exploit face au Cameroun

Un fait qui sera confirmé par le journaliste Ablam Gnamesso, sur son compte twitter. Selon lui, la conférence de presse s’est même déroulée sans microphone. Car, l’intéressé aurait réclamé à la Confédération Africaine de football, une somme 35.000f, environ 53 euros.

« La Conférence de presse d’avant match de la Tunisie face au Burkina s’est déroulée sans microphone à cause d’un souci de paiement au prestataire privé chargé de sonoriser la salle. Il réclamerait 35 000 F et a fait irruption dans la salle, débranché le matériel. La Conf’ Presse a finalement eu lieu avec un seul micro que sélectionneur, joueur ont partagé ensemble.», a posté le journaliste.

CAF : des sanctions infligées aux Comores après leur exploit face au Cameroun

CAF : des sanctions infligées aux Comores après leur exploit face au Cameroun

Malgré le coup de massue laissé sur les Comores avant le duel face au Cameroun, un autre gros coup frappe de nouveau Amir Abdou et ses poulains.

La Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué annonce plusieurs sanctions infligées à la fédération comorienne.

La CAF justifie ces sanctions par un « comportement irresponsable à plusieurs reprises, notamment en violation grave des protocoles Covid-19 et en forçant l’accès aux vestiaires.»

L’instance africaine de football poursuit dans son communiqué en pointant du doigt Jean-Daniel Noel Patrice Padovani, l’entraîneur des gardiens. Il lui est reproché un « comportement irrespectueux ». Enfin les Comores sont accusées d’avoir retardé le coup d’envoi en raison d’un joueur « portant un maillot avec un numéro qui n’était pas le sien ».

Lire aussi : Match Cameroun-Comores : voici la source du drame causant plusieurs décès

Au regard de tous ces faits, le jury disciplinaire de la CAF a décidé d’infliger plusieurs amendes aux Comores qui malgré leur prouesse à cette CAN.

Selon le communiqué, les Comores devront payer une amende de 17 000 euros et pour l’entraineur des gardiens, il a été suspendu pour les trois prochaines rencontres.

CAN 2021/ Rencontre Gambie-Cameroun: voici le résultat des tests Covid des joueurs gambiens

CAN 2021/ Rencontre Gambie-Cameroun: voici le résultat des tests Covid des joueurs gambiens

Le duel Gambie-Cameroun s’annonce choc pour les quarts de finale qui démarrent ce samedi 29 janvier 2022. Ainsi, comme de coutume depuis le début de la compétition, la Commission sanitaire de la CAF procède à des tests Covid.

En effet, le test de la sélection gambienne est tombé ce jeudi 27 janvier 2022. Contrairement aux comoriens où plusieurs joueurs ont été testés positifs, celui des gambiens en sort tout autre.

Lire aussi : Match Cameroun-Comores : voici la source du drame causant plusieurs décès

« La Fédération gambienne de football a le plaisir d’annoncer que l’équipe de Gambie a effectué ce matin ses tests d’avant-match Covid19 au Best Western Plus Hôtel de l’équipe à Douala. Les 27 joueurs et le personnel ont été testés négatifs et donc tout le monde est disponible pour le plus grand match de samedi », a publié la Fédération gambienne de football.

Pour rappel, le coup d’envoi de la rencontre Gambie-Cameroun est prévu à 16h. Tom Saintfiet et ses poulains vont défier Vincent Aboubakar le capitaine des Lions et actuellement meilleur de la compétition, pour se tailler une place en demi-finale.

Egypte / Côte d'Ivoire : les éléphants sont tombés en huitièmes

Côte d’Ivoire-Egypte : les Eléphants sont tombés

Et enfin pour la rencontre Côte d Ivoire-Egypte. L’Egypte s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en battant à la Côte d’Ivoire (5-4), ce mercredi 26 janvier 2022 à Douala.

Ce fut un duel choc très attendu par le public sportif. Dans la première partie, le jeu des deux équipes a été équilibrée avec un score nul de partout. Néanmoins quelques occasions ont émaillé ces 45 premières minutes. Deli manque complètement sa relance et Marmoush récupère à 35 mètres avant d’enrouler une frappe puissante mais le ballon s’écrase sur la barre transversale.

Lire aussi : Match Cameroun-Comores : voici la source du drame causant plusieurs décès

La réponse de la Cote d’Ivoire ne va pas tarder, Eric Bailly tente une longue transversale en direction de Gradel sur le côté gauche mais le ballon est trop profond.

Plusieurs autres tentatives ont été trouvé par les deux équipes qui n’ont pas donné grande chose. Le score est resté vierge jusqu’à la fin de la mi-temps.

A la reprise, le match a été serré et le score est resté toujours vierge avec des tentatives sans suite favorable dans les deux camps.

Au final, les éléphants sont tombés dans les tirs au but par Eric Bailly le défenseur central des ivoiriens. L’Egypte ainsi qualifié obtenant son billet pour les quarts de finale.