• NW TV 23 7
Actualités

Centrafrique : bras de fer entre Touadéra et Danièle Darlan

Centrafrique : bras de fer entre Touadéra et Danièle Darlan

Danièle Darlan n’est plus la présidente de la cour constitutionnelle en Centrafrique. C’est ce qui ressort de l’arrêté pris par décret présidentiel en date du 25 août 2022.

Le président de la République Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra a mis fin aux fonctions de la présidente de la Cour constitutionnelle, Danielle Darlan.

En effet, la présidente de la cour constitutionnelle (72 ans) est admise à la retraite dans l’Éducation nationale. Une aubaine pour le président de la République de sortir ce décret de révocation que dame Danièle refuse catégoriquement.

Lire aussi : Centrafrique : Touadera impose la langue russe dans les universités

Selon le Premier vice-président et porte-parole de la Cour, Jean-Pierre Ouaboué, « les juges sont inamovibles ». Ainsi, poursuit-il, « la Cour, face à cette adversité, lance un appel au président de la République, chef de l’Etat qui incarne et symbolise l’unité nationale, de veiller au respect de la Constitution et au respect de l’indépendance de la justice sans laquelle il n’y a pas d’Etat de droit ».

Rappelons que ces brouilles interviennent après que la présidente de la Cour constitutionnelle a rejeté toute réforme permettant au président Touadéra de briguer un troisième mandat.

L’opposition, de son côté, évoque un acte de haute trahison et une violation du serment fait par le président devant cette Cour constitutionnelle.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.