• NW TV 23 7
Actualités

ChatGPT : des étudiants en master trichent grâce à l’IA

ChatGPT : des étudiants en master trichent grâce à l'IA

L’intelligence artificielle fait son entrée dans le système éducatif, mais plutôt de façon illégale. Des étudiants en master se sont servis de ChatGPT pour réaliser un devoir lors d’un examen. Les faits se déroulent à la fac de Lyon en France.

Un professeur en handicapologie a découvert que ses étudiants avaient réalisé leur examen à l’aide de l’IA. L’enseignant a fait la remarque en relevant de curieuses similitudes sur sept copies. C’est en renseignant auprès de ses apprenants que l’un d’eux a vendu la mèche. Ils (les 7) auraient tous confié à ChapGPT, la nouvelle tête d’affiche des intelligences du moment, le devoir à rendre.

« Il ne s’agissait pas de copier-coller. Mais les copies étaient construites exactement de la même manière. On y retrouvait les mêmes constructions grammaticales », explique Stéphane Bonvallet. Ce dernier a précisé que les copies valaient plus de la moyenne. « D’une copie à l’autre, ça valait entre 10 et 12,5. J’ai donc mis 11,75 aux sept étudiants qui ont utilisé ChatGPT« .

À en croire des témoignages d’autres professeurs d’université, les étudiants confient à ChatGPT la résolution de leurs devoirs de maison, notamment en dissertation. Pour rappel, c’est un logiciel de traitement du langage naturel créé par l’organisation américaine OpenAI et qui génère du texte automatiquement. 

Lire aussi : Université de Lomé : Plus de pantalons déchirés, mini jupes… à l’I2M

ChatGPT a été construit sur le principe du “machine learning” (l’apprentissage machine) qui consiste, en partie, à s’adosser à une énorme base de données, constituée surtout de documents tirés du web. C’est la nouvelle source de fascination et d’effroi de la tech. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.