Numérique

Cybersécurité :  le sujet au cœur d’une discussion à Sigma Corporation

Cybersécurité :  le sujet au cœur d’une discussion à Sigma Corporation

C’est la rentrée pour Ma Team, l’activité de l’agence de communication Sigma Corporation, qui a débuté sa saison 3 ce vendredi 19 août. Au menu du Café discussion, un thème très intéressant qui a réuni plusieurs experts. Il s’agit de, cybersécurité : hameçonnage, piratage, quelles solutions pour nos institutions toutes digitalisées.

Après avoir tenu en haleine son public avec des sujets d’actualité, Ma Team a connu une pose de quelques semaines. Aussi pour sa reprise, l’évènement a encore choisi un sujet alléchant autour duquel étaient réunis comme d’habitude des experts du domaine. Notamment Komlan Djifa TCHALLA, formateur à Cyber Défense Africa et Zangui NIMONDO, développeur Full stack. Le rôle de modérateur a été tenu par Guy-Victoire Kanikatoma SANBENA, Expert ès Qualité en Gestion des Projets.

Définition du concept

L’avènement d’internet a développé de nouvelles habitudes, ce qui fait qu’aujourd’hui une grande partie de nos activités se déroulent sur internet. Nos vies étant sur ce nouvel espace, il convient donc de protéger nos données. C’est ainsi qu’on peut définir la cybersécurité comme « l’ensemble des moyens mis en œuvre pour protéger tout ce qui se trouve sur le digital », les données des individus, des entreprises, d’un pays, a expliqué M. Tchalla.

Le besoin de protéger provient d’une criminalité qui s’est également développée sur le digital et qui consiste à usurper les données des individus et entités pour les exploiter à diverses fins. C’est ce qui est qualifié de cybercriminalité. Cette notion regroupe tous les « actes illégitimes commis sur ou travers un système d’information ou un réseau de communication », a ajouté l’expert. Comme exemple le fait qu’un individu vole les données sur le téléphone d’un autre.

La définition de la cybercriminalité varie selon les pays. Mais les méthodes sont pratiquement les mêmes. Il s’agit de l’hameçonnage (attaques de fichiers), piratage, chantage émotionnel, brouteurs, Yahoo boys. Il convient donc de se protéger contre ces risques.

Comment assurer sa cybersécurité

Selon M. Zangui, dès qu’un individu se connecte à internet, il est exposé aux cyberattaques. Il convient donc de se protéger et tout commence par la sensibilisation. Les entreprises sont donc invitées à sensibiliser leurs employés sur les dangers liés à l’utilisation des mails et leur montrer les comportements à avoir sur internet. Il faut ensuite mettre en œuvre des outils de protection. Pour prévenir, M. Zangui recommande de ne pas échanger des données personnelles sur des réseaux non sécurisés.

Lire aussi : Sigma Corporation : Personal et Institutional Branding, des experts en parlent

« Sur internet, il faut activer sur n’importe quelle plateforme, l’authentification double facteur, qui met une autre barrière même si le mot de passe est piraté. Les mots de passe doivent aussi composés de chiffres lettres et autres pour être vraiment sécurisés. Ils doivent aussi être uniques à chaque plateforme. Faire également les mises à jour sur les téléphones. Privilégier les logiciels open sources par rapport aux logiciels craqués », a recommandé M. Zangui.

En cas d’attaques, M. Tchalla conseille de faire appel à l’assistance. Le gouvernement togolais a mis en place une plateforme, cert.tg (Centre de réponse aux incidents de cybersécurité). On peut reporter sur le site l’incident et pouvoir bénéficier de l’assistance des experts. Ils conseillent sur les astuces pour remédier aux attaques. Le CERT peut être considéré comme « le sapeur pompier du cyberespace ».

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.