• NW TV 23 2
Faits divers

Drame au Nigeria : un Chinois tue une femme pour n’avoir pas tenu sa promesse de l’épouser

chinois tue une femme

Triste fin pour une femme nigériane âgée de 22 ans, poignardée à mort. L’auteur, un Chinois, affirme avoir commis ce crime pour une raison valable. Selon lui, son ex-petite amie a refusé de l’épouser après qu’il a dépensé plus de 130 milles dollars (près de 85 millions de fcfa) sur elle lorsqu’ils sortaient ensemble.

Les faits se sont déroulés dans l’État de Kano au Nigeria. GQ, homme d’affaires chinois, résident à Kano, a été inculpé pour homicide volontaire. Ce dernier a avoué son crime devant la haute cour de justice de la ville. En effet, le meurtrier présumé allègue avoir dépensé énormément sur la victime. Ceci après qu’elle a promis de l’épouser. Pourtant, elle serait déjà mariée.

Je lui ai acheté une maison d’une valeur de 4 millions de nairas et une voiture d’une valeur de 10 millions de nairas. Je lui ai donné 18 millions de nairas comme capital pour lancer son entreprise, 500 milles naira pour son magasin de sacs et de chaussures et une maison à Abuja qu’elle a commencé à construire, a-t-il déclaré.

Témoin de l’horrible incident, la mère de la victoire a déclaré : il venait toujours dans le coin pour la voir et elle refusait. Cette fois-ci, quand il est venu, il a continué à frapper à la porte. Quand j’en ai eu assez, j’ai ouvert la porte et il m’a poussé, est entré et a commencé à la poignarder avec un couteau.

Lire aussi : Divers : elle risque la prison pour avoir bombardé son ex de 1 000… SMS

Cependant, malgré toutes les preuves, le chinois a plaidé non-coupable. Il affirme avoir dépensé pour les vêtements en or de la victime, le traitement de son certificat à l’université et l’installation d’un système d’énergie solaire dans leur maison. Ils avaient même déjà commencé par planifier leur mariage. Pour lui, cet acte ne devrait pas rester sans conséquences. L’affaire est toujours en cours.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.