Société

Une étude révèle que le célibat est dangereux pour la santé

Une étude révèle que le célibat est dangereux pour la santé

Une récente étude révèle que le célibat pourrait avoir des répercussions dangereuses pour la santé surtout chez l’homme.

Le célibat est l’état légal d’une personne qui est en âge de vivre en couple ou de se marier, mais qui n’a pas de conjoint dans sa vie sentimentale ou sexuelle. Il peut aussi inclure, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint, les veufs et veuves.

Anne Vingggaard Christensen, une chercheuse danoise est l’auteure de cette découverte. Elle a effectué des recherches sur des malades ayant subi une opération du cœur. Ainsi, ceux et celles qui sont célibataires ont moins de chance de survivre durant l’année qui suit leur opération du cœur (pour divers motifs).

Anne Vingggaard Christensen a poursuivi en établissant également que les hommes célibataires étaient plus « à risques » que les femmes. Evoquant des raisons d’ordre sociologique, la chercheuse, dans ses explications, indique que les hommes sont par nature plus susceptibles de se reposer sur leur moitié lorsqu’ils sont souffrants. Cela corrobore le fameux mythe de l’homme malade qui se plaint et retombe en enfance.

Lire aussi : Monkeypox, le nouveau virus détecté chez les homosexuels ?

Alors que c’est tout le contraire chez les femmes. En effet, les femmes supporteraient beaucoup plus facilement la maladie, la douleur et les contraintes physiques. Biologiquement et sociologiquement, elles sont plus fortes que les hommes. Elles s’occupent plus d’elles-mêmes lorsqu’elles sont souffrantes.

Somme toute, le célibat, dans les deux cas est un facteur aggravant qui met souvent en péril la rémission des patients après une opération lourde, ou une maladie grave.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.