Cultures

France : des gabonais protestent contre la vente d’un masque Fang

France : des gabonais protestent contre la vente d'un masque Fang

La salle a été mouvementée ce week-end end lors de la vente aux enchères d’un masque Fang, d’origine gabonaise. Vendu finalement à un coût exorbitant de 4,2 millions d’euros, le masque fang datant du 19e siècle, est nommé Ngil.

En effet, au cours de la cérémonie, des gabonais étaient présents dans la salle et ont manifesté leur opposition à la vente du masque. Ils ont demandé la restitution de ce dernier au peuple Fang du Gabon.

« Nous avons des biens qui sont dérobés en Afrique et qui sont vendus ici illégalement », explique Ange Mbougou, secrétaire général de l’Association des Gabonais de Montpellier. »

Lire aussi : Bénin : restitution des 26 trésors pillés, les béninois se prononcent

 Et de poursuivre, « nous et toutes les personnes ici présentes contestons cette vente, nous avons pris les mesures juridiques nécessaires pour que ces œuvres soient restituées, comme partout en Afrique. »

La vente aux enchères comprenait également une chaise congolaise qui a été cédée pour 44 000 euros. En 2006, un masque Fang similaire avait été vendu pour 5,9 millions d’euros lors d’enchères à Paris.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *