Faits divers

Ghana : cet ancien président de la République aurait bloqué une grande route pour son projet immobilier

Ghana : cet ancien président de la République aurait bloqué une grande route pour son projet immobilier

Certains habitants de Kumasi seraient mécontents suite au prétendu blocage d’une grande route par l’ancien président John Agyekum Kuffour pour un projet immobilier.

Selon Starrfm.com.gh, la route en question relie les navetteurs à d’autres zones, de sorte que son blocus a coupé les communautés les unes des autres.

La route bloquée relie l’école de base expérimentale d’État, le Conseil régional de coordination d’Ashanti (ARCC), les routes urbaines et les bureaux régionaux de la Commission électorale, rapporte le site Web d’information.

M. Kuffour aurait acquis le terrain en question en 2005 alors qu’il était en fonction.

Cependant, en 2013, l’ancien coordinateur de la sécurité régionale d’Ashanti, M. Bimpong Marfo, sous l’administration des anciens présidents John Mills et John Mahama, l’a empêché de développer le terrain.

Le terrain, d’environ 2 acres qui partage un mur avec le Conseil de coordination régional d’Ashanti, une zone de sécurité a été dégagé et clôturé pour que le projet commence, selon Starrfm.com.gh.

Le ministre régional d’Ashanti, Simon Osei Mensah, aurait déclaré que l’arrêt du promoteur privé entraînerait une dette de jugement.

Lire aussi : Ghana : rude bagarre entre les députés au parlement (vidéo)

« J’étais inquiet quand j’ai vu le projet se dérouler là-bas. J’ai contacté la commission des terres et d’autres autorités pour une explication. Les documents présentés ont clairement confirmé que le terrain appartient à une personne privée, j’ai donc été empêché d’entreprendre toute autre action car cela entraînerait une dette de jugement », aurait déclaré le ministre.

Pendant ce temps, le directeur régional d’Ashanti de la route urbaine, M. Ghambrah, a déclaré que le terrain appartient à une personne privée, ajoutant que la route avait été construite illégalement.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.