Actualités, Education

Grève du SET : les enseignants « punis » par le gouvernement montent au créneau

Grève du SET : les enseignants "punis" par le gouvernement montent au créneau

Ça brule au sein du Syndicat des Enseignants du Togo (SET). Les enseignants relégués de la fonction enseignante pour la fonction publique montent au créneau.

Selon nos confrères de Gapola, ces derniers annoncent des poursuites judiciaires contre le SET. « Selon nos informations, certains enseignants relevés de la fonction enseignante et mis à la disposition de l’administration publique auraient saisi les ministres de la Fonction publique, du travail et du dialogue social et des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat pour contester leurs appartenances au SET qu’ils accusent de faux et usage de faux », écrit le Média.

En effet, le SET observe depuis quelques semaines, des mouvements de grève sur l’étendue du territoire. En réponse à ces mouvements d’humeur, que le gouvernement qualifie d’’illégale’ a sanctionné certains enseignants. Au total 146 enseignants ont été relevé de la fonction enseignante et mis à disposition de l’administration publique.

Lire aussi : Togo: « charlatanisme, comédie juridique », jusqu’où ira le bras de fer SET – Gouvernement ?

Ainsi, certains enseignants ‘punis’ par l’Etat, font marche arrière et accusent le syndicat de faux et usage de faux.

Selon les informations, ils auraient saisi les ministres Bawara et Kokoroko réclament leurs rétablissements dans la fonction enseignante et annoncent des poursuites judiciaires contre les responsables du SET pour faux et usage de faux.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.