Actualités

Guerre en Ukraine: voici ce que Poutine demande aux occidentaux lors du tête à tête

Guerre en Ukraine: voici ce que Poutine demande aux occidentaux lors du tête à tête

Le président russe Vladimir Poutine, a exigé ce lundi, la reconnaissance de la Crimée, la « dénazification » de l’Ukraine et son statut neutre.

Alors que les combats se poursuivent à Kiev, le président russe, a fait part de ses exigences à son homologue français Emmanuel Macron qui ne cesse de multiplier les échanges diplomatiques avec Moscou. D’après le Kremlin, le président russe a demandé à son homologue français « la reconnaissance de la souveraineté russe sur la Crimée, l’aboutissement de la démilitarisation et de la dénazification de l’Etat ukrainien et la garantie de son statut neutre » comme préalable à la fin de l’invasion de l’Ukraine.

Selon le point fait par l’Elysée, les échanges ont duré 1h30 ce lundi. Emmanuel Macron a demandé à son Poutine l’arrêt des frappes contre les civils, la préservation de toutes les infrastructures civiles et la sécurisation des axes routiers en Ukraine. Des points sur lesquels le président russe « a confirmé sa volonté de s’engager », assure l’Elysée. Le président français s’est également entretenu avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky « à plusieurs reprises ces dernières heures », ajoute la présidence.

Lire aussi : Guerre en Ukraine: « c’est une faute très grave », la Guinée de Doumbouya mêlée, réagit !

D’après l’agence d’Etat bélarusse, les négociations russo-ukrainiennes ont débuté au Bélarus. Les délégations des deux pays sont arrivées ce lundi matin au lieu de rendez-vous : un endroit dont on ignore la localisation précise, à la frontière entre le Bélarus et l’Ukraine, dans la région de la ville bélarusse de Gomel. La délégation russe est notamment composée du conseiller présidentiel, Vladimir Medinsky, et du parlementaire membre de la Douma, Leonid Slutsky. Côté ukrainien, le ministre de la Défense, Oleksii Reznikov, et le conseiller présidentiel, Mykhailo Podoliyak, mènent la délégation.

Avec Buzzafrik

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.