Faits divers

« J’ai surpris ma mère en plein rapport sex3uel avec mon mari », les confidences de cette togolaise créent des remous  

Ce footballeNord Kivu : accusé pour meurtre, il a été br3ûlé vifur surpris en flagrant délit d’adultère

Une togolaise identifiée sous le nom de maya a partagé son histoire sur les réseaux sociaux. La jeune dame a raconté comment son mari l’a trompé avec sa propre mère.

Ci-dessous l’intégralité de ses confidences

Je suis une infirmière de 31 ans. Femme battante et indépendante.

En fait mon nom est Maya. Je suis une togolaise. Alors que je faisais la classe de première, je suis tombé amoureuse d’un camarade qui m’a dragué ! En ce temps je croyais à l’amour sincère. Et je croyais Clément, ressentais la même chose pour moi. Il était en fait mon premier amour, et comme vous le savez, en ce moment les filles sont encore naïves et croient à tous les belles paroles.

J’étais ce genre de fille. Belle, intelligente mais mon seul défaut c’était ma naïveté. J’ai laissé Clément prendre ma virginité. Petit à petit notre relation est devenue beaucoup plus sexuelle que sentimentale. Je n’ai pas vu les choses venir jusqu’au mois où je n’ai pas vu mes règles et les nausées se sont multipliés ! C’est ma mère qui a constaté cela en première.

J’étais enceinte ! Quand j’ai annoncé cela à Clément, il a d’abord joué au responsable. Mais quand on a terminé la composition de l’examen, il a fui. Vu qu’il était seulement venu pour les études. J’ai regretté cette relation, et pourquoi je l’ai aimé ! Mais j’ai gardé l’enfant ! J’ai donné naissance à un beau garçon ! Que j’ai appelé jorge.

Lire aussi : Rapport sexuel : voici 5 positions chaudes pour concilier plaisir et activité sportive

Il est vrai que je suis tombé en ce moment, mais ça m’a motivé. Je n’ai plus jamais donné même une seconde à un homme pour me draguer depuis cet événement ! J’étais obstinée à réussir sans l’aide d’un homme ! Et je ne voulais pas non plus qu’un homme vienne me ralentir dans cette quête. J’ai réussi au baccalauréat deux ans plus tard ! Je suis allée en faculté durant trois ans. Dieu merci j’ai réussi à m’insérer d’un seul coup dans la santé !

Je n’avais donc que mon fils Jorge et ma mère sous ma charge.

La mère s’appelle…. D’ailleurs son nom importe peu. Si je dis ma mère vous comprendrez nor ! Bon bref, elle est la seule personne qui me reste le plus chère avec mon fils ! Mon père lui il est mort tôt ! Quand je n’étais qu’une gamine. J’ai été élevé par ma mère !

Malgré l’âge de ma maman elle a toujours l’air si jeune, parce qu’elle entretien normalement son corps comme une jeune fille sûrement !

Je disais que j’étais devenue ce genre de femme qu’on appelle femme battante et indépendante ! Je n’avais pas besoin d’un homme pour assurer mes dépenses ! Je me suffisais à moi. Et j’avais déjà un enfant. Qu’est-ce que je pourrais encore envier. Rien du tout ma vie me suffisait. J’ai imprimé bien ma vie en fait.

Lire aussi : Il meurt en plein rapport sexuel avec l’employée de son épouse, les circonstances très étonnantes

Un soir alors que je suis rentré tôt du travail ! Je suis arrivée à la maison j’ai trouvé ma mère chez. (Moi et ma mère on ne vis pas dans la même maison).

Ma mère venait rarement chez moi car on causait beaucoup plus par téléphone même si on était toujours dans la même ville !

Après l’avoir salué tendrement ! Elle crevé l’abcès. Ma maman est du genre à aller droit au but. Elle ne tourne pas en rond quand elle veut te dire quelque chose. Pour elle c’est direct comme les soldats entre les jambes d’une femme !

Ma mère : ma fille ! Tu as quel âge aujourd’hui ?

Moi : 31 ans maman ?

Ma mère : ma fille, tu ne vois pas que tu prends de l’âge ? Il faut songer à te marier le plutôt possible ! Maintenant tu n’est plus une gamine comme à l’époque pour te laisser berner par un play boy ! Je veux des petits fils ma fille ! Je veux des petits fils avec un Papa responsable ! Pas le genre lâche !

Connaissant ma maman, quand elle décide de te parler d’un sujet comme celui-là c’est parce qu’elle a jugé ça vraiment important ! Je n’ai pas voulu dire le contraire !

Ma mère : ma fille vois-tu ! Le corps d’une femme ne rentre pas en arrière. Et si tu joues, tu seras abandonné comme l’Afghanistan ! Tout le monde te connaît, tout le monde sais où tu vis, mais personne n’osera mettre pied chez toi. Fait vite et trouve toi un mari ! En passant tu dois arrêter de porter tes kabas bizarre là. Tu ne pas vielle mais tu te laisse faire comme le en bas de grand p même pourquoi ?

Comme elle m’a conseillé, j’ai rencontré un homme une semaine plus tard. Rassurez-vous je n’ai pas eu besoin d’aller au Bénin ! En fait c’est une journaliste de la radio. On se rencontré un matin au sport. Et les choses sont allés aussi vite entre nous ! On s’entendait super bien. Et tout allait aussi bien entre lui et mon fils ! Il s’appelle Fabrice ! 36 ans. Teint noire brillant ! Il m’a demandé en mariage et j’ai accepté ! Ma maman était super contente pour moi car j’allais bientôt me marier.

Tout se passé comme prévu. Je me suis marié avec Fabrice ! Ainsi, j’ai déménagé de la maison où j’étais pour aller vivre dans la maison de mon mari, et ma maman est revenue dans mon ancienne maison. Celle où elle vivait a été mis en location !

Nous avons passé un an de mariage. Un an de vrai amour et d’éphorie. L’an suivant j’ai reçu une promotion dans mon travail et je suis devenue chef du centre.

Fabrice allait chaque week-end voir ma mère avec mon fils ! Ah c’était la famille parfaite. Jusqu’au jour, où j’ai fait un voyage pour une semaine, et mon fils était allé en vacances chez l’un de ses oncles !

Lire aussi : Trop de confort, de cris (…), découvrez ces six choses à ne pas faire pendant les rapports sexuels

Je n’ai pas dit à mon mari que je rentrais car je voulais lui faire la surprise. Et en profiter pour lui annoncer que j’étais enceinte ! Hélas ! Quand j’ai ouvert le salon ! Mon mari était tout n..u. Et il enfoncait ma mère dans une p0sition qu’on n’a jamais eu ensemble !

Je ne rêvais pas, il s’agissait bien et belle de ma maman, qui avait ses deux jambes écartées en l’air et mon mari lui donnait des coups de reins comme deux adolescents qui viennent juste de briser leur nubilité. Le pire dans tout ça, ma mère criait : « oh oui bb. Vas-y. J’aime quand c’est violent ! Allé tu t’es amélioré bb ! Ah oui vas-y ! Tu as vraiment évolué. »

J’ai compris qu’ils faisaient ça ensemble depuis longtemps ! Oh oui. Mon mari me trompait avec ma mère ! Ma mère de sang ! Pas une autre, celle qui m’a mis au monde.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.