Société

Kanye West : après Instagram et Twitter, une autre mauvaise nouvelle s’abat sur l’américain  

Kanye West : après Instagram et Twitter, une autre mauvaise nouvelle s’abat sur l’américain  

La descente aux enfers se poursuit pour Kanye West, l’ex de Kim Kardashian après ses propos antisémites. Après sa suspension des réseaux Instagram et Twitter, le rappeur est lâché par sa banque.

En effet, JP Morgan Chase, un des plus grands établissements bancaires du monde, y indique de manière laconique qu’elle rompt unilatéralement ses relations d’affaires avec Kanye West, sa société Yeezy et toutes autres entités qui y sont affiliées.

L’information a été publié sur Twitter par l’activiste conservatrice Candace Owens, avec qui il avait posé avec un tee-shirt « White Lives Matter ».

D’après le post, la banque n’a donné aucune justification. La seule précision, Kanye West a jusqu’au 21 novembre 2022 pour transférer tous ses comptes auprès d’un autre organisme bancaire.

Lire aussi : Dubaï : 6ix9ine frappe un DJ qui ne joue pas ses morceaux

« Si vous critiquez quelqu’un parce qu’il est mauvais en affaires, ça veut dire que vous êtes antisémite. Je suis heureux d’avoir dépassé la ligne rouge. On peut maintenant parler ouvertement de choses telles que d’être banni de sa banque », a-t-il dénoncé auprès des photographes de Page Six. Il a également affirmé qu’il était « l’homme noir le plus riche de l’histoire de l’Amérique » et qu’il s’épancherait sur son éviction de JP Morgan Chase « à un autre moment ».

Soulignons que l’artiste a également des soucis avec Adidas. Il y’a quelques semaines, Adidas avait communiqué que le partenariat qui liait la marque à la star était « en cours d’examen ».

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.