• NW TV 23 7
Société

Un prêtre accusé d’avoir organisé un trio sexuel “pour la Sainte Trinité” avec des nonnes 

Le prêtre Rupnik accusé d'avoir organisé un trio sexuel

Le prêtre Rupnik fait actuellement objet d’interrogation par le Vatican. D’après les informations, il a proposé des actions sexuelles à des sœurs. 

En effet, le nommé Marko Ivan Rupnik, prêtre jésuite slovène a proposé d’après les sœurs, un trio sexuel “pour la Sainte Trinité”, une scène datant de plus de 30 ans. Selon le journal italien Domani, une victime a donné son témoignage indiquant qu’elle avait rencontré l’homme quand elle avait 21 ans, et il avait 31 ans.

Rupnik était alors le directeur spirituel d’un couvent en Slovénie. Aujourd’hui, elle a 58 ans et accuse que, pendant des années, ses plaintes auprès des autorités ecclésiastiques ont été ignorées.

Pendant ce temps, a déclaré la religieuse, elle aurait reçu des invitations à participer à des soirées sexuelles, et même à regarder des films pornographiques. Tous justifiés, selon ses prétentions, dans le dogme central sur la nature de Dieu.

“Père Marko a lentement et doucement commencé à entrer dans mon monde psychologique et spirituel, exploiter mes incertitudes et ma fragilité et utiliser ma relation avec Dieu pour me pousser à avoir des expériences sexuelles avec lui », a exprimé.

Dans son témoignage, la femme a soutenu que le prêtre avait abusé de pas moins de 20 femmes au cours de ces années.

Père Rupnik aurait abusé de plus de nonnes

Par conséquent, la Compagnie de Jésus a publié une déclaration invitant les éventuelles victimes du jésuite slovène Marko Rupnik, connu pour être l’auteur de mosaïques dans les églises du monde entier, à porter plainte afin d’être entendues, dans ce qui est un nouveau scandale sur la gestion des abus sexuels dans l’Église catholique.

“Ma principale préoccupation dans tout cela est pour ceux qui ont souffert et j’invite toute personne qui souhaite déposer une nouvelle plainte ou qui veut discuter de plaintes déjà déposées à me contacter. Je vous assure que vous serez écouté avec compréhension et empathie. ” Rappelle la note du supérieur majeur des Maisons internationales, Johan Verschueren, publiée sur le site jésuite.

“Nous avons mis en place il y a quelques mois une équipe de personnes, femmes et hommes, de disciplines diverses et aux connaissances variées pour faire face à ces situations”, ajoute la note.

Lire aussi : Togo : un responsable de parti politique au cœur d’un scandale sexuel

Ces derniers jours, les jésuites ont admis que Rupnik avait été sanctionné avec quelques restrictions après une enquête sur des abus sexuels et psychologiques de religieuses dans les années 1990, malgré le fait qu’ils l’avaient prescrit.

Comme l’ont expliqué les Jésuites, le Département de la Doctrine de la Foi, responsable des procès canoniques en matière d’abus sexuels“ a reçu une plainte en 2021 contre le père Marko Ivan Rupnik concernant sa manière d’exercer son ministère”.

La Compagnie de Jésus a alors été chargée d’ouvrir une enquête préliminaire sur cette affaire et “après avoir étudié le résultat de cette enquête, le département du Vatican a estimé que les faits en cause devaient être considérés comme prescrits et a donc classé l’affaire début octobre”,cette année 2022 ».

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.