Actualités

Mali: la junte porte plainte contre l’UEMOA

Tensions Bamako – Abidjan : des soldats ivoiriens de la MINUSMA expulsés du Mali

Au lendemain du putsch orchestré par Assimi Goita et sa troupe contre le pouvoir d’IBK, le Mali est tombé sous plusieurs sanctions.

Il s’agit entre autre de l’embargo commercial et le gel des avoirs maliens dans les banques centrales et commerciales du Mali. Une décision condamnée et qualifiée d’illégales par le pouvoir malien. En réplique, les autorités maliennes annoncent une procédure judiciaire.

 « A la demande du Gouvernement de la République du Mali, un collectif de six Avocats Maliens conduits par Maitre Moustapha S. M. Cissé, Avocat au Barreau du Mali et Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Mali, a saisi la Cour de Justice de l’UEMOA de deux recours contre les décisions issues de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’UEMOA en date du 09 janvier 2022 portant sanctions contre l’Etat du Mali », a indiqué un communiqué du bâtonnier de l’ordre des avocats du Mali.

Lire aussi : Mali : retrait sans délai de la France, Macron rejette la décision de la junte et met en garde

« Le premier recours tend à obtenir de la Cour de Justice de l’UEMOA, sise à Ouagadougou au Burkina Faso, l’annulation des décisions sus visées. Le deuxième recours tend à demander la suspension de l’exécution des sanctions eu égard aux effets gravement préjudiciables à l’Etat du Mali, aux populations maliennes et africaines vivant au Mali », ajoute le document.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *