Actualités

Mali : le président autoproclamé depuis Abidjan porté disparu

Ibrahim Camara autoproclamé depuis Abidjan porté disparu

Ce 25 février l’opposant malien Ibrahim Camara s’est autoproclamé depuis la Côte d’Ivoire, président de la transition civile du Mali. L’annonce fait suite à sa déclaration la semaine dernière, sur la mise en place d’une coalition de huit partis politiques pour conduire la transition.

Sauf que son projet émet déjà des interrogations puisque l’homme à ce jour est introuvable. « Je suis le nouveau président de la transition civile du Mali. Elle commence dès ce dimanche 27 février et nous organiserons des élections dans 6 mois », avait-il déclaré.

Lire aussi : Mali : 8 partis politiques défient la junte et annoncent la mise en place d’un gouvernement de transition

En effet, selon un correspondant de RFI, l’opposant Ibrahim Camara est introuvable. Selon le confrère, « la police ivoirienne s’est rendue ce 26 février à Abidjan chez l’homme politique malien qui s’est autoproclamé la veille, « président de la transition civile du Mali » pour l’auditionner. Il avait déjà quitté précipitamment le pays ».

Pour rappel, la junte au pouvoir (août 2020), après avoir renversé feu IBK, a promis un retour à l’ordre constitutionnel ce 27 février 2022. Un calendrier revu par la junte qui propose une transition allant jusqu’à 5 ans.

Article précédentArticle suivant

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *