• NW TV 23 2
Education

Togo : le ministre Kokoroko avertit les établissements privés pas en règle avec les nouvelles dispositions

Togo le ministre Kokoroko avertit les etablissements prives pas en regle avec les nouvelles dispositions

Au Togo, la majorité des établissements privés n’ont toujours pas fait parvenir leur permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments au ministère en charge de l’Enseignement primaire et secondaire et technique. C’est ce que déplore le Prof Kokoroko dans une note en date du 16 janvier 2023.

En effet, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a, en octobre 2022, demandé aux promoteurs de ces types établissements scolaires de lui faire parvenir ces papiers afin de se conformer aux nouvelles dispositions. Chose qui n’est toujours pas faite par la plupart des promoteurs malgré le délai du 04 novembre 2022 dépassé. 

Dans sa nouvelle note, le Prof Kokoroko leur donne jusqu’au 31 janvier pour se conformer à cette exigence.

« Eu égard au caractère extrêmement délicat du dossier, je demande aux promoteurs d’établissements scolaires privés non encore en règle, qu’ils ont jusqu’au 31 janvier 2023, délai de rigueur, pour se conformer aux dispositions de la note de service du 17 octobre 2022 », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Togo : Kokoroko annonce la création d’un Conseil National de l’Éducation

Pour rappel, c’est dans une note de service en date du 17 octobre 2022, que le Prof Kororoko a demandé aux promoteurs des établissements scolaires dont les infrastructures d’accueil sont construites en rez-de-chaussée et plus, de faire parvenir au cabinet du Ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat le permis de construire et les caractéristiques techniques de leurs bâtiments.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.