Société

Nigeria : Vers une interdiction de consommation d’Akpaman » (Peau de bœuf)

Nigeria : Vers une interdiction de consommation d'Akpaman" (Peau de bœuf)

Une décision du genre au Togo serait bien mauvaise pour les vendeuses d’ayimolou. Le gouvernement fédéral du Nigeria veut interdire la consommation de la peau de bœuf, communément appelée « Akpaman » ou « Pomo ». Une législation contre de cette « viande » est en train d’être mis en place.

La décision fait suite à une déclaration du directeur général de l’Institut Nigérian de la technologie du cuir et des Sciences (NILEST). La peau de bœuf a peu de valeur nutritive pour l’organisme humain. Et le processus pour la réaliser provoque plus de dégâts sur la santé de l’homme. Sa fabrication détruit les tanneries peu à peu et freine également le secteur de cuir dans le pays. Afin de sauver l’industrie et renforcer l’économie du pays, Muhammad Yakubu directeur général NILEST suggère à l’État une interdiction de sa consommation.

“À ma connaissance, les Nigérians sont les seuls au monde à surévaluer la peau de bœuf comme nourriture, après tout, le Pomo n’a aucune valeur nutritionnelle. À un moment donné, il y a eu une motion devant les deux chambres de l’Assemblée nationale, elle a été débattue, mais je ne sais pas comment l’affaire a terminé », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Nigeria : règlement de comptes par sextapes entre deux jeunes filles

La forte consommation de peau de bœuf est en partie responsable de l’état comateux actuel des tanneries du Nigeria. Elle a entraîné un ralentissement dans la politique nationale du cuir. Afin de relancer le secteur, Yakubu a appelé les parties prenantes à soutenir la législation et la politique nationale.

“Si nos tanneries, notre production de chaussures et de cuir fonctionnent bien au Nigeria, les gens auront à peine du pomo à acheter et à manger. Une fois pleinement mis en œuvre, il redresserait la plupart des tanneries comateuses.”

Article précédentArticle suivant

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.